AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 ever dance with the devil ? [Sujet RA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Dim 4 Sep - 14:58


ever dance with the devil?

Résumé:

Après avoir quitter son loft, fuyant ses souvenirs et ses propres démons, Asper se réfugie dans un appartement abandonné, attendant le bon moment pour quitter le pays. Alors que la nuit avance, il s’assoit sur le bord de la fenêtre et contemple le passage des différents passants.


   
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Messages : 192
Multicomptes : Jean-Akira Ivankov
Dollars : 563
Avatar : Donald Glover
Surnom : Spidey, Pete', Puny Pete'
Nom de code : Spider-Man
Pouvoir : Mordu par une araignée radioactive, il a la force et bla bla bla.
Métier : Photographe, étudiant, vengeur masqué.
Race : Radioactive
BDSM stands for BONDAGE DISCIPLINE SPIDER-MAN

Does whatever a spider can- like scurry away immediately at any signs of danger.


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Jeu 15 Sep - 15:19


Les conséquences du Registration Act
victime n° - Asper Winnfield

C'est vraiment bizarre comme situation. J'pense que je ne vais jamais m'y habituer. Que l'on m'envoie comme ça des ordres de missions, en me poussant à intervenir le plus rapidement possible. Aller chez quelqu'un pour l'arrêter, comme si j'étais un simple flic. Et encore, ils ont besoin d'un mandat eux, nous à Ares on s'en passe. Chez les Avengers, j'ai gagné l'habitude d'être envoyé en mission, mais elles étaient tout à fait différentes. En général ça consistait plus à sauver le monde qu'à retrouver un type en fuite. Là, j'arrive pas à m'empêcher de me dire que je pourrais très bien me retrouver de l'autre côté. Qu'avec simplement quelques choix différents ces dernières semaines, c'est contre moi qu'on enverrait un combattant du gouvernement. Y'a rien à faire, j'essaie de me concentrer sur autre chose, mais c'est la réflexion qui me passe par l'esprit à chaque fois que je dois me lancer dans une intervention. Ce qui n'est pas plus mal, en soit. Si je devenais un employé abruti effectuant mon boulot sans me poser de questions, ce serait bien plus inquiétant. Et j'en arrive toujours à la même conclusion. Que c'est moche, que c'est pas naturel pour moi -ayant passé toute ma vie d'ado et adulte à combattre le crime véritable- mais qu'on peut pas y faire grand chose. Que c'est la meilleure alternative à une situation pourrie.

Au moins aujourd'hui, c'est pas un super-héros que je dois récupérer. Selon le dossier, un mutant ayant des liens plus ou moins forts avec la Confrérie. Un groupe que je suis parfois amené à combattre même sans prendre en compte le RA. C'est mieux que de devoir arrêter des mutants innocents, voir des héros. Apparemment le hors-la-loi a été repéré dans le Queens, c'est pour ça qu'on m'y envoie. J'étais tranquillement chez ma Tante May à dîner, j'suppose que je devais être le plus proche du building. Je sais pas le nombre de fois où j'ai du quitter un repas en cours de route à la maison familiale en trouvant un mauvais prétexte. Mais ça doit atteindre la double décimale. Ainsi me voilà, à me balancer dans les rues, essayant de rejoindre le bâtiment le plus rapidement possible. Finalement quand j'arrive devant l'immeuble, le mutant me facilite les choses. Il est installé sur sa fenêtre, j'vais même pas avoir besoin de monter des marches. C'est toujours ridicule ce genre de moment en costume.

Je lâche ma toile, me permettant d'être projeté à toute vitesse vers son mur. Sur lequel je m'arrête soudainement, les doigts collant aux parois.
- Attention, je rattrape des dizaines de personnes tous les ans, tombant de leurs fenêtres parce qu'ils se tiennent comme ça. En plus de ça, vous allez devoir quitter le rebord pour que je vous emmène vous faire recenser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Mer 12 Oct - 18:18


ever dance with the devil?

   Lorsque tu entends une petite voix t'alpaguer à l'extérieur, tu détournes la tête, tombant nez-à-nez avec un de ces héros en costumes. Pas n'importe lequel, c'est un des plus connus. Spiderman était collé à la paroi et sous son masque, tu pouvais presque sentir ses yeux scruter pour chaque action que tu allais faire. Qu'est-ce qui t’empêchait de t'enfuir directement, de te téléporter ailleurs, à des centaines de kilomètres d'ici? A vrai dire, rien du tout en fait, mais tu te sentais d'humeur cynique aujourd'hui. Et pas vraiment dans l’état d'esprit de fuir. Après tout, ce n'était pas le recensement que tu fuyais, c'était le loft et les souvenirs qu'il contenait. "A ce que j'en sais, Spiderboy, tu te retrouves dans beaucoup plus d'acrobaties que moi, mais ca te force pas à me faire la morale."

Tu passes une main dans ta veste, avec un geste et une expression indiquant que tu ne tentais rien d'agressif. Un briquet et une cigarette semblent se matérialiser dans tes mains, et tu allumes la cigarette d'un geste las. Alors que tu tires une première bouffée. Et tu es pris d'une quinte de toux terrible. "La vache. J'avais jamais fumé avant." Tu hésites un peu, puis tu tends la cigarette à l'araignée pendue au mur. Après tout, les jeunes d'aujourd'hui ont surement fait plus de conneries que toi à leur âge. Qu'il l'accepte ou non ne changera rien à la situation. "C'est le moment où je suis sensé dire que j'ai rien fait de mal monsieur l'Agent?" Tu mets la cigarette entre tes lèvres, et jette un coup d’œil aux bouteilles d'alcool dans l'appartement. Tu soupires puis tourne les yeux vers l'homme araignée. "Et toi Spiderboy? T'es vraiment persuadé de faire les choses bien? D'être du bon côté? Mais peut-être que tu peux me rafraichir la mémoire. Dis-moi..." Tu te rapproches de lui, avant de lui souffler la fumée dans le visage. "En règle générale, la minorité oppressée et martyrisée est-elle celle en tord? Est-ce que ce sont les oppressés qui font les choses épouvantables? La majorité des nôtres ne savent même pas ce qu'ils sont. Depuis quand est-ce qu'on arrête quelqu'un à cause de ce qu'il pourrait faire?"

Tu t'éloignes, et rentre dans l'appartement, persuadé qu'il va t'y suivre, pour accomplir sa mission jusqu'au bout. "Après... j'ai jamais dit que j'étais un enfant de coeur." Tu te retournes vers le 'super-héros'. "J'ai jamais tué personne. Pas volontairement. Mais j'hésiterais pas à me défendre et à taper sur un post-ado."

Spoiler:
 


   
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Messages : 192
Multicomptes : Jean-Akira Ivankov
Dollars : 563
Avatar : Donald Glover
Surnom : Spidey, Pete', Puny Pete'
Nom de code : Spider-Man
Pouvoir : Mordu par une araignée radioactive, il a la force et bla bla bla.
Métier : Photographe, étudiant, vengeur masqué.
Race : Radioactive
BDSM stands for BONDAGE DISCIPLINE SPIDER-MAN

Does whatever a spider can- like scurry away immediately at any signs of danger.


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Lun 24 Oct - 14:45


Les conséquences du Registration Act
victime n° - Asper Winnfield

Je déteste quand ils font ça, les super-vilains. Le coup de l'âge qui aurait soit-disant une importance dans notre milieu. Comme si avoir vécu dix ans de plus que moi leur donnait une espèce de légitimité face au grand n'importe quoi qu'est notre monde. Quand il faut intervenir pour combattre un homme-lézard allié à un psychopathe dans un masque de bouffon, que l'on ai trente ou vingt ans, ça change rien. C'est pas comme si y'avait un apprentissage, une expérience qui venait forcément avec les années. Dans le milieu du surhumain, on improvise tous, peu importe nos différences d'âge. Alors forcément quand un type m'appelle "spiderboy" ou fait une remarque comme quoi je sors du lycée, ça a tendance à me frustrer. Au moins aujourd'hui c'est tant mieux. S'il m'embête, je risque de moins hésiter. De moins me poser de question sur la légitimité de toute c'que je suis en train de faire. Le truc parfait ce serait qu'il m'attaque, là je pourrais objectivement ne plus réfléchir à des questions philosophiques gênantes. Allez, donne moi une excuse. Je ne réponds pas à sa première remarque, le laissant sortir une cigarette et s'en plaindre immédiatement. Alors qu'il la tend vers moi, j'entre finalement par la fenêtre.
- Jamais essayé non plus, j'vais garder ça pour une urgence ou quand j'suis d'humeur mélomane moi aussi. Dis-je en faisant un rapide signe négatif de la main. Eh mince, je commence à l'apprécier avec son truc absurde de la première cigarette. Faut que j'évite, me souvienne du "spiderboy" désagréable.
"C'est le moment où je suis sensé dire que j'ai rien fait de mal monsieur l'Agent?"
- Non ça ira, moi non plus j'ai rien fait de mal. D'ailleurs c'pour ça que ça me dérange pas d'être recensé.

C'est un peu hypocrite de répondre comme ça, aussi sûr de moi alors que j'hésitais à choisir un camp y'a pas deux semaines. Seulement dans cette situation j'dois jouer le rôle. C'est pas le moment de passer pour un faiblard, tant pis pour les nobles idéaux. Et c'est assez vrai en plus. Le fait de n'avoir rien à se reprocher est pas du tout une excuse pour se faire pucer. Justement pour des gens comme nous, dangereux, quand on ne fait rien de mal y'a aucune raison d'avoir peur du RA. Il profite de mon silence pour se lancer dans des explications suivies de questions.
- Disons que la minorité oppressée perd de mon respect quand elle se range dans le camp d'un dégénéré prônant le génocide. C'est toujours drôle de discuter avec les extrémistes, quand on vous entend, vous passez votre temps à défendre la veuve et l'orphelin. Plutôt qu'à essayer de tuer vos potes les X-Men tous les samedi aprèm'. Pour la première partie. La dernière question posée demande une réponse plus poussée, je trouve.
"Depuis quand est-ce qu'on arrête quelqu'un à cause de ce qu'il pourrait faire?"
- Mec, je suis Spider-Man. C'est pas moi qui suis du côté des tueurs tarés. Y'en a marre de vous entendre avec toujours les mêmes arguments hypocrites. Arrêter quelqu'un à cause de ce qu'il pourrait faire c'est mal, mais éliminer des innocents en servant le Maître des magnétoscopes c'est méga-bien, hein ?

Finalement l'interlocuteur en arrive à sa conclusion. Qu'il n'a lui jamais tué, mais qu'il compte bien se défendre. Pas de spider-sense pour l'instant, il a pas l'air d'attaquer, ou de fuir. Alors j'vais essayer de continuer la discussion plutôt que commencer une offensive. Qui me ferait passer pour le méchant de l'histoire.
- Et moi ça m'amusera pas, mais me dérangera pas non plus de tabasser un vieux. Alors plutôt qu'en arriver aux poings, même si je sais que c'est votre truc à vous les super-vilains, j'te conseil de te rendre tout simplement. Tu verras, même recensé ta vie reste la même. Bon tu pourras plus forcément aller t'amuser avec tes potes terroristes, mais sur la longue durée c'est une bonne chose, tu nous remercieras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Mar 25 Oct - 17:44


ever dance with the devil?

 A vrai dire, tu aurais pu entendre ses arguments d'une oreille distraite, t'en tamponner royalement le coquillard, mais il y a quelque chose dans ses explications qui t'exaspèrent. Tu pousses un long soupir. Tu le laisses finir son tour de discussion. T'as l'impression d'être dans un débat des élections américaines. Tu passes les mains dans tes poches, avant de prendre ton tour, après un nouveau soupir. "Donc, d'après ce que tu dis, j'suis un terroriste parce que j'suis un mutant, et parce que je refuse de me plier aux directives d'un vieux crouton dans un fauteuil roulant? Sans lui manquer de respect hein, il est plutôt formidable ce mec, mais ces idéaux sont incompatibles dans le monde d'aujourd'hui." Tu dires une nouvelle bouffée de cigarette, avant de continuer. "J'ai quitté l'Institut parce que j'ai pris conscience qu'on est dans un monde paranoïaque, qui ne laisse aucune chance à ceux qui veulent juste vivre. Mais j'suis pas dans le camp de ces dégénérés. Je suis dans le camp qui cherche à laisser une chance aux mutants, à les protéger!"

Tu te rends compte que tu t'emportes légèrement, et tu recules légèrement. Pas question qu'il te trouve menacant pour l'instant. "J'défends pas la veuve ou l'orphelin. Je défends ceux qui sont blessés et mis à l'écart par une politique débile de ségrégation raciale. Et le mot convient plutôt bien. Mais tant que j'y suis, j'peux réflechir comme toi. Pourquoi, parce que t'es humain, tu pourrais pas être considéré comme dangereux et capable des plus horribles choses? T'es dans le camp des horribles, si on prend en compte les exactions commises par les Etats-Unis, par exemple, j'en sais rien, deux bombes nucléaires? Et pourquoi ne pas parler de Stark, puisque tu es dans son camp?" Tu te frottes les yeux. "Je suis désolé. Je me suis emporté. Je ne sers pas Magnéto. Je suis dans sa Confrérie uniquement par loyauté pour un ami. Je ne cautionne ni ses actes, ni sa façon de voir le monde."

Tu te diriges vers le frigo, prend une bière, et commence à la siroter. "Je comprends cette mesure. Je t'assures, Spiderb... Spiderman. A vrai dire, en regardant notre monde actuel, c'est compréhensible. Mais je suis désolé. Je ne peux pas me rendre. Histoire de principes, et ca pourrait mettre certains de mes amis en danger. Je suis sur que tu peux comprendre ça. On est pas si différent que ça." Tu lèves la main pour l'empécher de faire une réponse totalement prévisible. "Oui, oui, j'suis sans doute le méchant hein? C'est ce que les dossiers disent, donc c'est forcément vrai. J'imagine que ca fait aussi de Captain America un terrible criminel."  Tu poses la bière, et le regarde. "Je veux faire de mal à personne. Je veux juste me casser, pour plus menacer mes amis. J'veux pas me battre avec toi. T'auras juste à dire que j'ai disparu."

Asper tente de se téléporter...:
 

Spoiler:
 

 
©️LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 776
Dollars : 5412

MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Mar 25 Oct - 17:44

Le membre 'Asper Winnfield' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6 Possibilités' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mnoii.forumactif.be
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Messages : 192
Multicomptes : Jean-Akira Ivankov
Dollars : 563
Avatar : Donald Glover
Surnom : Spidey, Pete', Puny Pete'
Nom de code : Spider-Man
Pouvoir : Mordu par une araignée radioactive, il a la force et bla bla bla.
Métier : Photographe, étudiant, vengeur masqué.
Race : Radioactive
BDSM stands for BONDAGE DISCIPLINE SPIDER-MAN

Does whatever a spider can- like scurry away immediately at any signs of danger.


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Lun 9 Jan - 14:20


Les conséquences du Registration Act
victime n° - Asper Winnfield

Ils ont un problème avec la race, les mutants. Que ce soit les X-Men qui n'interviennent que pour des situations touchant à leur population, ou les criminels qui supposent immédiatement qu'on les attaque là dessus à chaque discussion. J'veux dire, j'suis un homme-araignée touché par une mutation qui a rendu mon sang radioactif. Pourquoi est-ce que j'aurais des préjudices sur les gens nés avec des pouvoirs ? Ca n'a pas juste aucun sens, c'est stupide. A partir du moment où j'me balade en costume en clamant haut et fort que j'ai des pouvoirs, j'suis dans la même situation qu'eux. Pourtant non, ils restent dans leur petite communauté à dire que le monde entier est contre eux. Asper part dans l'argumentaire autour de la situation mutante, du Prof Xavier et de la Confrérie. Comme si c'était les seules alternatives, quand t'es mutant tu dois sois suivre l'Institut, soit être terroriste. Aucun autre choix apparemment. J'comprends totalement leur douleur aux mutants, ils sont dans une situation merdique. Mais j'suis dans une similaire, et j'arrive à m'en sortir sans me joindre à des groupes extrémistes. Finalement il en arrive aussi à moi. En disant que je suis autant un danger pour le monde que lui.

- J'vais me répéter, mais je suis Spider-Man. Si y'a une personne plus détestée par les médias que les mutants, c'est moi. Depuis que j'ai commencé ce boulot, on me traite de menace, de danger public, de criminel et des dizaines d'autres insultes qui font les unes de journaux. J'passe mon temps à sauver New-York et y'a pas un seul habitant qui m'apprécie. T'as raison, le monde est ingrat, les Etats-Unis ne sont clairement pas un modèle de justice. Jamais j'défendrais les bombes atomiques, et Stark a effectivement fait des conneries dans sa vie. Seulement c'est pas là la question. J'me suis pas recensé pour défendre le système ou mon pays, mais parce que c'est la chose bien à faire. Tout simplement. Parce que les gens n'acceptent plus de vivre avec des menaces comme nous J'me permet de me mettre dans la même case que les mutants, ça va peut-être l'outrer et que si on ne les écoute pas, ça va mal finir. Pour nous ou pour les innocents.

Après ces échanges mouvementés, ma cible retourne à des propos plus sympathiques. Plus nuancés. Cette fois il met le doigt au bon endroit, partage des inquiétudes que j'ai. Oui, moi aussi mes amis s'opposent au RA par principe, et je les comprends totalement. Ce serait mentir de dire que ma famille n'est pas mise en danger avec mon nouveau statut "d'employé du gouvernement". Et finalement il aborde le point Captain America. Avant de défendre son point de vue puis je ne l'écoute plus. Mon spider-sense bourdonne. Il va faire quelque chose de gênant pour moi et avant que je ne puisse réagir, Asper disparaît soudainement. Lorsqu'il surgit derrière moi, les capteurs de mon armure le répèrent immédiatement. Il aurait pu quitter l'appartement, s'il est toujours là ça veut dire une chose : il a décidé de combattre. Je me retourne rapidement et envoie de la toile. Si ça ne le touche pas, au moins maintenant je suis paré, mon sens araignée me préviendra face aux téléportations.

- C'est fourbe ça ! Le "je veux pas me battre" pour faire un coup bas dans le dos !


Désolé pour le loooong temps de réponse, en plus pour un RA, j'ai eu une bonne grosse période d'inactivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Lun 20 Fév - 21:10


ever dance with the devil?

Tu te téléportes et tu trébuches. Spider-Man se trouve devant toi, te tournant le dos. En un instant , tu comprends la situation, et l'erreur que tu as commise. Dans une situation tendue, tu te retrouvais dans le dos d'un ennemi, sans l'avoir prévenu de tes pouvoirs. Quand il se tourne vers toi, t'entends une petite voix trotter dans ta tête. Abruti. Tu lèves les mains en l'air, en signe universel de la non-agressivité. "C'pas ce que tu crois, j'voulais juste me..." Il te lance quelque chose, et lorsque ca se colle sur ton visage. Tu l'entends vaguement dire quelque chose, mais il semblerait que vous soyez passé au-dela de la discussion. Toi qui voulais éviter ça...  Tu te débats contre la toile sur ton visage, en reculant, et puis tu sens quelque chose dur contre toi... avant de basculer en arrière. La joie de la gravité. Tu comprends que tu as basculé par-dessus la fenêtre. Comme un reflexe, tu te téléportes rapidement, avant de sentir le choc brutal du sol. La chute ne pouvait pas être évité. En arrachant la toile, tu reprends conscience de la rue et des possibles passants autour de toi.

Tu te redresses en t'appuyant sur le capot d'une voiture garée à côté. Tu as conscience de ton aspect pitoyable, pathétique. Tu as conscience que tu es en train d'affronter un des héros les plus symboliques de la ville et un des plus aimés. Bon dieu, faites que ce soit la bonne chose.... Tu fais face à l'araignée. T'aurais jamais cru avoir à faire face à un héros, ou encore à te poser comme un opposant au régime. Tu le regardes dans les yeux. Enfin, dans les choses qui se rapprochent le plus des yeux. " Honnêtement mec, j'te respecte. T'as plus de courage que moi, de loin. T'as sans doute davantage les épaules pour le job de héros que beaucoup de gens. Et à vrai dire, je sais pas qui a raison dans cette guerre. Le problème, c'est qu'il y a pas de bonne réponses, c'est juste une question de point de vue. Regardes-moi, j'suis juste une épave et mon pouvoir ne sert à rien. Franchement, je veux juste me casser et sortir du pays, je serais plus un problème pour toi ou pour personne." Tu regardes tes mains, trouvant quelques égratinures. Tu sais que si tu t'engages sur cette voie, que tu commences à combattre ce mec, tu risques de mal finir. "La question que tout le monde se pose maintenant, c'est de savoir si il vaut mieux suivre la loi... ou la morale. Et j'ai pas envie de me poser cette question. S'il te plait, je veux juste partir. Me mettre cette puce, c'est mettre en danger mes amis. Ma famille. Je considère pas les mutants comme mes frères. Seulement ceux pour qui je serais prêt à donner ma vie. J'suis sur que tu comprends. Laisse-moi disparaitre."

Spoiler:
 

 
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Date d'inscription : 28/10/2015
Messages : 192
Multicomptes : Jean-Akira Ivankov
Dollars : 563
Avatar : Donald Glover
Surnom : Spidey, Pete', Puny Pete'
Nom de code : Spider-Man
Pouvoir : Mordu par une araignée radioactive, il a la force et bla bla bla.
Métier : Photographe, étudiant, vengeur masqué.
Race : Radioactive
BDSM stands for BONDAGE DISCIPLINE SPIDER-MAN

Does whatever a spider can- like scurry away immediately at any signs of danger.


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   Dim 2 Avr - 20:20


Les conséquences du Registration Act
victime n° - Asper Winnfield

Je m'attendais pas à l'envoyer voler comme ça, il est en plus mauvais état que j'le pensais. Pourtant il arrive quand même à se téléporter, soit il est pas si mal que ça, soit il maîtrise vachement bien son pouvoir. L’atterrissage semble tout de même difficile, j'le suis alors qu'il tombe au sol. Pour moi ça va, bondir c'est un de mes pouvoirs. Et oui, ça sonne pas mal naze dit comme ça mais je vous jure c'est impressionnant ! Je peux sauter de son étage et atteindre le sol sans aucun problème, même pas besoin de toile. Tant mieux, ça coûte cher faut que je pense à économiser. J'voulais pas particulièrement qu'aujourd'hui devienne un spectacle et pourtant on se retrouve dans la rue, aux yeux de tous. Y'a pas grand monde heureusement. J'ai pas envie de me retrouver sur youtube dans une vidéo où j'arrête un type apparemment sans défenses. Ça se termine jamais bien ces histoires. Le mieux ce serait que je trouve un moyen d'éloigner tout ça de la rue, retourner dans un lieu un peu plus privé. Je n'écoute qu'à moitié quand il reprend la parole, concentrée sur mon propre problème. Est-ce que ça veut dire que j'suis coupable de quelque chose ? Le fait que je ne veuille pas qu'on me voit le faire. En soit, si j'étais dans le vrai, je m'en foutrais qu'un type colle la vidéo sur internet.

Et c'est justement à cet instant qu'il commence à parler de morale. M'en prendre à un type comme ça, qui supplie quasiment de le laisser partir, c'est sur que c'est pas bien joli. Mais en même temps, est-ce plus morale de le laisser fuir ? De lui permettre de faire d'autres conneries plus tard. Même si ce qu'il dit est vrai, le laisser quitter le pays c'est juste rejeter le problème sur d'autres. Un comportement pas très héroïque. En même temps j'suis assez enclin à le croire. J'me suis toujours mis du côté du petit face au grand. Du faible contre le fort.
- Quitter le pays ? C'est un bon plan. T'éloigner et plus te faire remarquer. J'vais faire quelque chose de fou, j'vais te croire pour l'instant. Mais j'te préviens tout de suite, si je vois ton nom dans un quelconque journal, que j'entends parler de toi dans un quelconque groupuscule de la Confrérie. Je viendrais te chercher et te coller au trou. C'est une promesse.
Au final la décision vient même pas de morale, d’éthique ou de loi. J'ai juste pas envie de continuer à frapper sur un type à moitié bourré, actuellement incapable de se défendre et se voyant plus comme une victime qu'autre chose. J'vais pas non plus le laisser partir comme ça. Dès que je peux, sans me faire remarquer, j'vais lui coller un Spider-tracer discrètement. Histoire de le suivre, pouvoir l'observer quelques temps. Pour être certain qu'il ne pose pas un danger pour le reste du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ever dance with the devil ? [Sujet RA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
ever dance with the devil ? [Sujet RA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» Sujet a long terme: ork sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Archives RP-