AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Loki Laufeyson
Vilain Indépendant

Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 133
Multicomptes : Dark Steve
Dollars : 207
Avatar : Thomas William Hiddleston (Katie McGrath pour Lady Loki)

Age : J'ai arrêté de compter après 5000
Surnom : God of Mischief, God of Evil, Prince of Evil, the Son of Secrets, the Maker of Mischief, the Sly One, the Lord of all Liars, Lie-Smith,Sly-God, Shape-Changer, Wizard of Lies, Loki Trick-Skin,Tso Zhung, Loren Olson, the Trickster of Asgard, Ikol, Gem-Keeper. Choisi bien.
Nom de code : God of Mischief
Localisation : Transformé en femme, à New York.
Pouvoir : Métamorphose, force sur-humaine, résistance au froid, téléportation, hypnose, télékinésie, projection astrale, magie
Métier : Dieu de la ruse, de la fourberie, de la manipulation, des méfaits, du mal.
Race : Géant de Glace / Dieu Nordique
Lady Loki ;


Loki: After all this time, now you come to visit me, brother? Why? To mock?
Thor: I need your help. And I wish I could trust you...
Loki: If you did, you'd be the fool I always took you for.



If I had a heart, I could love you.
Sigyn


MessageSujet: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Ven 17 Mar - 22:14



You're up all night to get Loki
You must be truly desperate to come to me.

Voilà à quoi il en est réduit, lui, dieu de la ruse, dieu de la tromperie. Se faire passer pour une femme. Voilà quelque jours que Loki a trouvé un nouveau confort - si on peut appeler ça un confort - en étant transformé en une femme d'une vingtaine d'année, une chevelure noir et de grands yeux verts. Ca l'amuse assez toute fois, marcher dans les rues et passer inaperçu, personne ne se doute qu'il y a quelque années encore, il avait réduit en tas cette ville avec une armée de chitauris. Personne ne se doutait qu'il était là, il y a quelque années et qu'il avait voulu réduire à l'esclavage tous ces minables humains.

Personne ne le reconnaissait, on avait toujours, pour "lui" un sourire aux lèvres, ceux qu'on offrirait aux charmantes jeunes femmes. Il n'avait pas encore trouver sur qui mettre le grappin, une pauvre âme en peine ou une âme pleine d'insouciance, à qui s'accrocher et finalement se faire les dents. L'ennui n'était pas son fort, quand il s'ennuyait, il essayait de trouver un moyen de rompre cela et ça n'était jamais bon pour la personne qui passait sous sa main. Mais on s'amusait comme on pouvait, non ? En plus de cinq mille ans, il n'avait toujours pas retenu la leçon ; ça finirait toujours par lui retomber dessus. En plus de cinq mille ans, il n'avait de cesse de recommencer. Et c'était pour cela qu'il, ou plutôt elle, marchait dans les rues de New York. Se faire des repères, essayer d'imprimer les visages de ces stupides créatures, pour qui il n'avait que méprit quand bien même son sourire était chaleureux et semblait sincère.

La ville avait tout de même un aspect très différent lorsqu'il n'était pas détruit ou lorsqu'il n'était pas vu du dessus. C'était peut-être même la première fois qu'il prenait le temps de marcher dans ces rues jusqu'à un parc, première fois qu'il prenait le temps de regarder autour de lui. La colère l'avait peut-être aveuglée, bien qu'il ne voulait pas le reconnaître par orgueil. Loki se dirigeait ainsi jusqu'à ce qu'il lui semblait être un grand parc, dont il ne connaissait pas le nom et dont il se moquait assez. Il y allait, regardant autour de lui, regard cette herbe verte, ces grands arbres et ces bancs. Il en trouvait un et s'y asseyait pour regarder autour, toujours sous cette même forme. C'était donc ça qu'ils faisaient, ces humains ? Ca n'avait rien de bien glorieux.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Ven 7 Avr - 15:34

UP ALL NIGHT TO GET LOKI.

Elle se sentait comme un étrangère. Mais après tout, n'était-ce pas ce qu'elle était en venant ici, dans ce monde dont elle avait tant entendu parler ? Les regards qui s'étaient posés sur elle lorsqu'elle avait quitté Asgard et sa familiarité rassurante l'avait immédiatement glacée, mais elle s'était rapidement reprise, songeant à la raison la poussant à venir ici, à New York, seule. Les jours suivant n'avaient pas été plus simple mais elle avait confiance en sa source, si Loki était toujours en vie, ce dont elle ne doutait aucunement, il se cachait dans les parages. L'anonymat avait cependant un petit quelque chose de plaisant. Les rues d'Asgard étaient pleines de personnes la saluant, s'adressant à elle avec un mélange de crainte et de méfiance: être l'épouse du dieu de la ruse n'avait pas que de bons côtés et les actes de son mari ne jouait pas forcément en sa faveur. Pourtant, si cela s'était calmé depuis peu et seules ses soeurs avait désormais pour elle le regard peiné et les paroles réconfortantes. Loki, mort ? La nouvelle lui avait été annoncé d'une manière très calme, douce, pleine de sollicitude: Sigyn n'était pas son mari, elle était effacée, discrète, souvent invisible. Personne ne pensait une seule seconde qu'elle puisse être mêlée, de près ou de loin aux idées tordues qui traversaient l'esprit de son époux, même si son attachement à ce dernier avait été plus qu'éprouvé par son exil et la punition que lui avait infligé Odin et dans laquelle elle l'avait suivie sans broncher. Une gentillesse, donc, pour annoncer à la désormais veuve la disparition de son époux. Gentillesse qui aurait bien fait rire ce dernier si tant est qu'il ait pu entendre quoi que ce soit. Sa première pensée fut de croire à une nouvelle farce, il en avait le secret après tout ... Et puis, elle avait eut un instant de doute, son absence totale laissant un vide immense dans la vie de la déesse de la fidélité. Ce n'était qu'après quelques semaines de questionnement intense que l'asgardienne s'était résolue à aller vérifier ses propres théories, soudoyant la gentillesse de certains dont elle savait qu'ils pourraient la mener sur la bonne voie. Elle détestait cela. La manipulation.

La voilà donc, déambulant dans les rues de New York, observant parfois son reflet dans les vitrines avec une certaine forme d'étrangeté. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour comprendre que rester vêtue comme une asgardienne attirait les regards et si son épuisant mari fuyait ces derniers, il ne la laisserait jamais approcher. Elle avait donc troqué ses longues robes et ses tresses blondes rehaussée de quelques pierres pour une tenue plus locale, refusant malgré tout de porter un pantalon ! Avec sa jupe courte, son pull turquoise et le chignon négligé qu'elle avait réussit à se faire, elle se fondait déjà un peu plus dans la masse: les recherches avaient alors pu commencer. S'épuisant un peu plus, ne relâchant pas l'effort, son regard accrocha un parc. La paix des lieux lui arracha un sourire et Sigyn oublia quelques instants sa mission pour y entrer. L'étendue verte ravivait en elle de vieux souvenirs d'enfance et elle finit par s'accorder quelques minutes de répit, s'approchant d'un arbre pour s'y installer.
Qu'il lui paraissait loin, le temps où elle restait dans les jardins de la cité, lisant jusqu'à ce que ses yeux brulent. Ses yeux balayèrent les environs, son sourire nostalgique toujours sur les lèvres jusqu'à ce qu'ils accrochent une silhouette. En soi, une jeune femme sous un arbre n'avait rien d'exceptionnel, mais sa posture et l'expression de son visage détonait avec l'ambiance des lieux. Et c'est ainsi que son esprit lui souffla de s'y intéresser bien plus. Reprenant son chemin, elle se rapprocha de l'étrange demoiselle, s'interrogeant sur les capacités de son esprit à lui jouer des tours: peut être que la regarder ainsi biaisait ses pensées ? Peut être qu'à force de l'observer, les ressemblances qu'elle avait avec son mari disparu ne faisaient que s'accentuer ? Cheveux sombre, peau claire, regard émeraude débordant d'un elle-ne-savait quoi qui l'avait tant agacé chez lui. Son pas se pressa et elle finit par se trouver à quelques centimètres. Mains sur les hanches, fureur dans le regard, Sigyn eut alors la certitude que c'était lui ... Elle ... Bref, que c'était Loki. Ainsi, c'est ici que vous vous cachiez ! finit-elle par lui dire, sa voix basse n'entamant pas la colère qui s'y trouvait. Une femme ! Elle était sure qu'il l'avait fait exprès ! 


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Loki Laufeyson
Vilain Indépendant

Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 133
Multicomptes : Dark Steve
Dollars : 207
Avatar : Thomas William Hiddleston (Katie McGrath pour Lady Loki)

Age : J'ai arrêté de compter après 5000
Surnom : God of Mischief, God of Evil, Prince of Evil, the Son of Secrets, the Maker of Mischief, the Sly One, the Lord of all Liars, Lie-Smith,Sly-God, Shape-Changer, Wizard of Lies, Loki Trick-Skin,Tso Zhung, Loren Olson, the Trickster of Asgard, Ikol, Gem-Keeper. Choisi bien.
Nom de code : God of Mischief
Localisation : Transformé en femme, à New York.
Pouvoir : Métamorphose, force sur-humaine, résistance au froid, téléportation, hypnose, télékinésie, projection astrale, magie
Métier : Dieu de la ruse, de la fourberie, de la manipulation, des méfaits, du mal.
Race : Géant de Glace / Dieu Nordique
Lady Loki ;


Loki: After all this time, now you come to visit me, brother? Why? To mock?
Thor: I need your help. And I wish I could trust you...
Loki: If you did, you'd be the fool I always took you for.



If I had a heart, I could love you.
Sigyn


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Mer 12 Avr - 0:31



You're up all night to get Loki
You must be truly desperate to come to me.

La journée n'était pas la plus belle ni radieuse, rien n'à envier à Asgard. Quel dommage que le royaume d'Asgard soit peuplé de personnes aussi idiotes, car ce royaume était, il le reconnaissait, très beau.

Le problème de Loki - ou du moins, l'un de ses problème - était qu'il était tout simplement incapable de se satisfaire de ce qu'il avait. Ca n'était jamais assez bien, assez beau, assez utile, la personne n'était pas utile ou intéressante ni intelligente, tout était dispensable. Incapable de se satisfaire, incapable d'apprécier ce qu'il avait. Et cela remontait à loin, de ce qu'il était capable de se souvenir.

Enfin, il levait le regard vers ces gens vides d'intérêts, des vies misérables et vides de sens. Il jugeait chaque personne ici présente, il était même capable de les défier du regard. Et finalement, à force de regarder ça et là les passant, quelqu'un attirait son intention. L'avait-elle remarqué ? Il riait intérieurement. Cette idiote avait donc fait tout ce déplacement ? C'était hilarant. Oui, il avait envie d'éclater de rire. Mais il n'en fit rien. Cela aurait été trop visible. Et quand elle semblait le regarder, il détournait la tête pour continuer à regarder ce qui l'entourait.

Mais elle l'avait reconnue, il fallait croire que son épouse était un peu plus futée que ce qu'elle montrait. Après des millénaires de mariage, il semblait qu'elle connaissait assez ses ruses habituelles.

Elle venait se planter devant lui et il la voyait perdre contenance, s'emballer et enfin hausser le ton. Il fit du mieux qu'il pouvait pour ne pas éclater de rire, c'était dur mais il faisait de son mieux pour garder un visage impassible, pire, choqué qu'on vienne ainsi hurler sur une jeune femme qui était pourtant assise tranquillement dans un parc.

- Madame, je ne sais de qui vous parlez...

Un regard à gauche, un à droite, feintant de chercher quelqu'un, feintant un air choqué quand intérieurement, il riait.

- Allez-vous bien ? Vous m'avez peut-être confondu avec quelqu'un d'autre...

Un air de petit agneau, seuls ses yeux verts prouvaient qui il était, la défiant d'hurler de nouveau en plein public contre "elle". Il attendait comme ça quelque minutes, à attendre la réaction de son épouse. Pour finalement éclater de rire ; c'était plus fort que lui. Il riait, il riait, se moquant ouvertement.

- Qu'est-ce qui m'a trahi ? Suis-je trop belle pour être de Midgard ?

Il riait à nouveau. Il aurait pu continuer longtemps son petit jeu mais il s'agissait tout de même de Sigyn et il n'aurait pas poussé autant Ca ne l'empêchait pas de vouloir s'amuser un peu, avant de finalement lui accorder cela ; il s'était bien caché.

- Tu as fais tout ce chemin ? Tu t'ennuyais à Asgard, c'est ça ?

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Mer 12 Avr - 15:21

UP ALL NIGHT TO GET LOKI.

Sigyn hésita longuement entre l'étrangler et l'embrasser. Les choses n'avaient jamais été simple avec lui. Elle avait rapidement compris que leur mariage, loin d'être une union d'amour, n'avait même pas été motivé par une attirance particulière: c'était un simple caprice comme il pouvait en avoir des dizaines par décennies. Seconde chose qu'elle avait appris avec lui, c'était qu'il se lassait rapidement de ce qu'il obtenait. Si leur mariage avait malgré tout donné naissance à un fils et que son mari, parfois, venait visiter le lit conjugal, il se plaisait à aller voir ailleurs et Sigyn avait rapidement compris qu'il ne fallait pas y voir là une volonté de l'humilier - quoi qu'elle ne doute aucunement qu'il soit suffisamment sadique pour le faire - mais bien d'une envie de nouveauté, de défi à séduire d'autres qui ne lui avait pas encore céder. Néanmoins, malgré son caractère difficile, Sigyn ne pouvait nier l'attachement qu'elle avait pour lui. Si, au départ, elle avait accepté de s'enchaîner à lui sous de fausses croyances, il restait le père de son enfant, celui qu'elle avait accepté de suivre dans l'exil pour apaiser sa solitude et rendre sa punition moins difficile. L'ambivalence des sentiments qu'elle ressentait pour son époux l'avait poussé à se retrouver, dans un parc, entourée d'humain, en pleine scène de ménage avec celle qu'elle supposait être lui sans en avoir la plus grande certitude. Elle manqua de s'étouffer lorsque la voix féminine s'adressa à elle, entre stupeur et malaise pour lui expliquer qu'elle devait sans doute se tromper de personne. Face à tant de persuasion, la blonde aurait très bien pu rebrousser chemin, penaude de s'en être prise à une inconnue, honteuse d'avoir fait tant de chemin pour rien. Elle serait alors rentré sur Asgard où elle serait restée dans un silence total jusqu'à ce que quelqu'un vienne la délivrer de son mutisme ... Mais le trop plein d'innocence dans le regard de la jeune femme acheva ses certitudes. Il mentait comme personne. L'éclat de rire qui suivit de fit que confirmer ses doutes et elle lui jeta un regard noir tandis qu'elle l'écoutait s'encenser davantage.

Elle se permit alors de s'assoir, ramenant sa jupe correctement sous ses jambes en un geste automatique qui lui rappela alors qu'elle avait laissé ses grandes robes habituelles chez eux. Etrangement, elle tentait d'ignorer son regard plein de malice, témoignant sa joie d'avoir encore réussit à duper son monde comme personne. Pourtant, elle ne parvenait pas à détacher les yeux de son visage, intriguée de le voir sous cette apparence, gardant néanmoins un visage impassible pour ne pas accentuer son contentement. Qu'importe l'apparence, nous aurons toujours quelque chose que Midgard n'a pas. se contenta-t-elle de répondre d'une voix neutre. Un discours un peu chauvin qu'elle tenait comme de nombreux asgardiens, profondément amoureuse de ses origines. Il était vrai que, en comparaison, Midgard paraissait bien fade avec ses building et ses quelques pans de nature. Asgard, elle, semblait rayonner jour et nuit même si cependant, elle devait admettre que cette terre possédait un certain charme. Le calme revint entre eux, alors qu'il cessait enfin de s'esclaffer, l'interrogeant sur la raison de sa présence ici. Et bien... Disons que je voulais vérifier une hypothèse. se contenta-t-elle de déclarer, toujours sur son ton neutre, portant ses orbes claires sur l'étendu d'herbe et d'humains autour d'eux. Un silence de quelques instant avant qu'elle n'ajoute un simple De toute évidence ... Tu es vivant. Il y avait une once de reproche dans sa voix. Bien sur, elle était ravie de le savoir en vie et encore plus de le savoir joueur dans les rues de New York, mais elle se sentait mise de côté de n'avoir été dans la confidence. Même s'il ne s'était jamais étendu sur ce qu'il y avait entre eux, elle ne pouvait nier remarquer une différence dans sa manière d'être avec elle. S'il n'y avait rien de romantique entre eux, elle aimait croire qu'elle bénéficiait d'un statut qui la différenciait des autres asgardiens, ne serait-ce que par son rôle d'épouse qu'elle suivait à la lettre. Et oui je vais bien. Mais le veuvage ne me sied guère au teint. Le noir est ta couleur, pas la mienne ! Elle ne se risquerait jamais à dévoiler son secret le concernant: comment elle le reconnaissait malgré tout ? Elle l'ignorait elle même mais elle avait tant supporter de lui, qu'elle était persuadée qu'elle aurait pu le reconnaitre même dans une autre vie. La pensée était romantique, à l'image de la déesse même si, à ses yeux, c'était plus le traumatisme de toutes ses blagues qui perduraient. Un nouveau regard vers Elle et Sigyn décida qu'elle aurait du mal à s'y faire. Même si l'enveloppe corporelle qu'il avait choisit était fort plaisante au regard, il dégageait toujours cette petite chose qu'elle ne parvenait à nommer et qui, irrévocablement, la faisait tomber dans ses bras.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Loki Laufeyson
Vilain Indépendant

Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 133
Multicomptes : Dark Steve
Dollars : 207
Avatar : Thomas William Hiddleston (Katie McGrath pour Lady Loki)

Age : J'ai arrêté de compter après 5000
Surnom : God of Mischief, God of Evil, Prince of Evil, the Son of Secrets, the Maker of Mischief, the Sly One, the Lord of all Liars, Lie-Smith,Sly-God, Shape-Changer, Wizard of Lies, Loki Trick-Skin,Tso Zhung, Loren Olson, the Trickster of Asgard, Ikol, Gem-Keeper. Choisi bien.
Nom de code : God of Mischief
Localisation : Transformé en femme, à New York.
Pouvoir : Métamorphose, force sur-humaine, résistance au froid, téléportation, hypnose, télékinésie, projection astrale, magie
Métier : Dieu de la ruse, de la fourberie, de la manipulation, des méfaits, du mal.
Race : Géant de Glace / Dieu Nordique
Lady Loki ;


Loki: After all this time, now you come to visit me, brother? Why? To mock?
Thor: I need your help. And I wish I could trust you...
Loki: If you did, you'd be the fool I always took you for.



If I had a heart, I could love you.
Sigyn


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Mer 12 Avr - 16:28



You're up all night to get Loki
You must be truly desperate to come to me.

Elle s'asseyait finalement à ses côtés, comme il avait envie de rire à nouveau qu'elle l'ait cru l'espace d'un instant. Si même son épouse le croyait quand il mentait, il était convaincu que personne ne pouvait voir ses ruses. Il passait son bras sur le banc, dans le dos de Sigyn, regardant les passants d'un air amusé.

- Certes, certes.

Ils étaient rarement d'accord mais il devait lui accorder cela... A sa façon. Ils auraient toujours quelque chose que ces stupides créatures n'auraient pas. Une conscience élevée, un savoir élevé, une façon d'être nettement supérieur, un temps de vie supérieur. Tant de choses, en soit, qui les démarquaient. Il regardait les arbres si verts, il regardait les passants qui les observaient sans se rendre compte de la chance qu'ils avaient de croiser des dieux comme eux, deux pour le prix d'un. Ils ne se rendraient pas compte de la chance qu'ils avaient, non. Elle lui avouait vouloir vérifier une hypothèse, il haussait les épaules. Puis que de toute évidence, il était vivant. Ce qui l'amusait.

- Qu'y puis-je si certains Asgardiens sont assez idiots pour croire après mille et une fausses morts, que chaque fois est la bonne ?

Il tournait le visage vers elle, la détaillant avec amusement.

- Tu aurais pu profiter pour t'en aller, te trouver un autre homme, peut-être même une femme ou que sais-je encore. Et pourtant, idiote que tu es, il faut que tu viennes encore me chercher.

Il riait à nouveau et glissait finalement son bras autour des épaules de son épouse, la tirant contre lui, ou plutôt, elle, déposant ensuite un baiser contre son front.

- Asgard n'a rien à envier à Midgard et pourtant, ils continuent à admirer ce royaume.

Il ne comprenait pas. Il jaugeait tout le monde, en permanence. Aucun ne trouvait grâce à ses yeux.

- J'ai pourtant ici quelque admirateurs. Ils m'amusent. Ils sont peu mais ils sont au moins assez lucides pour voir qui sont leur supérieurs. Je me suis demandé jusqu'où irait leur dévotion. Je pense pouvoir m'installer ici quelque temps et profiter de ces avantages.

Il la serrait contre lui avec son bras, se moquant bien des regards pouvant se poser sur eux.

- Comptes-tu rester ici ?

Serait-elle idiote au point de se risquer à rester aux côtés de son mari ? Elle l'avait fait il y a quelque siècles, le ferait-elle de nouveau ? Il n'avait jamais compris la dévotion de son épouse quand pourtant il n'avait jamais fais preuve de respect envers elle. Il lui avait ramené des bâtards, il l'avait trompée avec nombreuses femmes, il s'était fait passer pour mort de plus nombreuses fois encore et elle aurait pu saisir ces occasions pour se considérer veuve et pouvoir prendre un nouvel époux, pourquoi pas. Même si elle devait se douter que Loki réserverait forcément un sort bien particulier à cette ou ces personnes, après tout, ce qui était à lui, même usé, n'était pas en libre service pour les autres. Mais elle aurait pu essayer, au lieu de rester si docilement accrochée à son mari.

- N'embrasses-tu pas ton mari après l'avoir retrouvé ?

Il avait à nouveau envie de rire. C'était une moquerie supplémentaire, une effronterie supplémentaire, dont il s'amusait très clairement devant elle. Il n'avait personne d'autre sur qui se faire les crocs, si l'on pouvait dire. Juste elle qui avait signé pour ça.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Mar 2 Mai - 11:42

UP ALL NIGHT TO GET LOKI.

C'était chose étrange que d'observer les gens aux alentour en sachant que, d'un battement d'aile, ils pouvaient disparaitre. La longévité des humains était bien inférieure à la leur, mais leur fragilité était bien plus grande. Elle ignorait si cela l'émouvait ou non: elle ne comprenait pas ce que son mari pouvait trouver à cet endroit ... Peut être espèrent-ils secrètement que la dernière sera la bonne ? dit-elle sans la moindre retenue, consciente qu'un bon nombre d'asgardiens seraient ravis de voir son époux disparaitre de manière plus ... Définitive. Cela ne servait à rien de mettre des formes, elle savait que lui même se fichait bien de ce que le petit peuple d'Asgard pouvait penser de lui. Elle tiqua sur sa remarque, lui envoyant un regard assassin alors qu'il ricanait, déformant les traits du visage féminin qu'il arborait, de ce sourire qui n'appartenait qu'à lui. Il me semble que "jusqu'à ce que la mort nous sépare" faisait parti des voeux que nous avons prononcé. Tu n'es pas mort, de toute évidence. Tant que je n'aurais la certitude de ton décès, je continuerais te de chercher. La voix aseptisée de la déesse contrastait avec ses propos qui, autrement dit, auraient pu être profondément romantique. Loki se moquait souvent de la fidélité sans faille qu'elle avait pour lui, la jeune femme y était habituée et si cela la touchait toujours autant d'être le sujet des taquineries de son époux, elle se sentait moins offensée qu'au début de leur union. Il la connaissait, il en faudrait bien plus pour qu'elle n'abandonne son serment de mariage. Pourtant, ils n'auraient pas pu être plus opposés qu'ils ne l'étaient déjà, et le piètre spectacle qu'ils devaient donner aux yeux des mortels, ne faisait qu'accentuer cette impression. Cela dépassait la différence qu'ils avaient dans leurs priorités et leurs valeurs respective: elle pouvait lui trouver tous les maux de l'univers, il restait éternellement souriant, riant de tout et de rien. En comparaison, les nombreux complots qu'il menait, les scandales qui le poursuivait, les heures passées à le chercher commençaient à l'épuiser, la rendant boudeuse, taciturne.

Alors elle l'écouta, silencieuse, lui conter combien les gens d'ici lui reconnaissait cette valeur qu'à Asgard on lui refusait. Elle comprenait un peu mieux ce qui le poussait vers Midgard tout en validant une petite voix intérieure lui rappelant combien Asgard était grande et magnifique en comparaison. Comptes-tu rester ici ? l'entendit-elle lui demander après avoir passé un bras autour d'elle. Les marques d'affection de son mari était rare: elle savait qu'il ne ressentait pour elle pas la moitié de l'affection qu'elle avait pour lui. Il était le père de son fils, son mari, et même si leur mariage avait été placé sous le signe du mensonge et du scandale, l'idée même qu'il ait manigancé tout cela pour elle, l'avait quelque peu flattée, même si elle ne l'avouerait jamais. Ma place est auprès de mon mari. répondit-elle en ce remémorant l'exil dans lequel elle l'avait suivi bien des décennies plus tôt. Tu préfèrerais sans doute que je rentre écouter les condoléances hypocrites de nos chers amis ? Sigyn était loin de se sentir seule, à Asgard, elle connaissait beaucoup de monde, avait des amis, une vie, un fils, des soeurs. Elle aurait pu rentrer, le laisser là, vivre sa vie d'humaine clandestine, oublier ses voeux et laisser la nouvelle de son veuvage se répandre jusqu'à oublier elle même l'existence de cette femme qui embrassait son front, serrée contre elle. Elle aurait pu reprendre mari, un époux qui l'aimerait autant qu'elle avait aimé, un époux qui se soucierait de ce qu'elle ressentait, qui comblerait ses moindres envies ... Mais elle savait cela impossible. Son destin était uni à celui de son mari, même si elle faisait ce qu'il disait, elle savait que jamais elle ne pourrait l'oublier, jamais elle ne laisserait un autre homme poser les mains sur elle tant qu'elle le saurait en vie. Sous cette apparence ? N'as-tu pas peur de ce qu'on pourrait dire ? Cela me semble un peu ... Inconvenant. Ses bégaiements redoublèrent alors que ses joues prenaient une teinte cramoisies, contrastant avant la pâleur de sa peau et de ses cheveux.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Loki Laufeyson
Vilain Indépendant

Date d'inscription : 05/03/2017
Messages : 133
Multicomptes : Dark Steve
Dollars : 207
Avatar : Thomas William Hiddleston (Katie McGrath pour Lady Loki)

Age : J'ai arrêté de compter après 5000
Surnom : God of Mischief, God of Evil, Prince of Evil, the Son of Secrets, the Maker of Mischief, the Sly One, the Lord of all Liars, Lie-Smith,Sly-God, Shape-Changer, Wizard of Lies, Loki Trick-Skin,Tso Zhung, Loren Olson, the Trickster of Asgard, Ikol, Gem-Keeper. Choisi bien.
Nom de code : God of Mischief
Localisation : Transformé en femme, à New York.
Pouvoir : Métamorphose, force sur-humaine, résistance au froid, téléportation, hypnose, télékinésie, projection astrale, magie
Métier : Dieu de la ruse, de la fourberie, de la manipulation, des méfaits, du mal.
Race : Géant de Glace / Dieu Nordique
Lady Loki ;


Loki: After all this time, now you come to visit me, brother? Why? To mock?
Thor: I need your help. And I wish I could trust you...
Loki: If you did, you'd be the fool I always took you for.



If I had a heart, I could love you.
Sigyn


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Jeu 8 Juin - 22:32



You're up all night to get Loki
You must be truly desperate to come to me.

Elle lui confiait qu'ils espéraient que chaque fois qu'il mourrait serait la bonne et il riait à cette révélation peut surprenante. Il avait été un tel poids à Asgard comme à Jotunheim que ça lui paraissait être évident. Ca l'était. Ils voulaient tous se débarrasser de lui mais qu'aucun n'y avait jamais réussi. Comment tromper le dieu de la tromperie ? Impossible, il en était persuadé. Il se considérait trop intelligent pour eux tous, pour ça.

- Alors de toute évidence, tu es plus idiote que chaque asgardien. Ils continuent à espérer que je sois mort, ils y croient, tu pourrais faire l'effort d'y croire aussi.

C'était ce qu'il disait, mais la réalité était surtout qu'il n'aurait pas supporté qu'elle ait un autre époux, ni même une maîtresse, il lui avait bien prouvé au fil des siècles. Mais il continuait à faire croire que ça lui était égal et il lui semblait tellement plus facile de lui dire qu'elle était idiote de faire ça, plutôt que la remercier de l'avoir suivi. Ca lui coûterait bien trop de l'avouer.

Quand elle lui disait que sa place était auprès de son mari, c'était comme s'il avait prévu cette réplique pour dire en même temps qu'elle ;

- Ma place est auprès de mon mari.

D'un ton très moqueur toute fois, contrairement à elle. Et il levait les yeux au ciel.

- Tu es si prévisible Sigyn, si prévisible.

Les condoléances de leur "amis", ah, il riait à nouveau à cette pensée. Il les imaginait bien, ces condoléances, surtout pleine de "ça y est, tu es enfin libre", il se demandait juste si certains iraient jusqu'à feindre être triste pour elle ou s'ils ne parvenaient pas à montrer leur vrai ressenti. Il penchait tout de même sur la seconde, ils n'avaient aucun talent d'acteur et il doutait qu'ils aient envie de s'y essayer.

Quand il lui demandait de l'embrasser, elle semblait hésitante et à nouveau, il riait.

- Ce monde abrite tous les pêchés, ma douce Sigyn. Je doute que celui-ci en soit et si tu regardes mieux, tu verras des hommes se tenir la main, des femmes se tenir par les hanches. Bienvenue à Midgard. Au moins ils ne sont pas si différents de nous, ici, avec ça.

Mais auraient-ils, comme lui, été jusqu'à aller avec un cheval, il avait des doutes. Mais il avait bien compris que les hommes couchaient ensemble, que les femmes aussi, au même titre qu'un homme et une femme. Et quand bien même ils ne l'auraient pas fais ? Qu'est-ce que ça aurait pu importer ? Ils étaient des dieux, quand eux n'étaient rien.

Loki avait passé son bras autour des épaules de Sigyn, la rapprochant de lui, la serrant même contre lui avait une certaine possessivité, qu'il n'avait qu'avec ce qui lui appartenait et tout particulièrement son épouse. Il ne lui dirait pas qu'il l'aime car son égo ne lui permettrait pas mais les signes étaient, pour lui, criant.

- Alors, maintenant que tu es ici, que comptes-tu faire ? Me suivre à la trace ? Tu ne ferais pas ça ? Il serait dommage que le belle et courageuse Sigyn soit dans les complots de vilain Loki.

Irait-elle compromettre sa réputation ? Il l'imaginait mal, mais il imaginait mal aussi ce qu'elle ferait ici avec lui, il n'avait pas vraiment prévu ça. Il aurait du, mais il n'avait pas ajouté ça à ses plans, l'intervention de Sigyn. Il avait imaginé que Thor le ferait à la grande limite, comme il le faisait toujours, se mettre dans ses pattes. Mais Sigyn ? Il la relâchait et s'adossait à ce banc en regardant les autres aller et venir.

- Il n'y a pas grand chose pour toi ici. Tu devrais repartir à Asgard. Continuer de jouer les veuves, ça te va réussira mieux que rester ici.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   Mar 20 Juin - 12:05

UP ALL NIGHT TO GET LOKI.

Sigyn était fière d son éducation. Freya avait été très stricte envers ses filles mais c'était sans doute Sigyn qui avait suivi ses préceptes à la lettre. Son intransigeance envers les valeurs qui lui tenait à coeur expliquait sa position d'aujourd'hui, le titre dont Odin l'avait honoré et les moqueries dont son époux la gratifiait. Prévisible ? Sans doute. Elle lui répétait inlassablement qu'elle ne le quitterait pas et qu'elle serait près de lui. Il y avait de quoi la connaitre par coeur. Si elle ne lui avouerait jamais, les très nombreuses années de leur mariage avait fini par avoir raison de sa patience: il y a encore quelques siècles, elle serait sagement restée à Asgard à attendre qu'il revienne. Parce que oui, Loki revenait toujours. Il aurait beau se faire passer pour mort encore une dizaine de fois, elle attendrait toujours qu'il rentre à la maison. Et puis, il y avait l'attachement qu'elle avait pour lui, même si elle le nierait jusqu'à sa mort. Il n'était pas que son épuisant mari, il était devenu, avec les années un ami très cher à son coeur. S'il y avait une chose qu'elle lui reconnaissait c'était sa franchise. Chose qu'il manquait à certains as gardiens et dont elle ressentait cruellement l'absence. Peut être était-ce ce qui l'avait poussé à venir ici après tout ? L'absence de leur fils, le manque de toutes ces petites choses qui, habituellement l'agaçait, mais qui la faisait se sentir un peu différente ... Au final, peut-être était-elle tout aussi égoïste que lui ? Elle lui reprochait de ne penser qu'à lui, de disparaitre à la moindre occasion, de la laisser seule avec les regards et les chuchotements des gens. Mais au final, c'était dans tout ce qu'il était, et qu'elle n'était pas, dans sa manière de se moquer d'elle et de provoquer sa colère, sa tristesse ou même sa joie que Sigyn se sentait vivre. Être une déesse n'avait rien de drôle. Être mariée à Loki l'avait éloignée de nombreuses amies de sa jeunesse. Être la fille de Freya l'empêchait de se consoler des infidélité et des coups bas de son époux dans les bras d'un autre. Être elle même la réduisait à un être plein de solitude. La naissance de Narfi avait pourtant changer beaucoup de chose en elle. S'occuper de lui, l'aider à grandir, à devenir un homme dont la cité pouvait être fière l'avait occupé. Mais Narfi n'était plus là et elle se retrouvait seule de nouveau. Et les activités de son époux le tenait trop éloigné du lit conjugal pour qu'elle puisse espéré une nouvelle grossesse. Puisque c'était ainsi, elle se vengerait en le suivant partout ! Et puis, si Loki devait le roi de ce monde, elle en devenait forcément la reine non ? L'odieuse pensée qui venait de la traverser la fit s'empourprer presque autant que la réponse de son époux à ses craintes du regard des autres sur leur couple féminin. Mais je ne suis pas originaire de Midgard !! Je suis une asagardienne. Aurais-tu préféré être marié à l'une de ses créatures si frêle et mortelle ?  Elle n'était pas persuadée de vouloir connaître la réponse mais elle était fière. Oui, très fière de son statut d'asgardienne, de la force qu'elle avait par rapport aux humains tout en gardant l'apparence d'une demoiselle fragile. Sans parler de leur longévité. Les humains disparaissaient si vite ... Elle ne méprisait pas l'humanité, mais elle ne comprenait pas pourquoi son époux s'y intéressait tant. Elle se laissa entrainer par l'étreinte de son époux ou plutôt épouse devrait-elle préciser. Mine de rien, elle appréciait ce moment. Elle l'écouta lui demander ce qu'elle comptait faire, reprendre de la distance avant de l'intimer à rentrer chez eux. Je pensais profiter d'être ici pour visiter un peu la ville. La dernière fois que je suis venue, c'était par un total hasard et je me suis dépêchée de rentrer ... expliqua-t-elle en ignorant totalement ses remarques précédente. Mais si tu as peur que j'amène la garde asgardienne ou ton frère adoré jusqu'à toi ... J'ai entendu dire qu'ici on trouvait de quoi changer sa couleur de cheveux temporairement. Elle attrapa une mèche blonde, se demandant si en devenant brune et plus commune, elle passerait plus inaperçu. Maintenant que je te sais en vie, tu ne voudrais pas prendre le risque de me laisser rentrer et que cela m'échappe par inadvertance ? Par Odin, qu'elle détestait agir comme lui ! Mais le chantage était la seule chose qu'elle avait trouvé. Elle s'attendait à voir son sourire moqueur, aussi détourna-t-elle les yeux , tentant de garder son air impassible et de ne pas montrer son trouble.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn   

Revenir en haut Aller en bas
 
You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» You're up all night to get Loki. | ft. Sigyn
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Précipitation...(PV Loki Kiraj)
» Monday Night Raw #46 - Carte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Archives RP-