AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Break Fast ◘ Ft. Katherine A. Pryde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Scott Summers
Indépendant

Date d'inscription : 22/07/2017
Messages : 83
Multicomptes : Plus maintenant
Dollars : 424
Avatar : James Marsden

Age : 37
Surnom : Cyke
Nom de code : Cyclops
Localisation : Institut Xavier
Pouvoir : Optic Blast
Métier : ///
Race : Mutant

MessageSujet: Break Fast ◘ Ft. Katherine A. Pryde   Dim 30 Juil - 15:50



Break Fast
◘ Ft. Katherine A. Pryde
Est-ce possible de se perdre dans un bol de céréale? De regarder chaque flocon d'avoine, chaque petit raisin sec, et de s'y perdre tout semblant de conscience. D'être assis, seul dans une grande cuisine, le visage suivant lentement les traits paresseux d'une cuillère dans le lait. De laisser le tout prendre la température de la pièce. Les flocons sont mous. Les raisins se ré-hydratent, leurs gonflements n'étant pas du tout remarqué par leur observateur. Est-il possible de s'y perdre, dans un bol qui n'est plus mangeable ? De regarder le vide entre les flocons.
Est-ce possible d'être perdu dans un endroit connue.

Cyclope laissa un soupir passé entre ces lèvres. Le premier son provenant de son être depuis un bon moment. Le soupir s'estompa lentement dans la grandeur de la pièce froide, absorbé par le petit vrombissement du réfrigérateur. Quatre heures du matin, un dimanche, assis comme un étudiant, devant un bol inintéressant. Scott n'était pas encore là, son esprit voguait dans une mer blanche, se posant des question insensé, sans but réelle, sur lui-même, sur les autres. Il regardait différentes teintes de rouge. Sa tête ballottait doucement de temps à autre, prenant appui sur sa main libre pour éviter l’affaissement total. Le sommeil le guettait comme un prédateur, mais jamais ne lui sautait à la gorge pour satisfaire son appétit. Le sommeil préférait le narguer, ne lui offrant que des cauchemars rapides et des sueurs froides suites a une somnolence interrompue. La fatigue prenait son dû, l'affaiblissant, le tourmentant, il voyait des choses qui n'était pas et se perdait... Bah, dans un bol de céréale.
Un bâillement le força finalement hors de sa torpeur, suivit d'un étirement. Son corps quémandait un repos après cette longue non-activité, ce moment de statut qui traînait du pied.

Pourtant, il avait bien essayé d'exister. De faire quelque chose, de changer son état d'esprit. Incapable de fermer les yeux et de trouver refuge dans les bras de Morphée, Cyclope avait tenté de sortir, de bouger. Le pantalon coton, les souliers tous pourris et le vieux t-shirt qu'il portait était preuves de sa tentative d'exister. Une petite séance de jogging autour du domaine de l'institut semblait tout à fait idéal pour activer son corps engourdi, mais la maigre motivation qui l'habitait avait quitté son corps à la première vue du ciel naissant. Le bleu sombre, rouge, les nuages faibles, rouge, les arbres, rouge. Tout était rouge. Des teintes différentes, mais rouge.
Scott c'était assis sur un banc, admirant le paysage familier. Le même regard vide qu'il avait en ce moment sur le bol de céréale. Dix minute. Trente minute. Peut-être une heure. À ne rien faire. A réfléchir. Des pigeons insomniaque s'était approcher de lui, sans jamais pour autant interagir avec l'homme. Qu'elle genre d’interaction aurait-il pu avoir avec un pigeon de toute façon.
Et puis, il était tout simplement rentré. Errant dans les corridors du manoir silencieux, ses chaussettes étouffant le bruit de ses pas. Le moral au neutre, la cuisine l'avait accueilli, offrant la même chose qu'il avait à l'extérieur.

Mais dans un bol de céréale.

Il était tellement concentré dans son bol de céréale. Le reste semblait inexistant. Inutile. Cyclope n'avait même pas entendu la voix qui tentait de le rejoindre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 91
Multicomptes : Anna Decker
Dollars : 289
Avatar : Daisy Ridley

Age : 24 ans
Surnom : Kitty / Professeur K
Nom de code : Shadowcat
Localisation : L'Institut Xavier
Pouvoir : Intangibilité
Métier : Professeur à l'Institut Xavier
Race : Mutante




MessageSujet: Re: Break Fast ◘ Ft. Katherine A. Pryde   Sam 5 Aoû - 10:04


Scott Summers ❧ Katherine A. Pryde
Quand Kitty est arrivée à l’institut, elle était haute comme trois pommes à genoux. Étant la plus jeune élève, tous les professeurs l’avaient surprotégé, à commencer par Charles. On ne lui interdisait pas d’assister aux entrainements, on préférait juste qu’elle soit spectatrice. C’était plus sûr… Mais c’était sans compter sur son impatience et son esprit de compétition. Seul Wolverine semblait lui faire assez confiance pour la former « comme une grande », au grand damne d’autres professeurs tell que Scott.

En fait, ce n’était pas vraiment un manque de confiance à proprement parler. Ils savaient tous que Kitty comprenait vite et que la maîtrise de son pouvoir s’améliorait rapidement… Seulement, elle était un peu trop impulsive et elle manquait trop souvent de patience, ce qui la rendait bien trop imprévisible. Il fallait toujours garder un œil sur elle pour s’assurer qu’elle ne parte pas seule au front sous prétexte que son plan semblait plus efficace que celui proposé…

C’était d’ailleurs souvent le cas : elle était maligne la petite ! Et courageuse en plus. Une vraie pile électrique, une bombe à retardement… Et il ne fallait surtout pas s’aviser à la prendre pour un bébé au risque de la déclencher. Chose que Scott avait mit du temps à comprendre. S’il l’avait réellement comprit un jour.

En effet, malgré les années, lui et d’autres avaient continué à la traiter comme une enfant. Une attitude qui avait le don de l’exaspérer même si, au fond, cela renforcer son sentiment d’appartenir à une vraie famille… Et ça la poussait aussi à faire toujours plus pour prouver sa vraie valeur, allant même jusqu’à se mettre en danger de temps à autre. Téméraire, de plus en plus. Ce qui n’avait guère changé en fait, ce qui n’était pas le cas de beaucoup d’autres aspects de sa vie…

Aujourd’hui, le professeur K avait bien grandit. Elle était plus réfléchie, un peu moins impulsive (quoi que…) et c’est elle qui est devenue protectrice, plus encore qu’avant. Toujours courageuse dans un monde qui avait perdu la raison et qu’elle ne reconnaissait plus. La RA, les kidnappings, les arrestations, les puces, l’évolution de l’institut, la disparition de certaines personnes.

Malgré ses efforts, la jeune femme se sentait inutile voire même « déplacée ». Son avis était partagé et elle ne savait plus vraiment quoi penser. Charles avait-il raison ? Et Wolverine ? Et Scott ? Que pouvaient-ils faire face à tant de folie et de haine ? Comment protéger tous ces innocents ? La paix était-elle vraiment possible aujourd’hui ? Tant de questions sans réponses ! Pourtant, elle devait montrer l’exemple, ne rien laisser paraître. Ses élèves étaient ses protégés, sa famille. Les abandonner n’était pas une option.

Mais il n’était pas question non plus d’abandonner les adultes, ceux qu’elle avait jadis vu comme des parents, des exemples, des mentors. Ces hommes et femmes qui avaient fait d’elle la Katherine d’aujourd’hui. Elle leur devait trop pour les laisser derrière. Il n’y à que tous ensemble qu’ils pouvaient espérer sauver le monde, ou du moins ce qu’il en reste. C’est pour cela qu’elle rendait souvent visite à Wolverine dans son bar et c’est aussi pour cette raison qu’elle était devant cette porte à ce moment précis.

Scott était de retour depuis quelques temps déjà, passant habilement (bien qu’involontairement sans doute) sous ses radars. Elle savait ce qu’il avait vécu. De loin, certes, mais elle savait. Et elle s’en voulait de ne pas avoir été là à cette époque. Elle avait l’horrible sentiment de l’avoir trahit, de les avoir tous abandonné… Il lui était impossible de se racheter, mais il fallait au moins qu’elle s’excuse, il lui était important de reprendre contact.

Un peu nerveuse, elle frappa à la porte entre-ouverte. Scott déjeunait d’un air rêveur. La jeune mutante non plus n’avait pas réussit à fermer l’œil et à quatre heure du matin ils étaient là, seuls dans ce grand manoir qui semblait vide. Il avait été son professeur. Un peu strict, sûrement trop protecteur, mais elle l’avait toujours admiré et les récents évènements n’avaient fait que confirmer ce sentiment. Autour de lui, elle se sentait petite, comme l’enfant qu’elle était quand ils se sont rencontrés pour la première fois. Elle lui devait beaucoup. Trop pour être réellement à l’aise et pour se sentir son égale.

C’est presque la Kitty de treize ans qui ouvrit finalement la bouche.

    « Monsieur Summers ? Puis-je me joindre à vous ? »

Dit-elle timidement, ne sachant toujours pas exactement ce qu’elle voulait lui dire. Elle n’avait pas faim, la pièce n’était qu’une excuse pour rendre la rencontre fortuite… Son cœur battait étrangement, comme sous pression. La honte, la culpabilité, l’admiration. Elle ne c’était jamais sentie comme ça face à lui, le temps et les évènements avaient sûrement joué en sa défaveur…

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Break Fast ◘ Ft. Katherine A. Pryde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We all need a break... fast! [PV]
» Kitty Pryde - Shadowcat
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Connaissez-vous Prison Break ?
» So fast so furious

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Etat de New-York :: Comté De Westchester-