AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez
 

 Just one, I am a few •• Loreine&Raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous

Invité
Invité


Just one, I am a few •• Loreine&Raven Empty
MessageSujet: Just one, I am a few •• Loreine&Raven   Just one, I am a few •• Loreine&Raven EmptyMar 24 Jan - 13:47



Just one, I am a few
Loreine ξ Raven

Elle ne savait pas trop pourquoi elle avait pris cette apparence-là. Enfin, si, elle savait. Elle avait besoin de faire profil bas et pour cela elle comptait bien utiliser l'apparence la plus à l’opposée possible de celle de Laura. La journaliste avait été un femme exubérante en quelques sortes, qui allait d'un lieu à l'autre avec une posture droite et fière, qu'on remarquait dans la rue et pas seulement parce qu'elle était une personne connue. Avec l'apparence qu'elle avait actuellement, elle était son opposée physique et en attitude. Elle n'avait pas vraiment eu le temps de voir la jeune femme interagir tant que cela, mais elle avait pu la voir marcher sur le trottoir avant de prendre son courage à deux mains pour parler face à la caméra, encore qu'elle n'avait pas demandé à se retrouver face au micro dans un premier temps et avait semblé gêné. Au moins sous cette apparence, Mystique pouvait défendre les mutants puisque tout le monde l'avait vu faire à la télévision. Mais ce n'était pas pour défendre les mutants que Mystique avait prit cette apparence. Elle était passée chez un ami à elle, encore qu'ami était un bien grand mot, mais il avait eu droit à son affection lorsqu'il avait été récupérer chez Laura ce qu'elle avait de plus précieux, encore qu'elle n'allait certainement pas avouer devant qui que ce soit que c'était ce qu'elle avait de plus précieux.

Le chien aboya à côté d'elle alors qu'elle marchait. Elle ne lui accorda pas un sourire, mais elle lui fit un petite caresse lorsqu'il alla se réfugier contre ses jambes. Ils avaient croisé un inconnu et le pauvre avait eu peur. Il n'avait encore que quelques mois, et il était toujours aussi peureux. Mystique avait cru qu'il évoluerai de là, mais il fallait croire que cela n'arriverai pas pour le moment. Voire jamais. Elle en avait été déçu, elle avait rêvé d'un chien féroce pour faire la paire avec elle, mais à la place elle se retrouvait avec un animal peureux duquel elle devait constamment prendre soin. Étonnamment, alors qu'elle aurait cru que ça la dérangerait, ce n'était pas le cas. Elle aimait bien ce petit être qui se réfugiait contre ses jambes dans un besoin d'être rassuré et réconforté. Ce chiot avait sûrement eu deux fois plus d'affection que n'importe lequel de ses enfants. Elle était visiblement plus douée pour interagir avec les animaux que les êtres humains. Ou alors, elle commençait à souffrir d'un manque de tendresse. Ca ne lui arrivait pas souvent, mais maintenant que Irène était de plus en plus vieillissante, elle se doutait que cela allait arriver. Malgré toute la froideur dont elle pouvait faire preuve, elle restait une humaine qui avait besoin d'affection à un moment donné.

Elle était à pied dans les rues de SoHo, s’apprêtant à rejoindre l'un de ses nombreux appartements. Elle avait des habitations un peu partout dans la monde, et celle de SoHo était celle qu'elle avait le moins utilisé de sa vie. Mais elle avait pensé que c'était le meilleur endroit pour se poser pour le moment, puisqu'elle avait besoin de réfléchir à ce qu'elle allait faire. Le registraction act était toujours en place, elle ne pouvait pas réellement retourner à sa vie de débauche et de crime sans risquer de se retrouver avec une puce dans la nuque et elle ne pouvait pas, ne voulait pas, voir cela arriver. Alors elle allait devoir réfléchir à une champs d'action, pour elle comme pour le confrérie. Elle n'était pas en charge, même pas en l'absence actuelle de Magneto, mais ça ne l'empêchait pas de vouloir leur trouver de quoi faire, comment agir. Parce qu'elle est la seule vieille véritable membre dans cet organisation à la con, et la seule qui a l'impression de savoir ce qu'il en est vraiment. Il n'a jamais été question de cohabité. Il a toujours été question de survivre. Et survivre, cela se fait au détriment d'un autre. Sa réflexion est interrompue par un visage face à elle. Le même visage qu'elle porte. « Eh merde... » Elle serre bien la main sur la laisse de Courage, garde la main près de son sac au cas où elle doive en sortir une arme. Les deux visages se fixent en silence, sous la surprise. Il y a trop de monde pour vraiment agir. Tout dépendra de la réaction de la jeune femme. Mystique prit pour ne pas avoir à sortir son arme. Elle ne veut pas de Courage près d'une arme à feu, que ce soit la sienne ou celle d'un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


Just one, I am a few •• Loreine&Raven Empty
MessageSujet: Re: Just one, I am a few •• Loreine&Raven   Just one, I am a few •• Loreine&Raven EmptyMer 25 Jan - 0:52

Just one, I am a few
“Raven Darkhölme & Loreine Marchand”
Cette journée est déprimante. Toujours en congé forcé de mon emploi à Stark Industries, je commence à trouver le temps long. Agacée par mon appartement, j’ai envie de sortir prendre l’air. Sauf que je ne suis pas vraiment présentable. Je viens de me réveiller, mes cheveux sont en bataille. Je prends quelques minutes pour me doucher et m’arranger un peu. Même si je boude le maquillage, j’applique sur ma peau le nécessaire de crème pour me rafraichir et m’éveiller un peu plus. Je crois judicieux également d’engloutir une rôtie et un café avant de sortir. Je ne suis pas le genre de personne à aimer déjeuner le matin, mais il est déjà tard et si je garde mon estomac vide, je vais finir par me donner la migraine sous la faim. Je fais donc le nécessaire pour ne pas que cela arrive. La caféine m’aide à focaliser un peu sur mes intentions de la journée. Premièrement, envoyer un message à mon patron pour lui signaler que je compte rentrer travailler la semaine prochaine. Ce n’est plus une option désormais, je tourne vraiment en rond ici et cela va finir par me rendre encore plus folle. Mes doigts tapent donc en vitesse un message clair et concis, ne passant pas vraiment par quatre chemins. Stark est du genre occupé, je ne m’attends donc pas à une réponse dans l’immédiat. Même avec FRIDAY qui lui relai certains types de messages prioritairement, il trouvera bien le temps de me répondre un « ok » dans les jours à venir. Ensuite, je dois aller faire les courses. En déjeunant, j’ai soudain réalisé que mon frigo était vide. J’ai beau me morfondre devant la télévision beaucoup trop souvent ces derniers jours, je dois bien me nourrir de quelque chose éventuellement. Et ça tombe bien, j’ai envie de sortir. Je range donc mon téléphone portable dans mon sac à main et je termine de me préparer d’une veste et de mes bottes afin de mettre le nez dehors. Je m’allume une cigarette une fois la porte passée et je me mets à marcher. Je commence à connaître assez bien le quartier, y habitant depuis bientôt un an. Je n’ai donc pas vraiment à me questionner sur la direction à prendre comme au début. Je laisse mon instinct me guider sur les trottoirs, traversant aux intersections en suivant le mouvement des foules. Il y a du monde aujourd’hui. Il faut dire qu’il est presque midi et que le Soleil brille en cette journée confortable d’hiver. Il ne fait même pas froid. Cela aide donc mon moral et je continue ma progression dans les rues.

En tournant à un coin de rue, je me dépêche de rejoindre un passage piéton au vert. Malheureusement pour moi, il tombe au rouge et je m’arrête subitement, soupirant. Rien ne presse pourtant, mon comportement n’est que de l’agacement accumulé. Je rejoins donc la foule qui se masse déjà pour attendre le prochain changement de feu. La présence d’un chien me fait naturellement baisser la tête dans sa direction, entraînant presque une collision avec sa propriétaire. Je sursaute sous la surprise, ne relevant pas immédiatement le regard. J’ouvre la bouche pour m’excuser, mais mes mots se coincent dans ma gorge en réalisant qui est devant moi. Mon visage, identique. C’est impossible. Mon cerveau semble cesser de fonctionner de nombreuses secondes avant de réaliser que je ne rêve pas. Je me tiens face à une femme adoptant mon apparence. Sans trop comprendre pourquoi, ni comment elle m’a choisit comme corps d’emprunt, je mets un temps avant d’arriver à la conclusion que je suis face à un mutant. Mutant qui doit forcément m’avoir vue quelque part, non ? Je referme ma bouche demeurée entre-ouverte et je fronce les sourcils, ne sachant toujours pas quoi dire. Jamais de ma vie je ne pensais être confronté à une telle situation. Je tente donc d’agir avec calme. Il est inutile de se scandaliser en ignorant les faits, même si tout cela me rend très mal à l’aise. Je baisse finalement la tête, terriblement gênée. Pour m’aider à relaxer, je prends une nouvelle bouffée de tabac. Le feu vire au vert et les oreilles qui nous entoure migrent de l’autre côté de la rue.

« Je suis désolé, je… J’imagine que nous devons nous connaître. Je ne veux pas savoir pourquoi. Je veux juste m’assurer que vous n’avez rien contre moi. Je veux dire, que mon visage ne sera pas associé à quelque chose de compromettant. »

Je rougis. Je ne veux pas qu’elle pense que je la crois mauvaise ou pire encore. Ce n’est absolument pas le cas. J’espère simplement qu’au fond je ne suis pas l’instrument dont elle compte user pour faire du mal et qu’ensuite davantage de malheurs me tombent dessus. Ayant toujours la tête baissée, mes yeux croisent inévitablement l’animal qui l’accompagne. Je n’ose le toucher ou même directement le regarder pour ne pas l’agiter, même si sa queue remue.

« Vous avez un très beau chien. » Je dis maladroitement, toujours mal à l’aise par cette situation improbable.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
 
Just one, I am a few •• Loreine&Raven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensionnat Interdit
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Stromraven ???
» Raven Sloth
» Affaire entre corbeaux [PV Black Raven]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Archives RP-