AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Caïn - my mind's like a deadly disease

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Caïn J. Pretorian
SHIELD - STAFF

Date d'inscription : 18/07/2017
Messages : 49
Multicomptes : bucket & fronk.
Dollars : 220
Avatar : zane holtz.

Age : vingt-neuf ans.
Nom de code : boggel.
Pouvoir : illusions, projection mentale & altération de la réalité.
Métier : traducteur & expert en armement.
Race : humain optimisé.

MessageSujet: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mar 18 Juil - 11:22


Caïn J. Pretorian
ft. Zane Holtz
©️ ishtar
↘️ carte d'identité
Je m'appelle Caïn Judas Pretorian, anciennement Friedrich Koenig et on ne me surnomme pas. Même si mon petit nom pour la foule c'est Boggel. Je suis un(e) humain et je suis germano-roumain, j'ai vingt-neuf ans et je suis agent du SHIELD, traducteur et expert en armement. Je suis greysexuel et actuellement célibataire. Je suis ce qu'on pourrait appeler un(e) optimisé et je bosse avec SHIELD.

↘️ caractère
Chaotique, complètement bercé par une autre réalité. T'es totalement détaché, traumatisé, le genre de mec qu'il ne faut pas approcher, non pas parce que t'es le vilain garçon du quartier, mais parce que t'es tellement siphonné que t'es l'exacte définition d'une bombe à retardement humaine. T'as tellement enduré que tu ne sais plus où te situer, perdu, lésé, t'es la petite bête qu'il vaut mieux ne pas chercher. Tel un enfant, tu avances dans ce monde que tu hais avec la candide douceur sur tes traits, gentillesse percevable dans tes sourires et tes battements de cils innocents, tu ne cherches pas la destruction mais la salvation. Parce qu'au fond de toi, tu es bon même s'il t'arrive de perdre le contrôle. Tu deviens arrogant, tu deviens agressif, t'es cependant pas pour un sous impulsif puisque dans la plupart des situations, tu resteras de marbre, à réfléchir plutôt qu'à intervenir. L'intellect a une place d'intérêt dans ton cœur, au delà de la force colossale que certains agents autour de toi peuvent avoir. Tu n'en as cure lorsque toi, tu sais user de petites astuces au lieu de foncer dans le tas sans prendre de précautions.
D'un grand calme, t'es autant introverti qu'extraverti suivant les personnes auxquelles tu peux parler. Jean qui rit, Jean qui pleure, t'as cette double facette qui fait de toi un être encore plus complexe, un être à la confiance fragile, un être à l'esprit gracile. Tu restes méfiant bien que souriant, à tâtonner le terrain pour te trouver une place dans ce milieu que tu juges hostile. Tu détonnes souvent, à part des autres, muet à côté de ceux qui ont la conversation facile. Parfois t'as simplement l'air d'un fantôme et ça prend de son sens lorsque tu as carrément des absences. Statique et silencieux comme une tombe, il y a de longues minutes où tu restes immobile sans savoir où te situer dans cette factualité.

↘️ pouvoirs

La principale spécificité de ses dons résidait dans le fait que son optimisation était directement et totalement liée à un trouble psychologique qui le gênait. La déréalisation. Un détachement, une altération de la réalité, ne survenant qu'en cas de stress. Des moments où un manque certain d'ancrage à la réalité se faisait ressentir sous l'effet d'un point de vue lointain. Un méchant badtrip où il lui était dur de réfléchir ou de se concentrer. C'était donc dans ces moments-là que ses pouvoirs s'activaient, lorsqu'il devenait inconscient du monde et de personnes qui l'entouraient pour n'entrer que dans un espace de flou constant. Chacune de ses crises était accompagnée d'une projection de l'état mental dans lequel il se trouvait, touchant alors les malheureux qui étaient dans le même périmètre. Pas plus de quelques mètres, juste assez pour paralyser une pièce entière. Néanmoins, au delà de ne refléter que la dissociation, ses projections formaient l'horreur et la folie. Une sorte de bulle où le concret n'existait plus mais où les terreurs devenaient matérielles. Les plus grandes peurs, les sentiments cauchemardesques que ça provoquait C'était à ce stade-ci que les illusions devenaient tangibles et pouvaient blesser quiconque partageait la déréalisation de Caïn. Du gaz qui se matérialisait, des corbeaux aux griffes acérées. Parfois, c'était assez pour rendre fous ceux qui le subissaient.
side effects; Plus les personnes touchées étaient, plus le pouvoir était dissipé. Moins visible, moins sensationnel, c'était comme un gâteau que l'on se partageait et plus les gens étaient nombreux, moins de parts il y avait. Il était aussi à noter que ça ne tenait que quelques minutes tout au plus puisque Caïn, ne contrôlant en rien ce don, en souffrait autant voire même plus. Saignements violents du nez, convulsions jusqu'à l'épuisement, c'était la seule solution qu'il avait pour y mettre fin. Tomber dans l'inconscient.
evolution; ça sera complété un jour hihi.

polyglottisme.
Capacité à parler plusieurs langues, innée depuis sa plus tendre jeunesse. Caïn a tôt fait de développer les multiples langages qu'il entendait puis pratiquait dans le but d'en apprendre plus, toujours plus. C'était une drôle d'obsession lorsqu'il était enfant, une fâcheuse tendance à vouloir s'adapter dans les pays qu'il visitait. Une manie devenue une habitude. Une facilité. En plus de son allemand natal se sont greffés le roumain puis le russe, suivi de l'anglais ainsi que  l'hébreu pour finir sur les langues nordiques. Ses lacunes résident dans son manque d'engouement face aux langues latines qu'il s'efforce tout de même d'appréhender. 
derrière l'écran
ubiytsa | mail
Moi c'est ubiytsa, j'ai dix-neuf ans et j'habite du coté de winkwink. Mon personnage est un inventé et je serai là à jamais. J'ai découvert le forum par . Et je le trouve laid comme les bébés. Pour finir j'autorise le staff à impliquer aléatoirement mon personnage dans les futures intrigues et évent du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caïn J. Pretorian
SHIELD - STAFF

Date d'inscription : 18/07/2017
Messages : 49
Multicomptes : bucket & fronk.
Dollars : 220
Avatar : zane holtz.

Age : vingt-neuf ans.
Nom de code : boggel.
Pouvoir : illusions, projection mentale & altération de la réalité.
Métier : traducteur & expert en armement.
Race : humain optimisé.

MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mar 18 Juil - 11:23

H I S T O I R E
Papa n'était plus là. Dans la chambre d'hôtel, Friedrich s'amusait à courir puisqu'en ces temps d'ennui, il n'y avait plus que ça pour l'occuper. Ses pas rapides sur les moquettes trop coûteuses, son corps qui se pressait contre les murs peints d'une affreuse couleur lorsqu'il était épuisé. Il reprenait son souffle, longuement, sachant qu'il avait d'interminables minutes à tuer avant que Maman ne vienne le chercher. C'était avec incertitude qu'il s'avançait régulièrement vers la fenêtre, son teint blafard agressé par la lumière trop vive des Émirats. Il était différent ici. Il était différent partout, même dans son propre pays. Un étranger, un paria qui ne savait rester. C'était une éducation un peu particulière à laquelle il s'était habitué, quelques mois sur les bancs de l'école pour ensuite embraser l'inconfort des cours à domicile. Qui n'étaient pas à domicile puisqu'il lui était rare de connaître la véritable signification du mot maison. Il n'y avait que le luxe des réceptions et les sièges des avions qu'il voyait. Qu'il habitait. Au lieu de se prélasser dans une piscine gonflable et de jouer à des jeux-vidéos comme tout bon petit garçon de son âge. Mais ça ne le dérangeait pas parce que Friedrich était comme ça, peu facilement dérouté par un train de quotidien que l'on considérerait peu banal. Il s'adaptait. Préférant d'ailleurs visiter de nombreux pays plutôt que d'étouffer sous l'amour débordant d'une nanny. Il n'était pas ce genre de garçon, Friedrich. Il ne quémandait pas l'attention. Il ne raffolait pas d'être gardé par les uns et par les autres lorsque ses parents étaient en déplacement. Friedrich voulait vivre. Friedrich voulait s'enrichir. Friedrich était né dans une Allemagne éclatée mais avait fait du monde son domicile.

Dans l'eau claire, la lune se réverbérait. La saison était fraîche, ici, en Asie. Dans un coin de sa tête il y avait la certitude qu'il aurait dû rester Munich pour y vivre son adolescence, maintenant qu'il était assez âgé pour prendre soin de lui-même sans avoir à être secondé. Sauf que Friedrich était devenu compliqué. Il rêvait d'aventure et de palpitant bien que sa vie ait été jusque là normale et trop plate. Toujours la même rengaine, il n'était qu'un humain parmi les autres malgré les intarissables souvenirs de paysages insoupçonnés. C'était la beauté qui peuplait son quotidien, quotidien qu'il ne tarderait pas à ne trouver que morose si cette consistante monotonie continuait de le suivre. Cette soirée était cependant divergente de tout ce qu'il avait connu, à se baigner dans un lac en pleine nuit, en compagnie d'un autre garçon. Un américain, ou un écossais, il n'avait pas réellement écouté. Friedrich avait l'esprit vif, trop vif, trop distrait, il souriait souvent bêtement lorsqu'on lui parlait puisqu'il était trop ailleurs. Il avait cette phase de béatitude bien qu'en cet instant, il tentait de rester concentré sur son compagnon. Ils étaient voisins de chambres, leurs géniteurs étant tous deux venus pour les négociations qui se déroulaient. Tommy, qu'il s'appelait. Espiègle et fougueux, aux plans bien précis dans lesquels Friedrich n'avait pas tardé à tomber. Parce que Tommy avait cette aura fascinante, Tommy avait cette éloquence qui captait l'attention de quiconque. Friedrich ne savait pas ce qu'étaient les sentiments mais si plus tard, il aurait eu le temps de repenser à ce qu'ils avaient vécu, il aurait probablement compris que Tommy avait été la personne la plus marquante de sa vie lorsque dans le fin halo argenté de la nuit, il lui apprenait l'astronomie. C'était ainsi qu'il avait décrété que les constellations auraient une place spéciale dans son cœur, même après avoir quitté cette amourette qui n'en avait pas été une.

Les mains levées en signe d'abandon, il regardait avec nervosité ses parents. And what now, la question silencieuse planait, luisante dans ses yeux dont les larmes ne tarderaient pas à couler. La peur lui nouait les intestins et c'était avec force qu'il se retenait de ne pas rendre son déjeuner. De toute manière, il était trop pétrifié pour daigner faire le moindre geste. Ainsi restait-il statufié jusqu'à ce qu'un coup de crosse ne l'atteigne à la tête, l'obligeant à se mettre à genoux sur le sol poussiéreux. À quelques mètres de là trônait leur véhicule. Une bien belle moquerie. Si proche et pourtant inatteignable, Friedrich serrait les dents en évitant de penser au désastre de cette journée. Il était bientôt adulte, le Friedrich. Et peut-être n'atteindrait-il jamais la majorité si l'un de ces terroristes lui mettait une balle dans la tête. Il n'avait jamais été aussi terrifié bien qu'il flottait en lui une étrange sensation de détachement. Sauf qu'il n'était pas assez détaché pour pardonner à son père ce qui s'en suivit. Le deal, c'était la cargaison. De grands documents, des plans de firmes, des designs d'armes. C'était ça, que son daddy faisait. C'était ça, que ces hommes voulaient. Mais que c'était trop important, trop dangereux, trop précieux pour qu'il soit envisageable de le leur laisser. Alors Friedrich devint un dommage collatéral. L'enfant que l'on donnait pour sauver son métier. Impardonnable, inimaginable, il avait beau avoir hurlé, les Koenig restèrent de marbre sans même tenter de négocier. Ils gardèrent ce qu'une pile de mallettes contenaient pendant que leur unique fils était emporté par des inconnus. Il n'avait même aucune idée de ce qu'ils étaient.

Friedrich était devenu Caïn, alors enchaîné sur une place du Soudan. Nombreux étaient les passants qui observaient ce nouvel étalage et encore plus nombreux étaient ceux qui s'arrêtaient devant lui avec perplexité et excitation. Le seul petit blanc au milieu de ces esclaves au sang frais. Il était mal à l'aise. Il était répugné. Sa lèvre se retroussait à chaque fois que l'on tendait une main vers lui pour le tâter. Une vulgaire marchandise, un objet de collection, il attirait les foules comme le dernier jouet sorti. De meilleure qualité, avec plus de force, jeune et exotique. Ça le faisait déglutir, n'arrivant pas à croire qu'il était dans cette situation. Comment est-ce que ça pouvait être réel ? Comment, à ce siècle, pouvait-il y avoir encore des marchés de ce type ? En dépit de son dégoût profond et de la crainte que lui apportait un futur incertain, Caïn le martyr ne pouvait pas changer grand chose à sa situation. Il n'avait jamais essayé de fuir. Il n'avait jamais tenté de se rebeller. Parce qu'il n'était pas assez bête pour tenter la mort. La mort était-elle réellement bête à ce stade ? Trop de doutes l'envahissaient mais bientôt, il n'avait plus à penser à quoique ce soit puisqu'il fut acheté.

Les crises commencèrent. Caïn ne savait plus ce que le monde était, Caïn était trop distancé, Caïn agissait comme une poupée lorsqu'on lui ordonnait de se battre contre d'autres esclaves. Il avait été déplacé jusqu'en Roumanie bien qu'une ville n'avait plus d'importance. Il était prisonnier, il était perdu. La foi et le courage n'étaient que des mots lorsqu'il était obligé de mettre à terre ces plus jeunes congénères. Mais ça faisait de lui quelqu'un d'efficace dans les tâches données et, dans une sorte de sordide récompense, on pensa bon de l'améliorer. Les bas quartiers regorgeaient de petites caves douteuses où nombre de choses s'y passaient. Il y avait les drogues, il y avait les armes, et il y avait le pire à redouter. Caïn avait beaucoup hurlé cette journée-là, sanglé à une table métallique et froide, poisseuse du sang qui coulait le long de son corps. Une véritable torture, une horreur encore nouvelle. Son corps n'avait pas changé mais son mental était plus que brisé. Brisé mais optimisé. Dans cette même cave d'opérations, toujours attaché, ses dons se déclenchèrent pour la première fois et sans même le vouloir, il les tua avant d'aller embraser l'inconscience.

Ils avaient cru bon de lui bander les yeux. Ce n'était pas un rustre bout de toile qui lui serrait la tête, juste quelque chose de doux et de soyeux. Il le devinait puisque ses mains étaient menottées, l'empêchant alors de se mouvoir comme bon lui semblait ou d'aller tripoter ce qui lui cachait la vue. Ils s'étaient présentés, il n'avait pas écouté. Ils avaient tenté de le faire parler, il était resté muet. Caïn n'avait plus envie de parler, Caïn avait trop changé. Il sentait que dans ce véhicule blindé, il était examiné. Parfois, il lui arrivait de sentir le latex d'un gant contre sa joue ou la tiédeur d'un coton mouillé que l'on frottait sur son avant-bras. Les quelques bribes de mots ne l'intéressaient pas, malgré qu'elles lui étaient adressées dans le but de lui expliquer qu'il était considéré comme un individu dangereux, qu'ils étaient là pour l'aider. Ils. Ce fut dès lors qu'il fut entre les mains du SHIELD, eux qui souhaitaient le garder pour éviter tout autre incident. En dehors de la base, on parlait de mutants et de héros. On parlait de tout ce qu'il avait loupé lorsqu'il était encore en train de souffrir. Les batailles new-yorkaises, l'effervescence de gens comme lui. Non. Il était différent, encore une fois. Et caché ici, rien ne l'avait vraiment atteint.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caïn J. Pretorian
SHIELD - STAFF

Date d'inscription : 18/07/2017
Messages : 49
Multicomptes : bucket & fronk.
Dollars : 220
Avatar : zane holtz.

Age : vingt-neuf ans.
Nom de code : boggel.
Pouvoir : illusions, projection mentale & altération de la réalité.
Métier : traducteur & expert en armement.
Race : humain optimisé.

MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mar 18 Juil - 11:25

LES PETITS PAPIERS

Cette fiche est obligatoire. Si vous ne la remplissez pas, vous ne serez pas validés. Certains champs peuvent en revanche ne pas être remplis, dans le cas ou votre personnage ne possède pas d'affiliation ou pas de pouvoir.

Vous devez donc poster à la suite de votre fiche le formulaire suivant :

Avatar :
│Zane Holtz Caïn J. Pretorian

Code:
<tkn>│Zane Holtz</tkn> Caïn J. Pretorian

Affiliation :
SHIELD

Code:
<pvr>│Caïn J. Pretorian</pvr>


Nom de code :
│Boggel Caïn J. Pretorian

Code:
<tkn>│Boggel</tkn> Caïn J. Pretorian

Pouvoir(s) :
│Illusions Caïn J. Pretorian
│Projection mentale Caïn J. Pretorian
│Altération de la réalité Caïn J. Pretorian

Code:
<pvr>│Illusions </pvr>Caïn J. Pretorian

Code:
<pvr>│Projection mentale</pvr> Caïn J. Pretorian

Code:
<pvr>│Altération de la réalité</pvr> Caïn J. Pretorian

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elektra Natchios
Red Thunderbolt

Date d'inscription : 02/06/2017
Messages : 126
Multicomptes : Nope
Dollars : 625
Avatar : Elodie Yung

I am not a dancer, or an artist, or a hero.

I am no longer a daughter or a lover…victim or student or slave.

I am, and I always will be someone's assassin.


MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mar 18 Juil - 13:54

Voilà enfin le fameux Cassondro ! Rebienvenue du coup et puis courage pour ta fiche. Je suis curieuse de lire l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Phillip J. Coulson
SHIELD - STAFF

Date d'inscription : 13/07/2017
Messages : 67
Multicomptes : Samuel Wilson
Dollars : 145
Avatar : Clark Gregg
Age : 52 ans
Surnom : Phil
Nom de code : Directeur
Localisation : Classified
Pouvoir : Aucuns
Métier : Directeur du SHIELD
Race : Humain

MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mar 18 Juil - 16:01

Awwww te voilà toi Phil te file ses yaourts pour le reste de ta fiche ❤️

_________________
This is being a leader. You want to protect everyone but you can't. People get hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Matthew Murdock
Héros indépendant - STAFF

Date d'inscription : 03/06/2017
Messages : 228
Multicomptes : Aucun
Dollars : 957
Avatar : Charlie Cox

Age : 30 ans
Surnom : Matt
Nom de code : Daredevil
Localisation : Hell's Kitchen
Pouvoir : Sens décuplés (odorat, ouïe, toucher, goût), sens radar, agilité, force, rapidité, endurance, acrobatie
Métier : Avocat, w/ Foggy ♥
Race : Humain


#Victime:
 


MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mar 18 Juil - 17:10


_________________
THE DEVIL OF HELL'S KITCHEN
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caïn J. Pretorian
SHIELD - STAFF

Date d'inscription : 18/07/2017
Messages : 49
Multicomptes : bucket & fronk.
Dollars : 220
Avatar : zane holtz.

Age : vingt-neuf ans.
Nom de code : boggel.
Pouvoir : illusions, projection mentale & altération de la réalité.
Métier : traducteur & expert en armement.
Race : humain optimisé.

MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mer 19 Juil - 22:03

nachos - et oui, ton fils alternatif d'une réalité très très alternative est enfin arrivé. merci bien et au plaisir de ne pas te voir me lire.

petit philou - nourris-moi de tes précieux yaourts daddy. j'apprécie le geste, vivement de pouvoir te voler et t'observer.

matfiou -

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 91
Multicomptes : Anna Decker
Dollars : 289
Avatar : Daisy Ridley

Age : 24 ans
Surnom : Kitty / Professeur K
Nom de code : Shadowcat
Localisation : L'Institut Xavier
Pouvoir : Intangibilité
Métier : Professeur à l'Institut Xavier
Race : Mutante




MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Jeu 20 Juil - 9:16

Re-bienvenue !

Impatiente de voir ce que tu nous réserves ! Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Khloé I. Sadovski
Héros indépendant - FONDATEUR

Date d'inscription : 04/06/2017
Messages : 234
Multicomptes : Choices.
Dollars : 508
Avatar : Yekaterina Petrovna Zamolodchikova, mais ta mère l'appelle Katyaaaaaaaaaaaaaaaaaa.
J&#39;ai quelque chose sur le visage...?
Age : On ne demande pas ça à une jeune demoiselle qui cherche à cacher ses quarante-cinq ans..
Nom de code : Miss C.U.N.T.
Localisation : New-York City, Oh Honey.
Pouvoir : Élasticité et transformation corporelle
Métier : Humoriste aussi nerveuse qu'une prostituée dans une église.
Race : Mutant.


Boom.



DAREDEVIL... MINE. From my heart with knaki sausage.



PRYAM.
MATT.
2/2 RP.

MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Jeu 20 Juil - 9:55

Uhu, rebienvenue à toi.  

Encore une fois, je sens que tu vas nous faire un truc pété et génial.  
Courage pour la fin de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Felicia Hardy
Indépendant - STAFF

Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 3833
Multicomptes : Poor & Gaby & Ptr Fl
Dollars : 20324
Avatar : Felicity Jones

Age : 29 ans
Surnom : Fély
Nom de code : La Chatte Noire - Black Cat
Localisation : New York
Pouvoir : Changement des probabilités vers le négatif - Agilité Accrue - Vitesse Accrue
Métier : Détective Privée - Aventurière - Cambrioleuse
Race : Mutant


MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Ven 21 Juil - 16:28

Re-Bienvenue :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

James B. Barnes
Secret Avenger - STAFF

Date d'inscription : 22/10/2015
Messages : 728
Multicomptes : Fronk.
Dollars : 1171
Avatar : Sebastian Stan.

Age : Bientôt la centaine.
Surnom : Bucky, Buck, Asset, Jimmy.
Nom de code : Captain America, anciennement The Winter Soldier.
Pouvoir : Sérum du Super-Soldat & bras cybernétique.
Race : Humain génétiquement modifié.





Samuel| Anthony | Natalia | Steve



MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Mar 25 Juil - 22:20

J'demande un délai jusqu'à demain.

_________________


I, was out my head, I was out of control; thought I was living, but I wasn’t and sometimes, you crash and you burn before your once again whole. Gather the pieces to the puzzle. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Phillip J. Coulson
SHIELD - STAFF

Date d'inscription : 13/07/2017
Messages : 67
Multicomptes : Samuel Wilson
Dollars : 145
Avatar : Clark Gregg
Age : 52 ans
Surnom : Phil
Nom de code : Directeur
Localisation : Classified
Pouvoir : Aucuns
Métier : Directeur du SHIELD
Race : Humain

MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   Jeu 27 Juil - 18:30

Bienvenue Caïn
Tu es validé !
Félicitation  ! Tu es maintenant validé en tant que Optimisé et appartenant au SHIELD.
Tu peux désormais accéder au forum dans son ensemble et donc aller poster ta fiche de Liens, ta fiche de RP, ainsi que ta fiche de Communication.

Et, encore une fois, bienvenue à toi sur mnoii et bon RP. ♥️
Le staff


Ce que nous avons pensé de ton personnage

Cassondro Comme je te l'ai déjà dit, j'ai bien aimé ta fiche J'aime beaucoup Cassondro,il est... "????". (Oui, oui, j'ai osé utiliser les "????" xD). Puis les pouvoirs, j'aime beaucoup. Ça change un peu de certains qu'on peut retrouver souvent. Puis l'histoire est... Triste. Entre son enfance solitaire et le reste de son histoire, Caïn n'a pas eu vie évidente. MAIS, ça va changer parce que Papa Coulson est là J'espère que tu prendras plaisir à jouer avec ce compte que tu as eu tant de mal à avoir Maintenant va, les yaourts de Phil t'attendent dans le frigo !  

_________________
This is being a leader. You want to protect everyone but you can't. People get hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Caïn - my mind's like a deadly disease   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caïn - my mind's like a deadly disease
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Le fichage :: Fiches validées-