AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez
 

 Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stan Lee


Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 776
Dollars : 5412

Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES Empty
MessageSujet: Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES   Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES EmptyDim 4 Juin - 19:47

LE PARTI COLLECTIF
POUR EN APPRENDRE PLUS
Historique du Parti

Présidé par Scarlett Connelly, ce mouvement politique prend une place non négligeable dans le paysage politique New-Yorkais. Fondé dans les années 1930, par son premier président Steve Moore,  ce parti resta très minoritaire et faible numériquement jusqu’en 1990 où le parti fut repris en main par la présidente actuelle. « Nous avons toujours eu un regard visionnaire quant à la sécurité de nos terres. Depuis les années 30, nous savions que des pouvoirs impliquaient de grands dangers. » S. Connelly.

Le PC est un véritable OVNI politique. Scarlett le décrit de cette façon. « Nous avons des idées économiquement conservatrices, mais nous avons des idées sociales, des idées pour la population, républicaines. » Longtemps considéré comme un parti très conservateur, le PC a beaucoup évolué, notamment grâce à "l’ouverture d’esprit" de Scarlett Connelly.


Leur leitmotiv

Le parti se veut Pro-LGBT,  féministe, proche du peuple et désire avant tout sa protection. Son vice-président, Milo Stevenson, ouvertement gay, s’explique. « Le Parti Collectif ne porte aucune attention à ce que vous êtes ou ce que vous aimez. Nous ne voulons que diminuer les risques, éviter les dangers pour proposer un maximum de sécurité au sein de l’Etat. » Mais de quel danger parle-t-il ? Toute la polémique autour de ce parti est là. Les Mutants, les Super-Héros, et surtout leurs pouvoirs. « Nous devons garder à l'esprit que les mutants qui arpentent nos rues en toute liberté sont également des armes dangereuses qui, à ce titre, doivent subir un minimum de contrôle fédéral. », précise la présidente.

Décrit par ses membres comme « une véritable famille unie et soudée », le Parti collectif fait de plus en plus d’adeptes et voit ses adhésions monter en flèche depuis les événements de Sokovie. Ce parti politique est aussi le plus actif de New-York avec un siège social dans chaque quartier et créant de nombreux événements : manifestations, fêtes ou encore participant à d’autres rassemblements tel que la Gay Pride, pour ne citer que cela.


L'opinion publique

Mais cette volonté de s’approcher de la population n’est-il pas un subterfuge de sa présidente afin de redorer l’image de son parti, salie par le temps ? Rien n’est moins sûr. En effet, Scarlett R. Connelly est connue pour être une femme n’ayant pas sa langue dans la poche et a, pendant de nombreuses interviews, réussie à susciter l’indignation et la colère dans ses propos. Pire encore, des rumeurs hantent le PC qui, dans un secret le plus total, organiserait des attentats, "des accidents" afin d’accuser des mutants. Info, Intox ? La présidente nie toute hypothèse.


Les événements récents du PC

Il y a un peu plus de six mois, le vice-président Milo Stevenson a été kidnappé et malmenés par des non-humains, mettant à feu et à sang les relations avec le Parti Collectif. Les manifestations furent violentes, le Registration Act s'accentua, de concert avec la paranoïa générée par le virus X1R1, jusqu'à l'apogée de cette suite d’événements tragiques avec la mort de Captain America. Depuis, le PC est en disgrâce, se faisant tout petit et beaucoup plus discret pour tenter de se refaire une bonne réputation, et de se redresser. Récemment, Stevenson a annoncé qu’il quittait le navire pour se présenter aux sénatoriales : l'avenir du Parti est incertain désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mnoii.forumactif.be
Stan Lee


Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 776
Dollars : 5412

Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES Empty
MessageSujet: Re: Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES   Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES EmptyDim 4 Juin - 19:53

LE REGISTRATION ACT
UNE LOI POUR TOUS LES FICHER
Il y a plus d'un an le vote du Registration Act a fait grand bruit dans la presse, et pour cause. Les citoyens américains en possession de pouvoirs (mutants, optimisés, inhumains,...) ont eu mois pour se présenter dans les centres d'enregistrement mis à leur disposition. Au bout de ce délai, toute personne étant identifiée comme plus qu'humaine et ne figurant pas sur les registres était considérée comme criminelle et pouvait à ce titre être appréhendée par les forces de l'ordre. Lors de leur inscription dans la base de données était également installée une puce comportant diverses informations ainsi qu'un système de géolocalisation ayant pour but de faciliter le travail des forces de l'ordre le cas échéant.  

Cette loi, si elle pouvait bien faire polémique, a pourtant été votée à l'écrasante majorité et démontrait bien la place que le Parti Collectif était en train de gagner dans le paysage politique américain à l'époque.

Le processus d'enregistrement

Lorsqu'un mutant ou un surhumains venait se faire recenser arrivait au centre prévu à cet effet, il il passait par deux étapes.

La première était très simple et déjà connue de beaucoup car similaire à ce que l'on vous demande en cas de don de sang. Dans un premier temps, le personnel prenait les empreintes digitales du mutant puis prélevait quelques gouttes de sang.

Les choses devenaient plus complexes par la suite. Pour éviter toute fraude, un enregistrement oculaire avait lieu, ainsi que le remplissage d'n formulaire comprenant des questions générales comme le pouvoir possédé, le degré de maîtrise, les coordonnées, la situation familiale, tout ce qu'il y avait à savoir. Les personnes étant considérées comme dangereuses étaient suivies de prêt à leur sortie du centre et une mention était ajoutée à leur dossier.
Venait ensuite l'étape de la puce. Des infirmières l’inséraient directement dans la nuque pour éviter tout retrait abusif.

Lors des arrestations forcés, et malgré les refus des victimes, de nombreux mutants et surhumains furent pucés de force par les force de l'ordre. D'autres réussirent à s'enfuir mais furent considérés alors comme fugitifs et dangereux, activement recherchés par la police de l'état.

La fin du Registration Act

Cela fait presque deux mois que la loi établissant le fichage des mutants a été avortée, jugée trop désastreuse et créatrice du chaos qui ne faisait que croître dans les rue New Yorkaise. Les puces implantées de gré ou de force ont été désactivées, et les poursuites contre les fuyards du RA abandonnées. Les choses semblent revenir à la normale mais des rumeurs courent parfois, que les identité secrètes de certaines personnes auraient fuité malencontreusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mnoii.forumactif.be
Stan Lee


Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 776
Dollars : 5412

Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES Empty
MessageSujet: Re: Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES   Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES EmptyDim 4 Juin - 19:53

ARES
pour en apprendre un peu plus
Le Arrest, Retrieval and Examination of Surhuman (appelé aussi ARES) était un groupuscule gouvernemental ayant pour but de sécuriser les civils et les forces de l'ordre lors d'interventions visant à faire respecter le Registration Act.

A ce jour, ARES a été officiellement démantelé par le gouvernement qui ne souhaite plus en entendre parler ni être associé à aucune de ses actions.

Naissance d'ARES

Le premier membre d'ARES serait un certain Edward Brock que les foules surnomment affectueusement Venom. Le personnage a été popularisé et commercialisé. Vous pouvez en effet assez facilement tomber sur des figurines à son effigie ou sur des affiches le représentant en ville. Le premier test s'étant avéré être concluant, l'ARES est devenue une unité d'intervention d'élite ouverte aux volontaires grâce au financement et à l'investissement de Tony Stark. Ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre ses rangs.


Leur domaine d'expertise

L'ARES avait pour but d'apporter un soutien aux forces de l'ordre dans la traque des surhumains non-recensés. Ils étaient le bras armé du Registration Act. Ils étaient là pour identifier les surhumains non-recensés et pour les arrêter. Si la police appréhendais un suspect jugé trop dangereux, ils arrivaient en renfort pour que les policiers n'aient pas à se mettre trop en danger.


Les rejoindre

Tout surhumain, au moment où il se faisait placer une puce, recevait un prospectus leur proposant de s'engager pour leur pays, de rejoindre l'ARES. Les membres d'ARES devaient obligatoirement être recensés au Registration Act. C'était l'une des seules conditions pour les rejoindre. Des tests physiques et tactiques étaient ensuite soumis aux volontaires pour ne pas que quelqu'un de malhabile ne vienne se mettre lui même en danger. Ceux étant limites sur les tests mais extrêmement motivés pouvaient avoir accès aux entraînements de l'armée le temps de se former.
Désormais, ARES n'étant plus relié au gouvernement et devenu véritable groupe de mercenaires et free-lance, les membres n'en sont plus pucés, ni contrôlés par qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mnoii.forumactif.be


Contenu sponsorisé


Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES Empty
MessageSujet: Re: Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES   Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Parti Collectif, le Registration Act et ARES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après Lavalas le parti 'Louvri Baryè' de Renaud Bernadin dans la tourmente
» for a woman president !!!!
» Si L' Argentine est peronniste, Haiti est Lavalas...
» Rp collectif spécial Pâques ! [Tout le forum est invité !]
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Le Commencement :: Annexes-