AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 chewingum gurl (KHLOE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Pryam Androdomyus
Indépendant

Date d'inscription : 19/06/2017
Messages : 26
Multicomptes : Non.
Dollars : 132
Avatar : Ben Barnes
MEH.
Age : pluriséculaire, la trentaine dépassée, circonvolutions bien trop longues.
Surnom : Pripri
Nom de code : GARGOYL
Pouvoir : gargouille ailée : transformation de la chair, des os, de l'être en pierre vivante ; régénération accélérée et vieillissement presque stoppé grâce à son corps de sang et de pierre.
Métier : ancien garde du corps princier, est passé par maints métiers. travaille la pierre, la glaise, affinité avec la roche, la terre.
Race : mutant
KHLOE
FB BAE

MessageSujet: chewingum gurl (KHLOE)   Jeu 22 Juin - 13:31

chewingum gur & statue boy

Tu glisses comme une ombre dans les rues, esquivant comme tu peux la foule de créatures dont tu sens si distant. La nuit ne tardera pas à tomber, posant son lourd firmament étoilé sur le monde. Tu attends cela avec impatience. Sa fraîcheur nocturne, ses ténèbres amicales. Tu remontes le col de ton manteau de cuir, silhouette parmi les autres. Pourtant, au regard attentif, ta démarche féline pourrait sembler pesante, et les deux derniers doigts de ta main gauche pourraient avoir l'allure de ceux d'une statue, de marbre et d'albâtre, bougeant si difficilement, articulations grippées de cette poussière qui te forme.

La musique est une chape d'étole douce, qui parvient à tes oreilles en un tintamarre qui se fait plus précis à mesure que tu approches de certains bâtiments. A SoHo, le quartier où tu déroules ta marche rocheuse, les artistes sont de mise. Les couleurs côtoient les bruits, et tu secoues encore une fois la tête, ton regard brillant d'une lueur dorée mouchetée d'onyx dans la nuit. Soudain, un groupe de fêtards, trop nombreux pour t'être agréable, te pousse à te réfugier près d'une porte. Ton dos posé contre le bois la fait s'ouvrir - elle n'était pas fermée. Tu ne lis pas le panneau, entrée des artistes, et tu pénètres le couloir sombre aux lumières rouges, roses, offrant bizarrement l'impression d'être dans une gigantesque veine illuminée. Tu t'offres le répit de la rue, dans cet endroit - et pourtant, quand tu tends l'oreille, tu réalises qu'il y a du mouvement.

Peut-être reste t-il un semblant d'humanité en toi, quand dans une panique vague, tu pousses une porte avec des étoiles, et te réfugies dans ce qui semble être une loge. Tu grattes un torse ridiculement durci par les siècles, et observes autour de toi : tu ne comprends pas. Tout semble exubérant, trop humain pour toi. Tu émets un grognement. Du bruit dans le couloir, et peut-être au loin des applaudissements. Tu touches du bout des doigts un nécessaire de maquillage, devant un miroir, avant de te reculer dans des costumes, pour échapper à ton propre regard. Tu n'apprécies plus de te voir. Ta peau cuivrée rendue plus pâle par ta mutation. Tu ne voudrais pas avoir à faire face à ta propre dissolution dans les affres de pierre.

La porte que tu as ouverte il y a peu s'ouvre à nouveau, et, calmement, tu te retournes, l'air parfaitement calme. Comme si ta présence était logique. Ton maintien est princier, hautain, maîtrisé. Tes yeux ont toujours cette lueur bizarre, fauve. Tu ne dis rien, cligne des paupières, face à la créature qui te fait face. Ton silence pourrait paraître louche, voire dangereux. Mais tu ne ressembles qu'à un humain bizarre, avec un pantalon et un tee-shirt normaux, des baskets usées, un blouson de vieux cuir. Tu prends soudain l'air d'un animal traqué, et recule d'un pas. Tu réalises que tu te trouves face à un être vivant capable de pousser des cris. Tu ne veux pas d'ennuis. Tu émets un nouveau grognement - tu as été trop longtemps loin de l'éthique humaine. Tu ne sais plus ce que tu dois dire. Alors tu gardes cet air de bête aux abois, sans déplacer tes yeux de la personne en face de toi. Tu attends.
Oui, attendre, ça tu sais faire, hein, Pryam ?


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Khloé I. Sadovski
Héros indépendant - FONDATEUR

Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 234
Multicomptes : Choices.
Dollars : 508
Avatar : Yekaterina Petrovna Zamolodchikova, mais ta mère l'appelle Katyaaaaaaaaaaaaaaaaaa.
J'ai quelque chose sur le visage...?
Age : On ne demande pas ça à une jeune demoiselle qui cherche à cacher ses quarante-cinq ans..
Nom de code : Miss C.U.N.T.
Localisation : New-York City, Oh Honey.
Pouvoir : Élasticité et transformation corporelle
Métier : Humoriste aussi nerveuse qu'une prostituée dans une église.
Race : Mutant.


Boom.



DAREDEVIL... MINE. From my heart with knaki sausage.



PRYAM.
MATT.
2/2 RP.

MessageSujet: Re: chewingum gurl (KHLOE)   Jeu 22 Juin - 22:16

Chewingum gurl
Ft Pryam Androdomyus •••

« Les roses sont rouges, les violettes sont bleues, ta mère pue l’huître séchée et je suis en spectacle ce soir à SoHo. Enjoy. » Tweeta Khloé quelques heures avant son woman-show.
Sans prétention, dans un bar qui faisait aussi office de salle de spectacle, elle allait tout vanner, et les gens allaient adorer. L’humour de la demoiselle est particulièrement cynique et politiquement peu correct, et c’est ce que les gens aiment chez elle. Ce soir était un bon soir. Le bar était plein et on raconta que les gens se poussaient pour la voir, au point d’en avoir certains qui restaient sur le trottoir. Une sacrée chance. Pour la soirée, toute de rouge vêtue, elle arborait avec plaisir les symboles du communisme, de sa chère Patrie ; la Russie. Bien évidemment, elle en joue, et tellement qu’elle est interdite de territoire russe. Elle justifie cela en affirmant que : « De toute façon, si je venais là, les gens me voudront forcement comme Tsar.. euh présidente, et vous comprenez, Poutine est un cousin germain, nulle moi l’idée de le mettre au chômage, du coup, je reste au état-unis… Mais uniquement pour lui, il me fait de la peine. »

Le show se déroula comme prévue avec rire du public, des manques d’étouffement de la part de Khloé, qui jura d’arrêter de manger en même temps qu’elle respirait. « Faut pas tout mettre en temps dans ma bouche, je vis dangereusement. Mais je suis une femme d’action vous voyez le genre. » Avoua-t-elle. Vint donc deux heures de blague mais aussi de « flexibilisation » de son corps, pour charmer et amuser. Passer d’un bonnet A à F n’est pas un problème pour elle, si le vêtement suit tout comme se faire deux ou trois tentacules, c’est faisable. Entre magie, étrange et humour, Khloé sait trouver le juste équilibre, et pour elle, il n’y a rien de plus plaisant que de pouvoir apporter du rire et de la légèreté dans une société parfois souvent cruelle. Faire rire les gens, c’est sa mission de super-héroïne, tout comme défendre les droits des plus démunis. Khloé, c’est une sacrée connasse, mais elle a du cœur, et sait être généreuse. Car, avant de s’éclipser en coulisse, elle paya une tournée de bière à ceux qui voulait en boire. C’est une belle facture, mais la demoiselle a des moyens lui permettant et puis, c’est qu’une cinquantaine de bière à payer…. Oh wait, elle va regretter en partant du bar, c’est moi qui vous le dit. Enfin, reprenons l’histoire.

Le fin du spectacle arrivant, il est l’heure pour Khloé de prendre ses congés dans son coin de paradis et surtout, de se préparer pour faire des dernières photos avec des fans. Oh et payer la bière, c’est important ça. D’un pas bruyant à cause de ses talons, la demoiselle chanta « C’est la fête ! » de Lumière dans la Belle et la Bête en avançant vers sa logue.
« … Après dîner on vous sert… » Elle stoppa net sa chanson quand elle vit cet homme. Son visage montra son étonnement qui devint rapidement un grand sourire. « C’est toujours agréable d’avoir de la visite, surtout quand la visite est mignonne. » songea-t-elle, en s’approchant. Son interlocuteur avait beau grogner, Khloé resta cool, elle sait se battre, dooooooooooooooonc, si ça doit se faire, elle saura anticiper.

« Meuh, mon petit, fait pas ton Caliméro avec ta tête de chien battu. Je ne vais pas te faire de mal. Moi, je m’appelle Khloé Ivette Sanatara Sadovski-Murdock, mais tu peux m’appeler Khloé, c’est mieux. Et plus court. Et plus facile. Et plus jolie.  » Elle laissa un blanc et repris. « Tu trouves pas que j’ai une tête à m’appeler Georgina ? » Ce genre de question totalement hors-sujet est une des spécialités de la martiniquaise. Elle observa le jeune homme avec un air interrogateur. « J’ai quelque chose sur le visage pour que tu me regardes comme ça ? »  Elle poussa un rit bien gras et s’avança vers son miroir. « … Non mais j’décooooooooooooooooonne. Détends-toi, assis-toi et dis-moi ce que tu veux. J’ai tout en stock, sauf l’herpès génital, tout est parti… Pouf à une vitesse ! » En effet, Khloé explique dans ses spectacles qu’elle est une mafieuse vendant des maladies vénériennes en seringues, c’est toujours bon pour se venger. Après, est-ce qu’elle le fait vraiment, c’est un mystère.

Khloé: #9999FF
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
chewingum gurl (KHLOE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GWEN ღ When she was just a girl, she expect to the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Manhattan :: Downton :: SoHo-