AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 One day we'll just sit and talk. But not today. | Elektra & Natalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: One day we'll just sit and talk. But not today. | Elektra & Natalia    Lun 12 Juin - 1:29


One day we'll just sit and talk. But not today.

elektra & natalia


La nuit était encore jeune, mais elle était déjà de sortie. Muette, elle se fondait dans la masse, disparaissait dans des ruelles plus sombres, moins fréquentées. Les deux mains enfouies dans les poches de sa veste, la russe ruminait son plan majoritairement basé sur l'improvisation et le hasard. Sa dextre gardait un contact sur un Glock qui lui serait probablement utile plus tard dans la soirée, ses doigts titillant de temps à autre la sécurité de l'arme, glissant parfois le long de la gâchette. L'arme qui pesait dans sa poche presque rassurant, Un peu comme une ancre, un moyen de rester focalisée sur ses objectifs du soir.  Les éléments importants de la mission furent rapidement passés en revue, juste histoire de faire le point avant que les choses sérieuses ne débutent. Natalia en arriva tout de même à se demander pourquoi elle acceptait encore les missions venant de Maria Hill. Se dire que c'est pour la bonne cause ne marchait plus vraiment. À vrai dire, elle ne parvenait plus vraiment si il y avait une bonne ou une mauvaise cause. Alors tant qu'aucune limite n'était franchie, elle continuait d'agir. Tâtant le terrain, la russe évitait encore de trop se mouiller, de rester dans les bons papiers du gouvernement. Cette situation n'était pas pour lui plaire, difficile de dire combien de temps encore ce chemin serait suivi. Pas très longtemps probablement. En attendant que tout évolue, la rouquine se conduisait... bien. Dans les limites du possible et généralement selon ses propres standards, certes, mais juste de quoi satisfaire certains hauts placés. Ce soir était l'une de ces fois où elle ne prêtait pas une si grande attention à faire les choses 'comme il faut'. Pas quand le centre de la mission était Elektra. Natalia savait aussi que l'attitude qu'elle avait adopté ces derniers mois ne serait en rien adaptée à cette mission. Loin de là même. En vérité, cette mission s'avérait être plus intéressante que les précédentes. Il y avait quelque chose de différent. Un réel défi dans la chose. En fait, elle-même ne savait pas réellement à quoi s'attendre avec Natchios. La rencontre pourrait tout aussi bien se passer de manière désastreuse. Si un autre agent avec une expérience moindre avait été mit sur le coup, ce dernier aurait probablement eu du mal à sortir totalement indemne de tout ça. Cette pensée lui arracha un léger sourire. Le genre de sourire en coin, discret mais presque sournois, de ceux qu'elle arborait le plus souvent.

Rapidement, ce sourire s'était évaporé, laissant place à un air grave et appliqué sur ses traits. La rouquine n'était plus une ombre solitaire qui traînait dans les rues de New York. Une autre s'était jointe à elle. Ou peut-être était-ce elle qui s'était jointe à l'autre. Difficile de le dire avec certitude. En revanche, Natalia était quasiment sûre d'une chose ; l'autre femme s'était laissée trouver et qu'elle se laissait probablement suivre. C'était l'une des chose qu'elles partageaient, le fait de savoir disparaître à leur guise, de pouvoir décider quand et qui pouvait les retrouver. Il restait maintenant à savoir combien de temps cela allait encore durer. Combien de temps avant qu'il y ait confrontation. Son principal objectif était de garder un œil sur l'assassine, de rester dans son ombre et de l'observer, mais elle savait que ça ne mènerait à rien. Pas si elle devait s'arranger pour qu'Elektra revienne sur son refus de rejoindre le SHIELD. Une confrontation était techniquement inévitable. Natalia continuait de suivre la brune, partagée entre appréhension et curiosité, la suite des événements se trouvant être encore floue, bien que des scénarios plus précis commençaient à se profiler dans l'esprit de la russe. Alors que l'une venait de disparaître à l'angle d'une ruelle plus sombre qu'à l'accoutumée, l'autre étouffa un juron, accélérant le pas. L'espionne savait malgré tout à quoi s'attendre ; une ruelle aussi vide que sombre, sans la moindre trace d'un quelconque assassin.  

Ses mains toujours fourrées au fond de ses poches tandis que sa poigne se resserrait sur la crosse de son pistolet. Désormais attentive au moindre détail, au moindre son. Un soupir vint franchir le seuil de ses lèvres, cette-dernière feignant la lassitude. « Tu crois que tu seras capable de ne pas me sauter dessus ? » Un fin sourire venait tout de même d'orner ses lèvres alors que les mots furent  prononcés. Il y avait maintenant deux possibilités pour la russe. Soit Elektra s'était entièrement volatilisée et n'avait même pas entendu ce qu'elle venait de dire, soit elle était là, dissimulée quelque part dans l'ombre et attendait que Natasha baisse sa garde pour pouvoir agir. Ou quelque chose dans le genre. Bien consciente des risques qu'elle prenait là, la rouquine s'était enfoncée dans la ruelle. Ce n'est qu'une fois à mi chemin que la décision de se retourner fut prise, peu importe ce qui lui ferait alors face.
@currywurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elektra Natchios
Red Thunderbolt

Date d'inscription : 02/06/2017
Messages : 125
Multicomptes : Nope
Dollars : 625
Avatar : Elodie Yung

I am not a dancer, or an artist, or a hero.

I am no longer a daughter or a lover…victim or student or slave.

I am, and I always will be someone's assassin.


MessageSujet: Re: One day we'll just sit and talk. But not today. | Elektra & Natalia    Lun 19 Juin - 22:55

 
 
One day we'll just sit and talk. But not today.
there are stories about wolves and girls.  Girls in red.  All alone in the woods.  About to get eaten up.  Wolves and girls.  Both have sharp teeth.
Elektra s’est arrêtée, une main sur le rebord du toit, immobile elle guette la veuve noire. Des rues adjacentes provient le chahut des rues animées, mais l’étroite ruelle semble désertée même des rats. Elle l’avait repéré, sur ces traces cette nuit encore, comme trop souvent ces derniers temps. Généralement elle la sème, joue un peu parfois avant de disparaître simplement dans la nuit. Elle n’a dit à personne que le Shield  est sur ses traces, c’est son petit secret parmi tous les autres. C’est pas le genre de truc qu’on partage. Elle assure la clandestinité de ses escapades et de cette nouvelle compagne qui se voudrait son ombre. Elektra n’a pas besoin de chaperon et ne tolère pas les ingérences dans sa vie. Hill le sait et c’est probablement pour ça qu’elle a dépêché Romanov. Une adversaire à sa mesure si altercation il devait y avoir.

[i] « Qu’est ce que tu me veux Romanov ? Hill a changé d’avis c’est ça ? Finalement elle préférerait me savoir dans une cellule. Non. C’est pas ça. Hill t’a chargé de garder un œil sur moi, elle aime probablement pas mes nouveaux copains. Ross, Wilson, Castle. Elle aime probablement pas l’idée de nous savoir ensemble. Elle a raison. Toute façon, tu sais que je sais, on joue au chat et à la souris,  chacune souris à son tour. J’aime pas te savoir sur mes traces. Toi plus qu’un autre, plus que tout autre peut-être t’es capable de m’appréhender. Tu portes un échos qui répond au mien.  »

C’est flatteur dans une certaine mesure. Ce n’est cependant pas le sentiment qui habite Elektra du haut de son perchoir. La veuve parle, Elektra sourit, son sourire du chat de cheschire. Elle s’est retournée  et Elektra attend ce moment pour sauter. Furtive, ses saïs en main, le seul bruit est celui des lames qui se croisent devant gorge de l’espionne.

« Tout le monde ne rêve pas de te sauter dessus, Nat. » dit-elle, mielleuse.

Les lames effleurent à peine la peau fine, elle ne doute pas une seconde que son adversaire soit armée et aussi prête à la défense qu’à l’attaque. Elle est prête à bondir au moindre moment, elle sait que cet adversaire là n’est pas impressionnable. Assez proche pour sentir sa chaleur corporel et ressentir l’accélération de ses battements de cœur. La tête un peu décalée pour éviter un méchant coup qu’elle ne manquerait pas de donner si l’opportunité lui en est donnée.

« Pourquoi tu me suis ? » demande t-elle d’une nonchalance affectée, comme si rien n’était vraiment sérieux.

Elle aurait pu lui poser cette question depuis les hauteurs. Entamer une conversation avant de céder à l’attaque, s’asseoir et parler, ce ne sont pas ses méthodes. Elle a besoin de confrontation, d’adrénaline, d’affirmer, de prouver, pas de tuer, pas tant qu’elle ne se sent pas vraiment menacé. C’est une espionne qu’elle a envoyé pas une tueuse, ça n’en reste pas moins pénible. Romanov c’est le genre de personne qui peut te rendre paranoïaque dans la moindre action de ton quotidien. Qui te fait te demander si une mission est compromise avant même de la démarrer

C’est ce genre là, à rentrer dans ta tête, c’est ce qui en fait probablement une si bonne espionne, elle n’est pas qu’un physique. Elle connaît bien son genre, il est pas si loin du sien. Elle comprend juste pas pourquoi, Romanov a décidé de mettre ses talents au service de la corruption institutionnalisée. Elle s’en fout aussi un peu, chacun ses mauvais choix, elle a déjà les siens à gérer, ce qu’il l’intéresse surtout c’est de savoir pourquoi, quelles informations veut sa chef et s’il y a un moyen de lui faire abandonner cette mission avant que ça termine en un combat probablement aussi sanglant qu’esthétique.
 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Re: One day we'll just sit and talk. But not today. | Elektra & Natalia    Lun 31 Juil - 0:32


One day we'll just sit and talk. But not today.

elektra & natalia


Il n’avait pas fallu longtemps pour que Natalia se retrouve avec des lames croisées contre sa gorge. C’était presque prévisible et pourtant elle n’avait rien fait pour l’éviter. Et probablement tout fait pour le provoquer aussi. Sauter l’étape qui implique de suivre l’assassine et simplement aller la voir en pleine journée aurait été une option, bien que pas vraiment dans ses méthodes. La situation pourrait être pire cependant. Natchios aurait très bien pu ne jamais descendre. Ou même lui assener un coup mortel dans le dos. Et pouf, fin de l’histoire, échec de la mission. Malgré ces quelques risques, elle ne voulait pas non plus tout foirer maintenant, d’autant plus que la rousse se trouvait enfin face à elle. En attendant, elle avait abaissé un regard peu impressionné sur ce qui menaçait de mettre fin à ses jours au moindre mouvement trop brusque, au moindre mouvement qui déplairait à la brune. « Et pourtant. T’en étais pas loin. » Immobile, la respiration calme et maîtrisée, la commissure de ses lèvres s’était étirée en un sourire en coin. Natasha n’était probablement pas aussi confiante qu’elle ne laissait paraître, son cœur battant à présent plus fort dans sa poitrine, alors qu’elle demeurait prête à éviter une entaille fatale. Elle comptait sur Elektra pour que ses lames soient bien aiguisées, difficile d’en imaginer moins de sa part. La russe ne doutait point que les saïs couperaient à travers ses chairs comme ils couperaient du beurre.

Romanova n’avait toujours pas tenté de battre en retrait, de récupérer une distance de sécurité. Ce serait très sûrement à celle qui craquerait en premier. Celle qui en aurait marre de ce petit jeu avant l’autre. Mais pour l’instant, jouer avec le feu était probablement la chose la plus intéressante à faire et la plus inconsciente aussi. Mais elles étaient comme deux duellistes qui se tournaient autour, attendant patiemment que l’autre cède et charge, titillant et provoquant doucement. Un jeu d’esprit qu’elle ne pouvait se permettre de partager avec beaucoup de personnes de ce milieu. Et pourtant, ses gestes étaient encore lents, l’espionne tâtait encore le terrain, elle était celle qui se trouvait en position de faiblesse. Difficilement prévisible, les chances pour que sa jugulaire ne finisse pas tranchée restaient faibles. Les chances qu’aucune goutte de sang ne soit déversée ce soir étaient sûrement encore plus faibles.

Un sourcil désormais haussé, arborant un air curieux alors qu’elle jaugeait la brune. N’était-elle pas déjà fixée sur la question ? Limitant toujours ses gestes à des expressions faciales, ne serait-ce que pour ne pas lui faciliter la tâche en s’égorgeant soi-même sur les lames de l’assassine, elle avait retenu un léger ricanement. « Je suis persuadée que tu le sais déjà. » Le ton calme, posé, comme si elles ne faisaient que discuter, assises avec rien d’autre qu’une tasse de thé et des biscuits. Comme si elles n’étaient pas toutes aussi mortelles l’une que l’autre. « Ou alors je me suis trompée sur toi ? » Si aucun rire n’avait encore franchi ses lèvres, un sourire narquois s’y était installé. Son regard était à présent planté dans celui de la brune, à l’affût de la moindre réaction, tâchant d’anticiper le moment où il lui faudrait se défendre. Les mains toujours fourrées dans ses poches, la russe tenta tout de même d’esquisser un léger pas en arrière, maintenant le contact visuel avec Elektra. La quitter des yeux serait une erreur et Natasha n’était pas encore totalement suicidaire.

Quelques mots furent rajoutés alors qu’elle tentait d’échapper au tranchant des saïs de l’autre femme, voulant rétablir une distance de sécurité aussi infime soit-elle. « Tu savais que tu avais frustré Hill en lui disant non ? » L’archétype de la phrase de l’assassin qui répond au ‘pourquoi ?’ de sa cible. Et probablement un demi-mensonge. Totalement ce qui pourrait-être mal interprété par son interlocutrice. Sûrement pas une chose à faire en toutes circonstances. D'autant plus si l’interlocutrice en question vous tient en respect. Si les choses devait dégénérer ce serait très sûrement maintenant et la rouquine savait que sa fenêtre d’action serait limitée, qu’il lui faudrait être rapide pour éviter une rencontre fâcheuse avec une lame.
@currywurst
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: One day we'll just sit and talk. But not today. | Elektra & Natalia    

Revenir en haut Aller en bas
 
One day we'll just sit and talk. But not today. | Elektra & Natalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Manhattan :: Midtown :: Hell's Kitchen-