AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Just Like The Good Old Days | Clint & Natalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Date d'inscription : 23/02/2017
Messages : 72
Multicomptes : No.
Dollars : 585
Avatar : Scarlett Johansson.
Age : 77 ans.
Surnom : Natasha, Nat', Tasha.
Nom de code : Black Widow.
Localisation : New-York.
Pouvoir : Version bâtarde du Sérum du Super Soldat.
Métier : Membre des Avengers & Consultante pour le SHIELD.
Race : Humaine modifiée.

MessageSujet: Just Like The Good Old Days | Clint & Natalia   Dim 9 Avr - 1:08


Just like the good old days
Clint & Natalia

Leurs précédents contacts avaient été brefs et fortement limités. Ces derniers temps, on pouvait résumer leur relation à quelques entrevues rapides et à de courts messages codés et échangés à la hâte. Juste ce qu’il fallait pour partager quelques informations, vérifier que l’autre allait bien. Dans la mesure du possible en tout cas. C’était rassurant d’une part, de savoir que même opposés, ils veillaient toujours l'un sur l'autre. Mais d'un autre côté, ça laissait ce léger pincement dans le cœur de la rousse. Elle blâmait sa lâcheté et son incapacité à raisonner correctement aux événements, à raisonner comme elle l'aurait fait autrefois, en suivant uniquement son instinct et ses propres règles. Peut-être s'était-elle trop adoucie, peut-être qu'elle était devenue trop faible, plus assez courageuse et que c'était ainsi que Romanoff s'était laissée supplanter par tout ce qu'il se passait. Et si Clint et Natasha n'avaient jamais été aussi éloignés, ils ne pouvaient se limiter qu'à ça. Mais les choses évoluaient, certes pas toujours dans le sens qu'on voulait, mais c'étaient peut-être mieux que rien. Si il y avait bien une chose que Natalia avait fini par apprendre, c'était à relativiser ; essayer de se sentir moins coupable d'avoir choisi un camp plutôt que l'autre. C'était lâche, et pour cela, la rouquine se sentait lamentable.

La mort de Steve Rogers était probablement le déclencheur d'une réaction chez l'espionne, comme une gifle assez puissante pour la faire revenir à la réalité, lui rappeler les véritables enjeux et les règles qu'elle s'était elle-même fixées. Une bonne recalibration entre autres. Douloureux mais nécessaire pour que la russe recommence à se poser les bonnes questions, qu'elle choisisse enfin de réagir, et ce, toujours à sa manière bien entendu. Subtile, sans que l'on ne se doute réellement de ce qu'il se tramait. Lors de l'enterrement de Captain America, les deux s'étaient revus pour la première fois sans se cacher, sans se plonger dans une illégalité partielle. Mais le moment et le lieu n'étaient nullement appropriés pour des retrouvailles dignes de ce nom. Malgré tout, la rouquine prévoyait déjà sa prochaine action. Simple et efficace, mais terriblement old school. Dans le prolongement de ce qu'ils faisaient déjà tandis que Clinton s'était retrouvé de l'autre côté de la loi. Comme un retour à la bonne vieille Guerre Froide, ils avaient presque prit l'habitude de ces méthodes obsolètes. Parmi les points stratégiques où les messages étaient laissés, Natalia savait à peu de choses près lesquels étaient le plus fréquemment vérifiés par son partenaire de longue date ; si tant est qu'ils puissent encore être considérés comme tels.

Ainsi, un téléphone à carte pré-payées avait été déposé dans le casier situé dans une gare qu'ils utilisaient pour se transmettre des messages, rien d'exceptionnel ou de hautement technologique mais qui ferait amplement l'affaire. Un unique numéro avait été entré dans l'appareil, il correspondait au pré-payé qu'elle avait en sa possession. Il lui fallut seulement attendre un message de la part de l'archer ; une phrase d'apparence banale mais qui confirmait qu'il était bien celui qui avait récupéré le portable. Un signal pour signifier que les informations pouvaient être envoyées.

Le message en question, sans surprises codé, demeurait concis. Pas besoin de beaucoup plus pour donner des coordonnées qui seraient reconnues sans grand mal par Clint. C'était une ancienne planque aux alentours de Washington qu'ils avaient autrefois occupé. La russe y revenait parfois et les lieux étaient restés en état, mais il avait désormais retrouvé une utilité certaine. Et si il n'y avait pas grand chose dans l'appartement, le stock de café était assez conséquent pour que le brun puisse survivre au moins une demi-journée. Peut-être plus avec de la chance. Ainsi, avachie d'une manière peu gracieuse sur le vieux canapé, Natasha attendait, un livre qu'elle avait déjà de nombreuses fois entre les mains. Malgré tout, elle restait fidèle à elle-même ; nonchalante, comme si rien ne pouvait l'atteindre. Puis après tout, elle n'était pas en mission et c'était de Clint dont on parlait.

Ce n'est que lorsque le calme ambiant fut brisé que l'espionne reporta son attention sur ce qui l'entourait. Elle n'était plus seule dans le petit logement. Ça ne pouvait qu'être lui. Alors elle se redressa, délaissant l'ouvrage sur la table basse pour marcher à la rencontre de son ami. Un fin sourire fendit les lèvres de la femme. « Hey. » Les bras croisés, elle se laissa mollement choir contre le mur. « Toujours aussi discret à ce que je vois. » Une lueur malicieuse avait prit place dans le regard de la russe même si elle était en réalité plus soulagée qu'autre chose. Soulagée qu'il soit venu, soulagée qu'il soit encore en vie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Just Like The Good Old Days | Clint & Natalia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» "Vas-y, fais moi plaisir..." Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Archives RP-