AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez
 

 En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous

Invité
Invité


En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyJeu 15 Sep - 4:34


En toute honnêteté
Gabrielle Chapman & Alek Young


Respirer l’air frais me fait du bien. Je n’avais pas réalisé que ça m’avait manqué autant avant maintenant, alors que je me promène dans les rues de New York. Après l’attaque du quartier général du SHIELD par HYDRA, disons que l’heure était à la reconstruction. C’est alors que j’ai demandé cette faveur aux scientifiques qui travaillent sur la neutralisation de ma puce GPS. Celle de trouver un moyen de me permettre d’aller dehors. Comme je suis en training afin de devenir un agent, il va bien falloir trouver un moyen de me faire quitter le QG. Pourquoi pas maintenant? Trois semaines plus tard, les gars m’ont proposés un autre type de bloqueur de signal GPS comme celui que je portais déjà depuis mon arrivée au sein de l’organisation. Celui là est plus performant, ils m’ont dit. Assez pour ne pas nécessité d’être entre les murs de QG pour fonctionner. En fait, on m’assure que je peux m’éloigner à cinquante kilomètres de la base sans problème. Sauf que je ne veux pas courir le risque et de voir ARES débarquer devant moi. Je me contente donc d’un maigre dix kilomètres d’éloignement maximal. Ça tombe bien que je puisse être dehors puisque je vais pouvoir faire d’une pierre deux coups. Je vais pouvoir prendre un peu l’air et me changer les idées, mais également élaborer un peu mieux mon plan afin de contacter Captain America. J’ai toujours cette promesse faite à Natalia que je dois respecter et ce téléphone que je dois remettre à Steve en son nom. J’ai promis d’assurer la protection de Rogers et je compte commencer en instaurant une relation plus solide. Il faut d’abord que je le trouve. Natalia m’a pour ce faire sortie plusieurs cachettes possibles où Captain et ses alliés pourraient s’être réfugiés après Staten Island. Je n’ai pas encore eu le temps de m’y pencher sérieusement avec mon arrivée au SHIELD, mon entraînement intensif avec Black Widow et puis le petit coucou surprise d’HYDRA afin de tenter de kidnapper Kate Bishop. Tellement de distractions qui m’ont éloigné de mon but initial.

Je marche donc dans la rue d’un pas rapide, ne portant que peu d’attention à ce qui m’entoure. Alors que je traverse une intersection, je me retrouve à rejoindre un nuage de piétons. Je me fonds à eux en gardant la tête basse. Ma capuche est relevée sur ma tête, mon visage étant toujours connu pour être le complice de Captain America et de Falcon ce jour-là. Je tourne à une rue moins passante et je peux ainsi quitter le nuage. Je marche avec toujours la même cadence lorsque j’entends un bruit d’impact étouffé juste devant moi. Je relève le regard presqu’en sursaut, voyant qu’il s’agit d’un gamin pressé qui a percuté une jeune femme. Le gamin court à toute vitesse loin d’elle qui est tombé à genoux sous l’impact. Je me dirige spontanément vers elle afin de l’aider à se relever. J’espère qu’elle ne s’est pas fait mal. Mes yeux cherchent silencieusement la moindre blessure qu’elle aurait pu subir. Je remarque que son genou est égratigné jusqu’au sang, probablement en ayant rencontré l’asphalte. Sans réfléchir, je pose ma main sur la blessure et deux secondes sont nécessaires pour faire disparaître la plaie. Je termine de l’aider à se mettre debout.

-Est-ce que vous allez bien? Je lui demande en croisant enfin son regard.

Je reconnais Gabrielle Chapman, cette jeune femme que j’ai rencontrée au cimetière il y a une éternité il me semble. À cette époque, je venais de me faire pucer et j’étais très naïf. En fait, si je me souviens bien, c’était quelques jours avant que je rencontre Steve et Samuel. Soit plusieurs mois à présent. Le temps passe tellement vite. Mais je me souviens de cette femme qui portait le deuil de son frère. Elle était envahit par un lourd chagrin et je tentais de la rassurer sur le fait que ce genre de douleur finit par s’estomper avec le temps. Elle m’avait semblé tellement pure à l’époque. Voilà que je la rencontre à nouveau. Et que je viens presque littéralement de lui montrer mon pouvoir. Je n’ai pas réfléchis aux conséquences. Je n’ai même pas remarqué si elle m’observait lorsque j’ai appuyé ma main sur son genou meurtri. Sauf que ce que je sais en ce moment, c’est que je suis content de la revoir. Je lui souris afin qu’elle le comprenne.

-Il y a un banc juste là, est-ce que tu veux t’assoir un moment?

Je ne sais pas à quel point le choc a été violent. Je préfère ne pas prendre de chances et m’assurer qu’elle ne s’est pas cogné la tête en plus du genou contre l’asphalte.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Chapman

Gabrielle Chapman
Parti Collectif - STAFF

Date d'inscription : 22/01/2016
Messages : 239
Multicomptes : Felicia & Poor & Peter Fl
Dollars : 1616
Avatar : Alexandra Daddario
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nul461irAK1s6i25i_500
Age : 25 ans
Surnom : Gaby
Localisation : New York
Métier : Avocate & Conseillère Juridique du PC
Race : Humains
Pourrais-tu être l'homme de ma vie ?
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nvrq79rB7h1tcxhub_500
Plus d'informations par ici

En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyJeu 15 Sep - 16:34




 En toute honnêteté
Gabrielle & Alek


Ces derniers temps, tu as l'esprit plus léger, vraiment, parce que finalement, tout va mieux pour toi dans ce monde de fou, du moins dans l'ensemble parce qu'il y a toujours quelques fausses notes, mais avec la résurrection de Zachary, et ton amour enfin avoué à Malcolm, il ne manquerait plus que tes paternels se remettent ensemble et le monde serait à nouveau merveilleux pour toi. Mais même comme ça, il reste très bien pour toi, mieux qu'il y a quelques mois lorsque le registration act tentait d'être mis en place avec plus ou moins de succès. Tu recevais de nombreuses plaintes par courriers papier ou électroniques, mais à présent ce genre de propos se faisaient plus rares, comme si au final, tout cela était entré dans les moeurs des gens, que les mutants devaient être pucés pour le bien de tous. Mais il y avait ce virus qui circulait, quelques choses que tu ne comprenais pas même si pour le moment tu avais réussi à y échapper. Aujourd'hui, tu allais donc faire comme d'habitude, tu allais te rendre au QG du parti collectif pour gérer un peu de paperasse, tu en as toujours beaucoup à faire, même si tu te gardes du temps pour d'autres affaires et d'autres projets quand même. Ton visage est aujourd'hui totalement assimilé au parti collectif, tu es la juriste, celle qui intervient publiquement quand une plainte arrive devant le tribunal, même s'il n'y en a pas tant que ça, toutes ces démarches sont longues et couteuses pour ceux qui veulent les faire. Du coup, tu es là pour que 99% des choses se règlent avant d'arriver devant un juge, mais certaines fois, tu ne peux pas y échapper et c'est là que ton rôle médiatique entre en ligne de compte. Bref, ce matin, tu as quelques dossiers importants sur le feu, certains sont en passe d'être résolus, d'autres n'en sont qu'au début, mais un te préoccupe plus que les autres, parce que c'est un dossier sensible qui est presque en passe de finir au tribunal. Du coup, en marchant dans la rue, tu ne vois le gamin qui court, ou plutôt, il ne fait pas attention à toi, et tu te retrouve au sol, ton genou gauche touchant plus ou moins violemment le bitume en premier. Tu as une petite douleur qui se propage, mais ça ira, tu as connue pire, largement. Mais un jeune homme t'aide à te relever, touchant ton genou et par la même occasion, tu as l'impression que la douleur disparait. Immédiatement, tu te raidis. Cela ne te plait pas, surtout qu'il a agit sans ton consentement. Cependant, il a bien agit, n'est ce pas ? Il t'aide à te relever, soignant ton genou presque immédiatement. Mais c'est cette dernière action qui te gène le plus au final. S'il n'avait fait que t'aider à te relever, tu n'aurais sans doute rien dit, tu l'aurais remercié et peut être que tu serais allé plus loin. Mais même si tu ne veux pas paraitre trop apeurée en croisant son regard, tu sais que tu vas paraitre soucieuse. Néanmoins, tu repenses à Zachary. Certes, il peut se changer en renard des neiges, mais il ne ferait pas de mal à un mouche, alors peut être que cet homme agit dans la même veine. Tu te souviens aussi de Richard Rider que tu avais croisé en ces temps neigeux de l'hiver. Mais ça s'était avant que Zach ne refasse surface, du coup, tu ne sais comment te comporter avec lui, puis soudain, son visage te revient enfin en mémoire. Vous vous êtes déjà croisés par le passé, au cimetière, alors que tu te recueillais sur la tombe justement de ton frère. Il avait été très gentil et aimable avec toi. Alors tu te dérides plus que tu ne l'aurais pensée, parce que tu es convaincue que s'il a touché ton genou, ce n'était pas pour te faire du mal, contrairement à certains. Et si tu le reconnais, il semble faire la même chose puisqu'il passe du vouvoiement au tutoiement. Il te propose d'aller t'asseoir sur le banc. Machinalement, tu regardes ton téléphone. Tu es en avance comme toujours alors ça ne posera pas de soucis d'agir de la sorte pour discuter un peu avec lui.

" Ça va, j'ai connue pire mais oui on peut s'asseoir un instant. Alek, c'est ça ? "

Et tu t'efforces de lui faire un petit sourire même si ça te coûte plus que tu ne l'aurais pensé quand même. Tu essayes de te convaincre qu'il ne te veut pas de mal, mais tu as cette vision de sa main sur ton genou qui te fait presque froid dans le dos, comme une réaction conditionnée que tu ne pourrais pas changer même si tu le désirais.
Fiche codée par NyxBanana

_________________
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_ny8ul36V8K1scq4k2_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité


En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyVen 16 Sep - 3:56


En toute honnêteté
Gabrielle Chapman & Alek Young


Je sens son corps se crisper lorsque je tente de la relever. Je ne fais pas immédiatement l’association entre l’utilisation de mon pouvoir et sa réaction. Je me dis que c’est simplement la surprise de se faire aider aussi spontanément. Beaucoup de gens n’en ont pas l’habitude et ça les rend mal à l’aise lorsque ça leur arrive. Et lorsqu’elle me reconnait, son visage est rempli de surprise. Plus que ce que je me m’imaginais. Je reste concentré sur sa santé et je lui propose de prendre place sur un banc pour qu’elle se remette de ses émotions un instant. Elle accepte et pendant que nous marchons dans la direction du banc, je lui réponds à mon tour afin de confirmer ses souvenirs de moi.

-Oui, c’est ça. Toi c’est Gabrielle, il me semble.

Je lui souris, contente qu’elle m’ait reconnu immédiatement. Une fois le banc atteint, nous y prenons place et je ne peux m’empêcher d’avoir un second regard sur son genou. Sa peau est complètement guérie. C’est presque comme si rien ne s’était produit. Je me mets à regarder s’il n’y a pas d’autres blessures. Sauf que je ne veux pas la gêner avec mon examen, alors je préfère lui demander.

-Tu n’as mal nulle part autre? Tu ne t’es pas cogné la tête?


Elle m’a assuré que ça allait. Mais bien souvent, ce sont des réponses automatiques qu’on utilise alors qu’elles ne sont pas tout à fait véridiques. Dans son cas, j’ignore si c’est le cas. Je préfère m’en assurer avant que ses blessures la rattrapent et lui cause de la souffrance inutile, chose que je déteste par-dessus tout. Je songe ensuite à comment étrange nous nous retrouvons une seconde fois par hasard. Nous sommes décidément destinés à nous croiser dans une ville aussi vaste que New York. Cela fait deux fois en à peine quelques mois. Un coup d’œil à son visage et je distingue la même impression. Une sorte de surprise de nous retrouver aujourd’hui. Je lui souris une nouvelle fois pour la rassurer.

-Je suis content de te revoir, Gabrielle. Je me demandais comment tu allais. J’espérais que ton chagrin s’allégeait à chaque nouvelle journée. Tu me sembles bien, est-ce que je me trompe?

Je ne veux pas non plus paraître indiscret en lui remémorant les souvenirs de son frère décédé. Ce n’est pas mon intention. Ce que je veux, c’est seulement avoir une confirmation de son état. Une mise à jour en quelque sorte. Et de l’aider à nouveau comme je l’ai fais à ma manière au cimetière ce jour passé. Si comme pour ce jour là elle me laisse intervenir évidemment. Gabrielle m’a toujours semblé une jeune femme forte. Je le sens encore aujourd’hui. Je suis donc persuadé qu’elle a trouvé un moyen de confronter son chagrin et d’en ressortir victorieuse. Se laisser dépérir par la peine n’est jamais la plus saine des solutions. C’est même extrêmement nocif. Est-elle guérie de son mal? Je l’espère sincèrement. À condition qu’elle souhaite m’en parler évidemment. Je ne lui ferais pas avouer des choses qu’elle ne désire pas me dire. Je ne suis pas ce genre d’homme.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Chapman

Gabrielle Chapman
Parti Collectif - STAFF

Date d'inscription : 22/01/2016
Messages : 239
Multicomptes : Felicia & Poor & Peter Fl
Dollars : 1616
Avatar : Alexandra Daddario
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nul461irAK1s6i25i_500
Age : 25 ans
Surnom : Gaby
Localisation : New York
Métier : Avocate & Conseillère Juridique du PC
Race : Humains
Pourrais-tu être l'homme de ma vie ?
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nvrq79rB7h1tcxhub_500
Plus d'informations par ici

En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyJeu 22 Sep - 23:05




 En toute honnêteté
Gabrielle & Alek


Comment devrais-tu réagir face à lui ? La première fois, il a été très gentil, et là, c'est aussi le cas, mais ton genou a été clairement guéri par sa main, chose qui te fait bizarre, tu ne sais même pas comment décrire cela, mais cette sensation est presque folle, hors norme. Cet homme que tu as reconnu, qui s'appelle Alek vient de te guérir après cette petite chute qui n'était pas très grave. Ce n'est pas comme si tu t'étais cassé le coccyx ou quelques choses dans le genre. Une petite éraflure sur le genou, ce n'est rien, mais il a agit immédiatement, comme par réflexe ou presque. Si c'était la premier fois que tu le rencontrais, tu n'aurais sans doute pas accepté d'aller sur le banc pour partir d'ici le plus vite possible, mais tu le connaissais, un peu. Du coup, tu accepte d'aller jusqu'au banc pour sans doute parler un peu. Est ce qu'il s'est rendu compte de ta réaction ? Est ce qu'il a vu que tout ton corps s'est crispé lorsqu'il a guéri ton genou ? Tu ne le sais pas, mais il t'a aussi reconnu, il se souvient de toi, de ton prénom, de Gabrielle. Tu lui fais un petit sourire, mais ce dernier n'est pas très spontané, pas très naturel. Il te demande alors si tu n'as pas mal nul part, sans doute parce qu'il veut agir sur ton corps, mais tu ne veux pas qu'il te touche plus que ça.

" Non, non, ça va. "

Cela a été dit de façon rapide, comme un réflexe inconditionné pour te protéger. Tu réussis à tolérer sa présence, c'est déjà beaucoup pour ton esprit qui en général est encore moins tolérant. Pourtant, tu sais la vérité à propos de ton frère. Tu devrais te dire que tous les mutants et autres optimisés ne sont pas si mauvais que ça, mais tu n'y arrive pas, il n'y a que Zachary que tu tolères. Les autres, tu n'y arriveras pas, tu en as conscience que cela risque d'être un très gros travail, trop important pour que cela se fasse en douceur. Mais le veux-tu vraiment ? Pourtant Alek semble être la bonté incarnée, il est heureux de te revoir, espérant que ton chagrin s'estompe de jours en jours. Il te dit que tu semble radieuse ou presque, mais tellement de choses sont différentes depuis la dernière fois, depuis la première fois. Il voudrait que tu te confesses un peu à lui, comme le fait de vous être croisé au cimetière faisait que vous aviez en quelques sortes un lien spécifique. Mais il n'y a rien, rien du tout alors qu'il veut seulement ton bien. Gaby, essaye de faire un effort s'il te plait. A sa question, à tes pensées intérieures, tu fermes deux secondes les yeux comme pour faire fit du fait qu'il vienne de guérir ton genou légèrement abimé. Il semble avoir pensé à toi les jours d'après votre rencontre. Toi, tu n'as pas pensé à lui une seule seconde avant de le revoir aujourd'hui. Est ce que c'est un mal ? Tu ne le pense pas, parce que finalement, cette rencontre était anodine, il ne s'était rien passé de spécifique, mais peut être que celle d'aujourd'hui sera différente.

" Les choses sont différentes oui. Disons que j'ai réussi à retrouver en quelques sortes mon frère. Et toi, comment ça va ? "


Tu lui retourne la question par politesse, parce que tu te rends compte que tu ne sais rien du tout de lui. Vous avez à peine converser dans le cimetière, tu sais juste que lui aussi a perdu quelqu'un mais en dehors de cela ? Rien du tout. Peut être que vous pourriez faire un peu plus connaissance ?

Fiche codée par NyxBanana

_________________
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_ny8ul36V8K1scq4k2_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité


En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyDim 25 Sep - 2:21


En toute honnêteté
Gabrielle Chapman & Alek Young


J’ai pour nature fondamentale de me soucier des autres avant de penser à moi-même. Dans chaque situation de la vie, calme ou dramatique, c’est la même histoire. Je ne semble être doté d’aucun égoïsme. Même si j’essaye parfois d’être un peu comme les autres et de prioriser ma propre personne, j’échoue lamentablement. Telle est ma malédiction. Un tel trait accentué dans ma personnalité ne pouvait m’accorder d’autre forme pour ma mutation. Cela m’a donc été assez simple à accepter. Puisque je sentais que c’était uniquement une extension de mon être. J’ai vue en mon pouvoir de donner, une chance de pouvoir faire la différence autour de moi. Depuis ce jour, je n’ai poursuivis que cet objectif. Je suis devenu physiothérapeute sportif pour aider ceux qui souffrait. Je me suis recensé pour offrir mes services à mon pays. J’ai porté assistance à Captain America pour empêcher qu’on le blesse dans les rues de Staten Island. J’ai rejoins le SHIELD pour poursuivre la même optique. Ma vie n’a tourné autour de ce simple but : aider. Voir le genou de Gabrielle, je n’ai pas pu faire autrement. Si j’ai sentie son malaise au début, je l’ai attribué au fait qu’elle était surprise de me revoir. Sauf que lorsque je lui demande si tout va bien, si elle est blessée autre part, elle me répond promptement. Je sens alors qu’il y a un souci. J’écarquille les yeux sur le coup et je tente de capturer son regard pour voir ce qui s’y passe. Elle ne me laisse pas le faire. Serais-ce de la peur? De la méfiance? Je n’en ai pas la moindre idée, mais je connais trop bien ce sentiment de rejet. Je l’ai ressentie à plusieurs reprises par le passé après avoir aidé des inconnus avec mon pouvoir. Certaines personnes sont gênés, d’autres reconnaissances, mais beaucoup sont confuses et même parfois hostiles. Parce que j’arrive à faire des choses qu’ils ne comprennent pas, ils me détestent. Je suis définitivement convaincu que Gabrielle m’a vu utiliser mon pouvoir et qu’à présent elle tente d’éviter que je la touche à nouveau. Je le sens très bien à présent, je remarque enfin la crainte dans ses muscles. Pourtant, elle demeure à côté de moi sur le banc. Elle répond même à mes questionnements anodins sur sa situation actuelle. Elle me surprend en me disant qu’elle a en quelque sorte retrouvée son frère. Je ne comprends pas ce que cela signifie puisque son frère est décédé. Elle me retourne alors la question, souhaitant savoir comment ça va de mon côté. Et bien en ce moment je ne me sens pas très bien par rapport à mon erreur stupide. Cela me fait hésiter à répondre aussi rapidement qu’avant. Je ne sais plus comment agir avec elle à présent pour ne pas empirer la situation. Je baisse donc les yeux, me sentant idiot d’être aussi déstabilisé.

-Désolé, j’aurais du te demander la permission avant de te guérir. Je ne voulais pas mal faire ou te faire peur. Je ne te toucherai plus.

Je m’éloigne un peu d’elle physiquement, en glissant à l’autre extrémité du banc. Je veux ainsi prouver ma bonne foi. Je trouve seulement un peu regrettable de ne pas avoir été plus intelligent dans mes actions. Je garde la tête basse et j’évite de scruter son corps à la recherche d’autres blessures. Je détesterai la laisser souffrir inutilement si effectivement elle était blessée ailleurs et que je ne l’avais pas vu immédiatement. Sauf que je veux surtout pas aller trop loin en agissant une seconde fois sans sa permission. Je ne suis pas ce genre de personne. Je me déteste donc beaucoup en ce moment. Puisque son opinion de moi est devenu mauvaise. Je n’arrive pas à le supporter, surtout que c’est complètement de ma faute. Toutefois, je tiens à maintenir la conversation tant qu’elle me l’autorise. Voilà pourquoi je réponds finalement à sa dernière question.

-Sinon, je vais mieux de mon côté. J’avais du mal avec moi-même récemment. Mais j’ai trouvé des gens qui m’aident beaucoup et je sens enfin que je vais bien. Cela ne m’était pas arrivé depuis des années. Je suis content d’apprendre que tu vas également mieux. J’avais espéré que ça t’arrive et ça me fait plaisir de l’entendre.

Je suis demeuré un peu vague puisque je demeure recherché. Si je lui avoue me cacher au SHIELD, il y a une chance pour que ça se sache chez ARES et qu’on débarque au QG pour me reprendre. Malgré tout, je sens que je peux faire confiance en Gabrielle. Voilà pourquoi malgré le malaise qui s’est créé, je lui souris. Je demeure moi peu importe les bourdes que j’engendre par accident.  

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Chapman

Gabrielle Chapman
Parti Collectif - STAFF

Date d'inscription : 22/01/2016
Messages : 239
Multicomptes : Felicia & Poor & Peter Fl
Dollars : 1616
Avatar : Alexandra Daddario
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nul461irAK1s6i25i_500
Age : 25 ans
Surnom : Gaby
Localisation : New York
Métier : Avocate & Conseillère Juridique du PC
Race : Humains
Pourrais-tu être l'homme de ma vie ?
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nvrq79rB7h1tcxhub_500
Plus d'informations par ici

En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyVen 7 Oct - 15:19




 En toute honnêteté
Gabrielle & Alek


La situation est étrange, parce que tu ne te sens pas à l'aise, et visiblement, cela se sent tellement que lui aussi n'est plus aussi à l'aise qu'au moment de te revoir, mais c'est comme ça. Tu ne sais pas faire ressentir les choses autrement quand tu es gênée, surtout quand tu sais que tu as à faire à un mutant ou un optimisé capable de faire des choses qui te dépasse. Alors même si la situation a changé, un peu, tu ne peux pas t'en empêcher, d'être carrément refroidie dans ce genre de circonstances. Pourtant, il avait tout pour te plaire, il est gentil, aimable et prévenant, mais c'est justement cela qui lui a fait défaut. Avant de toucher ton genou et de le guérir alors que la blessure était superficielle, il aurait dû te demander, pas agir sans ton consentement, parce que là, tu te sens pour ainsi dire violer, même si le terme est un peu fort quand même. Mais il s'est permis quelques choses que tu ne tolère pas. A la rigueur, il aurait voulu ausculter ton genou pour voir comment ça allait, tu n'aurais rien dit, mais là, en t'aidant à te relever il a agit presque comme par réflexe et ça ne te plait pas le moins du monde. Sans doute fait-il partie de ces "bons" mutants, de ceux qui veulent aider sans tirer la couverture à eux, c'est pour ça que tu n'es pas encore partie, que tu es encore là, sinon, tu lui aurais fait comprendre que tu ne voulais plus rien avoir à faire avec lui. Mais les choses sont plus compliquées que ça malheureusement. Il s'excuse alors, mettant un peu de distance entre vous deux. Tu apprécie le geste même si ça ne change rien du tout au final, il est toujours là, à porter de main, en quelques sortes. Il finit donc par répondre à ta question et ce qu'il te dit, ne t'étonne pas du tout, au vue de ces capacités. Tu ne sais cependant pas comment lui répondre, tu ne veux pas être méchante et sarcastique avec lui, parce qu'il ne mérite pas d'être traiter de la sorte.

" Je suppose que tu as trouvé de l'aide auprès d'autres personnes comme toi. C'est bien s'ils te mènent sur le bon chemin. "

Et tu n'en dis pas plus parce que tu sais très bien que tu pourrais partir dans un débat plus ou moins stérile sur ce genre de personnes là. Malheureusement, sa sollicitude à propos de ton cas ne prends pas une seule seconde. Il dit clairement cela pour se racheter, parce que tu ne le connais pas au final. Tu regrettes même de t'être un peu confiée à lui ce jour là, si tu avais su. Tu essayes, mais tu n'y arrives pas, tu n'arrives pas à voir les choses autrement, malgré le cas de ton frère. Alek vient d'être rangé dans une boite dans ton esprit, et il te sera difficile de le mettre dans une autre parce que pour toi au final, s'il fait le bien maintenant, qui te dit que plus tard, il ne se servira pas de ce don pour faire le mal autour de lui ? Pourtant, il ne semble pas que la méchanceté soit dans ces gênes, mais toi, tu ne vois rien d'autres que cette capacité pouvant lui monter au cerveau, pouvant lui dire qu'il était supérieur aux autres et qu'un jour il voudra le prouver à la terre entière aider par d'autres personnes comme lui pour tous vous éradiquer. Tu le sais, c'est un peu gros, mais c'est à cela que tu penses irrémédiablement.

Fiche codée par NyxBanana

_________________
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_ny8ul36V8K1scq4k2_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité


En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptySam 8 Oct - 18:10


En toute honnêteté
Gabrielle Chapman & Alek Young


Mon empathie n’a pas été aussi efficace aujourd’hui. Si j’avais sentie plus rapidement le malaise initial de Gabrielle, j’aurais peut-être pu éviter de m’enfoncer autant dans cette situation. Je songe à partir, à la laisser seule. Mais à présent qu’elle sait pour moi, je ne peux pas courir le risque qu’elle me dénonce auprès du RA. Elle connaît mon prénom, elle peut facilement identifier mon visage sur une photo présentée sous ses yeux. Si je ne mets pas les choses au clair avec elle et que je ne la convaincs pas que je ne suis pas dangereux, alors je risque de compromettre ma maigre couverture. Je n’aurais décidément pas du quitter le QG. Me contenter au pire d’une petite marche autour et ne surtout pas parler à personne. Je ne sais pas si la peur que je voie dans les yeux de Gabrielle sera menaçante pour moi. Si cela va la pousser à vouloir me dénoncer pour être ce que je suis. Tous ces scénarios catastrophes et tous ces « si » que je laisse se chamailler dans mon esprit, je dois les faire taire. Le mal est fait et je dois me concentrer sur la réparation. La jeune femme répond à mon commentaire par quelque chose qui me fait froncer des sourcils. Elle pense que j’ai trouvé de l’aide auprès de d’autres personnes comme moi. Qu’est-ce qu’elle a en tête? Croit-elle que je suis affilié à la Confrérie ou bien aux X-Men, des groupes mutants controversés ces derniers temps? Je ne vois pas quelle autre conclusion elle pourrait tirer, compte tenu de mes précédents aveux. Je décide donc d’être un peu plus honnête avec elle, sans toutefois tout lui dire pour ma propre protection.

-Non, j’ai trouvé de l’aide auprès de gens comme toi, de non-mutants. Après qu’on m’ait implanté la puce, je me sentais perdu, je dois l’avouer. Je ne savais pas quoi faire de ma vie. Je voulais aider mon prochain et je croyais que le RA me le permettrait. Mais, je pense que je me suis trompé. On ne veut pas de mon aide. Ces gens qui m’ont recueilli, ils m’acceptent et ils m’encouragent à ne pas perdre espoir en ce désir que j’ai depuis l’enfance de sauver mon prochain. Je ne suis pas un héros, je n’en ai pas le courage. Mais je sais que je peux guérir des gens, enlever leur souffrance physique et combattre les maladies. Je serais égoïste si je gardais ce pouvoir jalousement pour moi. Je sais que ça peut paraître difficile à comprendre, mais j’ai besoin de redonner. Je veux faire une différence dans la vie des gens. Pas pour avoir quelque chose en retour. Mais simplement pour enlever la douleur, faire sourire à nouveau.

Je contemple le sol un instant, conservant le silence. J’ai besoin que Gabrielle comprenne, même si j’ai bien peur que sa réticence pour moi ne l’empêche de demeurer ouverte à mes paroles. Je ne peux toutefois pas me taire. J’ai besoin de me confier à elle et de lui offrir la possibilité de retrouver une vision acceptable de moi.

-Si tu le souhaites, je peux te décrire comment fonctionne mon pouvoir. Pourquoi je dois constamment donner aux autres. Je peux te parler des années que j’ai consacrées afin de le maîtriser, dans le but de ne jamais commettre d’erreur. Je peux répondre à la moindre de tes questions, si cela pourrait t’aider à me connaître un peu mieux.

Je ne sais pas si elle veut en apprendre sur moi. Je me fais donc à l’idée qu’elle peut refuser mon offre et me demander de ne plus lui parler de qui je suis. Je ne serais pas blessé si elle en vient à me faire une telle demande, seulement déçue par moi-même pour avoir agit aussi impulsivement au départ et avoir ainsi détruit notre bonne entente. Je me souviens très nettement de cette fille au cimetière. Je n’arrive pas à voir en elle autant d’hostilité. Mais je sais que la peur et la méfiance peut changer une personne drastiquement.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Chapman

Gabrielle Chapman
Parti Collectif - STAFF

Date d'inscription : 22/01/2016
Messages : 239
Multicomptes : Felicia & Poor & Peter Fl
Dollars : 1616
Avatar : Alexandra Daddario
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nul461irAK1s6i25i_500
Age : 25 ans
Surnom : Gaby
Localisation : New York
Métier : Avocate & Conseillère Juridique du PC
Race : Humains
Pourrais-tu être l'homme de ma vie ?
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nvrq79rB7h1tcxhub_500
Plus d'informations par ici

En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyJeu 20 Oct - 0:29




 En toute honnêteté
Gabrielle & Alek


Zachary sera clairement la seule exception pour toi, tu en as bien peur, il y a le même sang qui coule dans vos veines ou presque, il est de ta famille, alors oui, tu le mets dans une case à part, celle de l'exception qui confirme la règle mais Alek n'aura pas cette chance là malheureusement. Tu vois clairement qu'il ne veut pas faire le mal autour de lui, n'est ce pas ? Mais tu vois surtout qu'il pourrait être un danger pour les autres, d'ailleurs n'était-il pas recherché pour le registration act après avoir participé à la fuite de Captain America ? Tu pourrais appeler le central et le dénoncer, n'est ce pas ? Tu pourrais agir de la sorte, mais tu ne le feras pas, même si la remarque, à présent que tu te souvient de ce fait te démange, mais tu n'es pas aussi vile que ça. Pourtant, tu as envie de le lui dire, mais il te fait de la peine à s'éloigner de toi, comme si un mètre de plus sur ce banc allait changer quoi que ce soit pour vous deux. Le mal avait été fait, il t'avait soigné le genou sans ton consentement. S'il t'avait proposé de t'asseoir puis ensuite qu'il t'aurait exposé ces capacités, cela serait sans doute bien mieux passé, mais là, il avait eu le "mauvais" réflexe de te guérir immédiatement sans t'avoir touché un seul mot. Pour toi, c'était comme une sorte de violation de la propriété de ton corps même si ce cas devant un tribunal serait sans doute difficile à juger parce que finalement, tu n'avais pas tellement de preuves, si ce n'est ta parole contre la sienne. Évidemment dans ce cas de figure, ta parole avait bien plus de poids, mais à quoi bon agir de la sorte. Tu tentais de ne pas paraitre froide mais tu n'y arrivais aucunement. Tu l'écoutais néanmoins dans son petit discours, mais il n'y avait absolument rien à faire, il n'allait pas te convaincre de quoi que ce soit. Ces intentions semblaient pourtant plus que louables, vraiment devrais-tu dire, les personnes comme lui sont rares, mais s'il t'avait dit cela avant de te soigner, sans doute l'aurais-tu accepter. Là, tu ne le pouvais pas, même si tu essayais d'y mettre de la bonne volonté, c'était tout simplement trop pour toi.

" Écoute, j'admire ton honnêteté Alek, mais tu n'as pas fait les choses dans l'ordre avec moi, et c'est trop tard. Je suis désolé, mais tu as agis de façon impulsive avec mon genou. La blessure était légère, je n'étais pas en danger de mort. Tu aurais du me proposer de rejoindre ce banc et ensuite d'examiner mon genou et là, alors, je t'aurais certainement autorisé à me toucher, à le guérir parce que c'est ce que tu veux au plus profond de toi. Je ne doute pas de tes intentions vraiment, il existe peu de personnes qui veulent vraiment faire le bien autour d'elle, mais pose toi une question. Est ce que les gens vont accepter que tu utilises ton pouvoir comme sur eux sans que tu ne leur demande ? Je ne pense pas que ce soit le cas, surtout si on prend mon cas. Si j'avais été en danger de mort ou blessée bien plus gravement, je ne dis pas, mais là, ça ne servait pas vraiment. Tu vois où je veux en venir ? Ta mentalité est louable, mais il faut peut être réfléchir un petit peu plus avant d'agir. Le fonctionnement de ton pouvoir ne m'intéresse pas, je n'aime pas trop ça, mais je suis ravie que tu te sois entrainé afin de le maitriser contrairement à d'autres. Je ne veux pas jouer la moralisatrice, mais ce que tu devrais retenir de ce que je viens de te dire, c'est de ne pas agir aussi impulsivement selon les cas. Si la personne est mal au point qu'il ne lui reste peut être que quelques instants à vivre alors fonce, donne de ta personne, mais s'il n'y a pas de dangers de mort, réfléchis à deux fois avant d'agir aussi rapidement. "

Tu ne pensais pas que tu allais lui en dire autant, mais c'est sortie de ton coeur, aussi franchement que ce qu'il a pu te dire auparavant. Tu as essayé de ne pas être trop sèche, mais tu ne sais pas comment Alek prendra ces remarques là, qui sont celles que tu as pu ressentir à ce moment là. Si tu n'étais pas aussi réfractaire à ce genre de personnes avec des capacités hors du commun, tu l'inviterais peut être à boire un verre dans un café du coin, mais ce ne sera pas le cas, parce que justement, tu es comme ça. Il n'y aura sans doute pas beaucoup d'exception en dehors de Zachary. Si Alek avait agit dans le bon ordre, peut être, sûrement qu'il en aurait fait partie mais ce ne serait pas le cas, sans doute jamais même.

Fiche codée par NyxBanana

_________________
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_ny8ul36V8K1scq4k2_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

Invité
Invité


En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyVen 21 Oct - 4:44


En toute honnêteté
Gabrielle Chapman & Alek Young


Entendre ce qui la tracasse, enfin découvrir ce qui la pousse à être méfiante à mon égard, est tout ce que je demandais. Je saisis enfin ce qui la tourmente et les erreurs que j’ai commises. Je comprends aussitôt son point de vue. Je connais bien cette réaction chez les gens. Ce n’est pas la première fois que je la provoque. La mutation est un phénomène bien mystérieux, ayant une influence bien plus grande que la simple manifestation d’un don. La mutation forge un être, modifie ses comportements et ses instincts primaires. Dans mon cas, je ne pense pas qu’elle me rend impulsif ou inconscient, bien au contraire. Je suis trop alerte à la souffrance d’autrui. Ma mutation est plutôt un besoin, une nécessité à combler pour ne pas moi-même succomber à la souffrance ou la mort. Apprendre à contrôler mon pouvoir m’a fait prendre conscience de cela. Que j’ai beau pratiquer sans relâche pour réfléchir avant d’appliquer ma main sur quelqu’un, que ma générosité est indomptable. Je sais me contenir si j’ai récemment transmis mon énergie. Mais si ce n’est pas le cas, comme avec Gabrielle, je n’ai plus le contrôle de mes actions. Elle a toutefois raison, elle n’était en danger de mort. Elle ne souffrait pas le martyr. Mon acte ne pouvait se justifier autrement que par une sorte d’égoïsme de ma part. Grâce à ses paroles, je saisis enfin cette notion qui m’a complètement fait perdre l’estime de Gabrielle. Il faut croire que je ne méritais pas sa confiance. J’ai franchis la bulle de son espace personnel sans le moindre scrupule. Elle a raison de me détester et de me rejeter. C’est inacceptable. Je la regarde à nouveau, surpris qu’elle soit toujours là malgré tout. Et moi, pourquoi suis-je encore là? Je n’ai toujours pas répondu à son explication. Vais-je le faire? Si oui, pour lui dire quoi? Je prends le temps de vraiment réfléchir à la question. Rien ne me vient d’abord, comme si je ne pouvais que lui donner raison sans répliquer. Je ne suis pas prêt à contester quoique se soit. À quoi bon, je n’ai pas la moindre excuse à mon attitude à part ce qu’elle refuse d’entendre. Elle ne souhaite pas en apprendre sur ma mutation, l’origine de cet énorme malentendu. Il m’est alors bien peu évident de lui faire comprendre mon point de vue sans expliquer un peu. Résigné, je me lève. Je demeure toutefois près du banc. Ainsi positionné, je me sens un peu plus lucide. Je la regarde à nouveau, le visage beaucoup moins joyeux qu’au début.

-C’est vrai. Je l’admets. Expliquer le pourquoi du comment de mon impulsivité serait trop long et ennuyeux, j’en ai peur. Je suis désolé de t’avoir autant blessé. Tu sais déjà que ce n’étais pas mon intention. J’ai commis une erreur et je vais le regretter, puisque j’appréciais notre bonne entente. J’aurais aimé que ça se passe autrement, crois-moi. Mais le mieux pour toi est que tu t’éloignes de moi à l’avenir. Parce que je ne vais pas changer. Ce n’est pas une chose que je peux arrêter ou modifier. C’est comme ça. Et ça me fait de la peine.

En arriver à cette conclusion n’est qu’un dénouement normal de notre seconde rencontre. Je ne cherche pas à sauter aux conclusions, je demeure honnête à son égard, comme toujours. Je lui cache bien des choses, pour son bien ou à sa demande. Mais ça, il n’y a que moi qui a le droit de le savoir. Ça n’a rien à voir avec ma soudaine envie de partir. Il faut vraiment que je bouge de toute façon. Je ne peux pas prendre le risque que ma position statique me fasse repérer. Je lui offre toutefois un regard toujours aussi chaleureux.

-Sache que tu pourras toujours me contacter dans le futur si tu en ressens le besoin. Je ne ferme pas complètement la porte. Je t’offre l’espace que tu mérites. La dernière des choses que je voudrais s’est te blesser à nouveau en agissant sans ton consentement. Merci beaucoup de ton honnêteté, c’est très apprécié.

Je lui souris. Cette erreur va vraiment me faire mal. Je vais y repenser durant les jours et les semaines à venir. Peut-être que cela va me permettre d’apprendre et de devenir comme elle le veut. Bien que j’en doute énormément. La nature profonde d’une personne ne se change pas en claquant des doigts. Je doute même que c’est possible d’une quelconque façon.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Chapman

Gabrielle Chapman
Parti Collectif - STAFF

Date d'inscription : 22/01/2016
Messages : 239
Multicomptes : Felicia & Poor & Peter Fl
Dollars : 1616
Avatar : Alexandra Daddario
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nul461irAK1s6i25i_500
Age : 25 ans
Surnom : Gaby
Localisation : New York
Métier : Avocate & Conseillère Juridique du PC
Race : Humains
Pourrais-tu être l'homme de ma vie ?
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_nvrq79rB7h1tcxhub_500
Plus d'informations par ici

En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] EmptyJeu 27 Oct - 18:10




 En toute honnêteté
Gabrielle & Alek


Il ne faut pas croire que les choses sont aussi simples que ça, surtout pour toi Gabrielle. Il voulait jouer la carte de l'honnêteté, il l'a eu, mais sans doute pas comme il l'aurait espéré. Et tu sens sa déception, dans son attitude, son regard, son être tout entier, mais tu n'es pas vraiment du genre à tourner trop longtemps autour du pot de cette façon là. Il se lève, visiblement résigné à gagner ta confiance, ou plutôt à la regagner, parce qu'il a bien compris que même si tu sais qu'il n'est pas méchant, il n'a pas agit correctement vis à vis de toi. Pas de quoi fouetter un chat toutefois, mais suffisamment pour que le range dans la case mutant à problème. C'est dommage, il aurait certainement pu faire partie de ces exceptions qui confirment la règle mais ce n'est visiblement pas le cas. Tu l'écoute donc, et il parle avec franchise, mais il est peiné que cela en arrive à ce point là. C'est triste, il faut l'admettre, votre première rencontre s'était passée en douceur, cela aurait pu être le cas de la deuxième, mais cela ne le sera pas malheureusement puisqu'elle touche à sa fin. Alek a compris qu'il ne servait à rien de te retenir même si tu n'es pas encore partie. Tu l'écoute donc, et au fond tu le comprends très bien, tu sais qu'il fait partie des gens bons, mais là, il a agit d'une façon qui ne t'as pas plus. Pour lui prouver que tu n'es pas si rancunière que ça, tu te lève à ton tour, et plutôt que de tourner les talons, tu poses ta main sur son épaule, lui parlant avec franchise.

" Je sais que tu n'es pas quelqu'un de mauvais, ce n'est pas ce que je te reproche. Je sais que tu as le coeur sur la main. Tu ne devrais pas changer juste parce qu'il y a eu un accroc avec ma personne. Je n'ai pas la prétention d'être parfaite non plus. On fait tous des erreurs, mais essaye simplement de tirer leçon de celle-ci. Elle n'est pas si grande que tu le pense, mais suffisamment pour que notre relation ne soit pas celle qu'elle aurait pu être. Prends soin de toi Alek. "

Et tu lui tapote légèrement l'épaule, en guise d'aurevoir. Tu ne t'en veux pas de l'avoir fait culpabiliser de la sorte même si tu as tenu à modérer sa pensée. Tu ne le déteste pas foncièrement, non, même si pour toi c'est difficile de faire la part des choses. Tu finis donc par tourner les talons, parce que vous n'avez pour le moment plus rien à vous dire. Qu'en serait-il la prochaine fois ? Alek aura-t-il réussi à faire la part des choses ? Auras-tu réussi à le placer dans la case qui lui corresponds dans ton esprit ? Tu ne sais pas, cela dépendra sans doute de quand aura lieu la prochaine rencontre, si prochaine rencontre il y a, parce que finalement, tu n'en sais strictement rien du tout. Mais qui sait ce que l'avenir réserve ? Au hasard d'une ruelle, sans doute que tu pourrais le retrouver et que cette fois, il n'agira pas impulsivement sur ta personne.

Fiche codée par NyxBanana

_________________
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Tumblr_inline_ny8ul36V8K1scq4k2_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty
MessageSujet: Re: En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]   En toute honnêteté [Gabrielle & Alek] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En toute honnêteté [Gabrielle & Alek]
» Gabrielle Delacourt
» Toute la musique que j'aime...
» Gabrielle Delacour [ACCEPTEE] ~ Chargée de relations publiques avec les Moldus
» Gabrielle Delacour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Archives RP-