AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez
 

 You know something [Casey & Lux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous

Invité
Invité


You know something [Casey & Lux] Empty
MessageSujet: You know something [Casey & Lux]   You know something [Casey & Lux] EmptyDim 22 Jan - 22:10

You know something
“Casey Campbell & Lux Williams”
Ma clairvoyance ne me permet pas uniquement de voir dans le futur. Je peux également visiter le passé, des souvenirs précis. À condition de les retrouver, évidemment. Pas les miens, non, plutôt ceux de la collectivité qui m’entours. Je mets peu en pratique cet aspect de mon pouvoir, mais aujourd’hui je me sens triste. C’est l’anniversaire de ma mère et je fais les boutiques comme nous avions l’habitude de le faire ce jour là, lorsque j’étais adolescente. Je me souvenais que je détestais l’accompagner partout et être son porte-bagages. Mais aujourd’hui, je donnerai n’importe quoi pour revivre ce moment à nouveau. Je m’étais donc arrêté devant cette boutique de vêtements coûtant les yeux de la tête. Distraite, j’ai laissé ma mutation envahir mon esprit et m’offrir une connexion avec le passé. J’ai du mal à créer des visions sur commande, alors je ne m’attends pas vraiment à réussir et à voir son visage. Le détail que j’aie oublié c’est que je suis à New York, à Upper East Side plus précisément. Et que mes parents sont de Boston, donc des souvenirs dans la ville, il n’y en a très peu. Le plus récent est le dernier souvenir de ma mère. Je ne voulais pas provoquer cette vision-là, revivre ce moment et me causer à nouveau de la peine. Mais je le laisse pourtant s’immiscer dans mon esprit et le paysage change drastiquement sous mes yeux pour prendre la forme des bâtiments détruits. Je tourne sur moi-même, surprise par la clarté de la vision. Normalement la majorité est voilée de noir et de formes floues. Je vois les extra-terrestres attaquer les immeubles qui s’écroulent dans un fracas horrible. La poussière s’élève à leur suite. Je me mets à chercher mes parents. Si je suis ici, ils sont forcément là. Je prie pour tomber sur un souvenir précédent leur mort. Normalement, c’est comme ça que ça marche, l’humain qui m’a conduit ici était vivant au moment de la vision. Je presse le pas, surprise de ma mobilité. Il faut dire que je n’ai jamais osé trop m’attarder et fouiller dans un souvenir avant. Mais là, je dois les trouver. Je croise quelques corps en marchant, mon cœur se resserrant à chaque fois, espérant qu’il ne s’agisse pas d’eux. En tournant la tête à droite, je distingue enfin un homme et une femme abrités sous un gros morceau de béton, main dans la main et peur au visage. J’ai un hoquet de tristesse, les reconnaissant. Je porte une main tremblante à ma bouche pour contenir mes émotions. Non loin d’eux, je distingue une jeune femme dont le physique et les vêtements sont intacts, un peu comme si elle débarquait de nulle part. Elle ne correspond pas au décor. Je ne comprends pas. Pourtant, elle est bien là et se déplace dans les décombres. Je m’attarde sur elle jusqu’à ce que je sente une douleur à la tempe. Je suis en train de perdre la connexion. Je tente de lutter pour la garder et m’approcher de cette femme. Mais lorsque je fais un pas en avant, je réintègre mon corps présent. Je revois la boutique, qui n’a pas bougé d’un millimètre, tout comme moi d’ailleurs. Seul mon esprit voyage dans mes visions. Je soupire fortement et je fais volte-face afin de partir d’ici.

En marchant à travers la foule, je ne me laisse distraire par aucun visage. Je fends les groupes de personnes jusqu’à atteindre un espace plus ouvert où je m’arrête un instant pour observer les alentours. Quelle n’est pas ma surprise de reconnaître ce même visage, cette même femme que dans ma vision d’un passé de cinq ans. Je la fixe, bouche-bée, avant de sentir une certaine fureur animer mes pas. Je me dirige vers elle, les poings serrés. Elle est forcément dotée d’un pouvoir psychique elle aussi et elle est venue parasiter ma vision. Alors que je retrouvais mes parents, elle a gâchée ce moment. Je m’arrête à côté d’elle, lui imposant ma présence. Je ne veux pas y aller par quatre chemins.

« Est-ce que vous me reconnaissez ? » Je lui demande en la fixant d’un regard absolument pas sympathique, mais ne cachant pas un fond de tristesse.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


You know something [Casey & Lux] Empty
MessageSujet: Re: You know something [Casey & Lux]   You know something [Casey & Lux] EmptyLun 20 Fév - 0:05


Le shopping est l’activité midgardienne que Ri’Ktaa hait par dessus tout. C’est épuisant, énervant, stressant et relativement peu intéressant. Si ça ne tenait qu’à elle, la jeune Skrull se serait déjà arrangée pour que les humains acceptent de vivre nus. Aucun moyen pour elle de négocier : le shopping est un douloureux moment qu’elle ne peut malheureusement pas éviter. Etant une accro du shopping, Casey avait pour habitude d’organiser une sortie au grand centre-commercial de New-York au moins une fois par mois. Cette sortie, elle ne la faisait jamais seule. La jeune femme était généralement accompagnée d’un petit groupe de quatre ou cinq fidèles amies, toujours prêtes et motivées à l’idée de dévaliser les boutiques. En prenant l’apparence de la new-yorkaise, Ri’Ktaa ne s’est pas gênée pour réduire son cercle d’ami(e)s en agissant de façon plutôt radicale. Mais ce cercle d’amies de shopaholics… Impossible de s’en débarrasser. Alors une fois par mois, Ri’Ktaa doit subir la fameuse sortie shopping en feignant l’enthousiasme. C’est terrible. Cette activité hebdomadaire la rend aigrie à un point que personne ne peut vraiment imaginer. Derrière chacun de ses sourires se cache une insulte bien trop violente pour être entendue, et derrière ses regards emplis d’une fausse gentillesse masquée, ce sont des menaces de mort qu’elle envoie. Bien que son propre caractère se soit quelque peu adoucie ces dernières années, le shopping la transforme en une boule de rage susceptible d’exploser à chaque crise d’hystérie. Ri’Ktaa est bien obligée de se prêter à l’exercice, mais bon sang ! Si elle pouvait tuer ce troupeau d’humaines débiles, elle le ferait sans hésiter. Pour des raisons évidentes, elle doit prendre sur elle et afficher son plus beau sourire. Elle savait que sa mission sur Midgard allait avoir son lot de bons et mauvais côtés. Elle était parfaitement consciente du fait que parfois, elle serait amenée à faire des choses pénibles et inhabituelles pour elle. Maintenant, elle doit bien admettre que le shopping est peut-être bien la seule chose qu’elle déteste autant. Encore heureux, ce n’est qu’une journée par mois.

Ri’Ktaa se force à sourire, imite ses comparses en poussant des cris aigus lorsqu’elle tombe sur une robe et joue les hystériques dès lors qu’on lui parle de lingerie fine ou de maquillage. Elle pourrait très franchement se lancer dans une carrière d’actrice ! La jeune Skrull est à peu près certaine qu’elle rencontrerait un franc succès. Elle-même se laisse parfois surprendre par ses multiples talents. Jouer la comédie et simuler des émotions qu’elle est bien loin de ressentir, c’est son quotidien. Il y a quand même des moments où la pause est de rigueur. Après avoir acheté une nuisette qu’elle ne mettra sans doute jamais, elle prétend avoir besoin d’aller aux toilettes et abandonne bien vite les amies de Casey. Elle a besoin de cinq minutes pour elle, juste histoire de souffler un peu. Si elle ne prend pas ces quelques minutes de répit, elle risquerait de devenir très désagréable, voire même carrément violente. Ri’Ktaa n’a pourtant pas le temps de souffler ; une mystérieuse jeune femme venue de nulle part l’agresse presque sans qu’elle n’ait le temps de faire un pas en direction des toilettes. Légèrement paniquée, elle observe son interlocutrice en fouillant dans ses souvenirs les plus enfouis. Voilà la seconde chose qu'elle déteste le plus au monde : l'émergence brutale du passé de Casey. Elle déteste lorsque celui-ci remonte à la surface et qu’elle n’en a aucune connaissance. Du moins, étant incapable de reconnaître le visage de cette jeune femme, elle part du principe que cette inconnue ne peut être qu’une vieille connaissance de Kc. Que doit-elle répondre, alors ? C’est la grande question piège du moment. D’autant plus que cette blondinette semble un poil remonté contre Casey – ou contre elle ? Voilà qu’elle doute. Peut-être qu’en réalité, il s’agit là d’une personne rencontrée au tout début de son arrivée sur Midgard ? « Je… Hm. Bonjour à vous aussi ? » Un petit rappel de politesse ne fera de mal à personne, visiblement. « Je suis désolée… J’admets que là, j’ai un peu du mal à vous reconnaître. » Dit-elle en lâchant malgré elle un léger rire nerveux. « Je suis supposée vous connaître d’où ? » Ri’Ktaa l’admet : cette situation la rend un peu trop inconfortable et incertaine.
Revenir en haut Aller en bas
 
You know something [Casey & Lux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ✛ (M/LIBRE) Simon Lebon feat Dillon Casey
» CASEY ♣ Blessed by a b*tch from a b*stard seed
» Je me présente Casey McGregor
» Casey et Luce
» Casey - In all things, it is better to hope than to despair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Archives RP-