AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez
 

 • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous

Invité
Invité


• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty
MessageSujet: • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •   • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • EmptyJeu 3 Nov - 23:20


❝ How does it feel to work with perfection ? … + ❞FT GordonLe cuir de ma veste colle à ma peau. Je retrousse mes manches machinalement et remet en place le vêtement. Un soupir s'échappe de mes lèvres, je lève les yeux au plafond pour observer la lumière du jour. La vitesse du camion m'empêche de voir clairement mais, j'aperçois la ville et son trafiques. Le point de vue des sous-terrain me paraît toujours étrange. Comme si j'étais dans une autre dimension. Je baisse la tête et soupir une nouvelle fois. J'ai hâte de sortir de cette boîte de conserve et commencer la mission : chasser du mutant en fuite. Évidemment je ne suis pas seul, ARES ne me laisserait jamais partir seul en mission, je suis en présence de plusieurs hommes armés mais, surtout de mon collègues Gordon. Il est en face de moi et semble complètement lassé par la situation.  Je reste silencieux, pas envie de parler ou juste pas envie de faire chier. De toute façon on ne devrait pas tarder à arriver. Je laisse le temps couler en tapotant mes cuisses avec mes mains, quelques minutes plus tard, la camionnette sors en pleins jour et se gare à un carrefour. On est largué en pleins Queens, le quartier nord de New-York. Un de mes quartiers préférés, j'ai toujours aimé traîné ici, peut-être parce qu'on y trouve des gens aussi cons que moi et qu'ici on est un peu loin des emmerdes. J'aime les endroits où je peux être tranquille et ici je me sens libre comme l'air. Je descends machinalement de la camionnette, laissant les hommes armés à l'intérieur qui ne servent à rien à part nous escorter. Gordon me suit et descends à son tour, les portières se ferment et la véhicule fait demi-tour. Le bruit mécanique s'éloigne et les bruits de la ville nous atteignent enfin. Je me retourne soudainement vers mon acolyte et dis ; "Bon et bien c'est partit pour une petit chasse !" Suivit d'un grand sourire qui orne mon visage et une petite tape sur l'épaule à Gordon en guise de camaraderie. Je contourne ensuite mon collègue et part dans une direction au pif. Je ne sais même plus où on est censés se rendre, pourtant j'ai écouté les instructions. Mais bon, des mutants qui se cachent ça ne doit pas courir les rues. Alors, je marche sans véritablement faire gaffe à Gordon. Il doit bien me suivre nan ? Je regarde rapidement derrière moi et je le vois immobile. Je fronce les sourcils et dis ; "Bah tu viens ou quoi ?" Je sais pas ce qu'il fou, on dirait qu'il attends un truc. J'attends quelques secondes puis je hausse les épaules en levant les bras au ciel. Comme pour lui faire comprendre que je ne comprends absolument rien à son immobilité. Je n'aime pas attendre les gens, surtout quand j'ai des choses à faire. Ou envie de casser des gueules, comme maintenant. Bon j'exagère un peu, j'ai hâte de remplir ma mission. Voilà, ça sonne mieux ? Ma patience à des limites, je fixe Gordon, attendant que celui-ci décide enfin de bouger et de régler cette mission une bonne fois pour toute.

545 mots


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty
MessageSujet: Re: • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •   • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • EmptyDim 20 Nov - 16:03



How does it feel to work with perfection ?
Shawn ξ Gordon


Pour une fois depuis longtemps, cette mission ne se fera pas en compagnie de Robbie. Tant mieux, ça nous évitera d'avoir des problèmes en rentrant parce qu'il a cassé le bras d'un civil ou parce qu'une maison a explosé. Je dévisage mon collègue du jour, il me semble pas l'avoir déjà vu, ça doit être un petit nouveau. A ce rythme-là, je vais me rebaptiser ''Gordon la nounou'' ou ''Gordon, surveille-les'' ou alors ''Gordon, ce sera ta faute s'ils font une connerie''. Je lui avais pourtant dit à Robert d'y aller doucement et le gosse s'est retrouvé avec le nez cassé et à moitié mort sur le sol en train de suffoquer. Et après, on a perdu le gosse. Finalement, je comprends mieux qu'ils aient voulu changer un peu les équipes.

On s'arrête enfin. Il me semble pas être déjà venu dans le Queens, je crois que depuis que je suis ici, je n'ai fait que Manhattan et les Hamptons. C'est légèrement triste quand on y pense. Je suis ici depuis… Quelques années maintenant et je n'ai fait que Manhattan. Bon, va falloir arranger ça. Je sors en second de la voiture, à la suite de Shawn et je regarde la camionnette partir se garer dans une ruelle sombre à quelques centaines de mètres d'ici, prête à intervenir en cas de problèmes. Espérons que cette fois, ils arrivent à temps. A peine sortis que déjà mon coéquipier part dans la direction opposée à celle qu'on nous a indiqués. Je reste planté là, il va bien finir par comprendre. Ah non, il a l'air bien décidé à partir dans l'autre sens. Finalement, il se retourne "Bah tu viens ou quoi ?" Je pointe la direction derrière moi et je réponds d'un ton blasé, essayant de cacher mon amusement « C'est par là »

Sans l'attendre, je me retourne et je me rends à l'adresse qu'ARES nous a communiqués. C'est un immeuble, tout ce qu'il y a de plus basique. On entame la montée des escaliers jusqu'au 6ème étage, là où habite un certain Hari Crawford, la personne que nous devons interpeller. D'après nos informations, c'est un Optimisé et un ancien soldat d'une soixantaine d'années. J'espère qu'il se laissera faire parce que bon, j'ai pas spécialement envie de taper sur un vieil homme, surtout si celui-ci a fait la guerre pour défendre et protéger son pays.

Je toque plusieurs fois à la porte de l'appartement. « Monsieur Crawford ? ARES ! Ouvrez-nous, s'il-vous-plaît ! » Pas de réponse. Je coule un regard à mon collègue avant de frapper une seconde fois. « Nous ne sommes pas là pour vous faire du mal, Monsieur Crawford, nous voulons simplement discuter ! » Bon… A l'aide d'une petite manipulation, je fais sauter le verrou de la porte et on parvient à entrer. L'appartement est sans-dessus-dessous, soit il est parti vraiment précipitamment, soit, quelqu'un cherchait quelque chose ici. Je fais signe à Shawn d'aller vérifier la cuisine pendant que je me dirige vers la salle de bains. J'ouvre la porte et déboule dans la pièce. Hum… Rien « RAS ici, et toi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty
MessageSujet: Re: • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •   • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • EmptySam 26 Nov - 15:08


❝ How does it feel to work with perfection ? … + ❞FT GordonOn est dehors, dans la rue. Je suis déjà partit de mon côté en me foutant complètement de la destination d'origine. Mon collègue ne semble pas d'humeur à explorer le quartier, il m'indique la vraie direction et prends le devant. Un regard au ciel plus tard, je le suis, jusqu'à l'adresse donnée par ARES. Ces missions sont monotones. Se rendre à l'adresse indiquée, interroger la cible, persuader la cible et au final l'embarquer avec nous. Ça c'est le genre de déroulement basique, sauf qu'il y a toujours des emmerdes, les cibles ne se laissent pas faire la plupart du temps et ont tendance à fuir ou à riposter. Et c'est dans ces cas que c'est intéressant, il faut employer la manière forte sans trop non plus taper fort. Notre objectif ce n'est pas de tuer ou de tout détruire. Enfin, ça c'est l'objectif d'ARES. Je ne dis jamais non à un peu de sang coulé. La plupart de ces mutants non-recensés sont comme moi et pourtant ce sont mes souffres douleurs. Comme si j'avais besoin de me défouler sur eux pour assouvir mon statut de super. Je suis autorisé à utiliser mon pouvoir alors, autant s'en servir nan ? Je suis Gordon jusqu'à l'appartement de la cible, il s'occuper de frapper à la porte et d'appeler le mec en question. Mr Crawford, j'avais zappé son nom, j'ai pas vraiment lu son dossier, on m'a juste dis qu'il y avait une nouvelle cible à aller attraper, je me suis porté volontaire de suite. Gordon frappe une deuxième fois à la porte, pas de réponses. Gordon me regarde puis ouvre la porte grâce à ses doigts magique. Je le suis sans dire un mot en entrant dans l'appart. J'observe le bordel monstrueux et dis ; "Ce mec est vraiment bordélique !" avant de tirer une expression de dégoût. Amusé je regarde Gordon qui file de son côté inspecter la cuisine et la salle de bain. Je fais une mou et pars vérifier la chambre, une valise est ouverte avec des vêtements à l'intérieur. On dirait que Mr Crawford a voulu fuir sans l'avoir véritablement fait. Je m'approche du lit et attrape un portefeuille contenant tous les papiers de la cible, à côté se trouve quelques traces de sang. J'entends Gordon me signaler un RAS. Je dis alors ; "RAS aussi." Mes doigts se posent sur le liquide rouge. C'est tout frais, on est arrivé après le bordel. Je dis ensuite ; "J'ai trouvé un truc, viens voir !" J'attends que mon collègue soit à mes côtés pour lui montrer le sang et les éventuelles traces de batailles, ainsi que la valise à moitié remplie. Je jette le portefeuille sur le lit, je soupir et dis ; "On dirait que quelqu'un à trouvé Mr Crawford avant nous." C'est la première fois que je tombe sur ce genre de scène, je n'ai jamais vu des cas de kidnapping. Cela va donc être intéressant si on dois chercher le responsable de ce foutoir. Moi qui avait bien envie de partir en exploration, on dirait que mon souhait va être exaucé. Reste à savoir si Gordon est sur la même longueur d'onde que moi. Je me tourne vers lui, le sourire tiré jusqu'au oreille et dis d'une voix joyeuse ; "Bon, on va pas rester planter là, faut trouver les responsables et sauver Mr Crawford !" C'est presque ironique, on dirait que je me prends pour un super-héro, alors que je veux juste me défouler.

620 mots


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty
MessageSujet: Re: • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •   • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • EmptyDim 11 Déc - 1:13



How does it feel to work with perfection ?
Shawn ξ Gordon


"RAS aussi." Je soupire, on est donc arrivé trop tard. "J'ai trouvé un truc, viens voir !" On a une piste, c'est déjà ça. Je rejoins mon collègue, tout en prenant le temps de chercher du regard un détail qui clocherait, quelque chose qui ne serait pas à sa place, n'importe quoi qui pourrait nous indiquer l'emplacement de notre cible. Malheureusement, rien, Mr Crawford a l'air de savoir ce qu'il fait. A moins que ça ne soit pas lui ? Shawn me montre les traces de sang et les traces de lutte. C'est clair, Crawford n'a pas disparu de son plein gré. Il allait partir et quelqu'un lui est tombé dessus. "On dirait que quelqu'un à trouvé Mr Crawford avant nous." Mon regard reste accroché sur le sang frais. Il me semble… Suspect. "Bon, on va pas rester planter là, faut trouver les responsables et sauver Mr Crawford !" Je fouille rapidement mes poches, pas de gants, dommage. Je touche du doigt le sang et je l'examine de plus près. Un sourire se dessine se mon visage « Ce n'est pas du sang » Beaucoup trop liquide, et surtout, collant. Avec cette texture, il ne devrait pas coller, il devrait au contraire couler tout de suite. Et puis, la couleur est beaucoup trop intense. Normalement, il devrait déjà être teint d'une couleur rouge foncé voire brunâtre et pourtant, il est rouge écarlate. Je porte le liquide à la bouche et je ne suis même pas surpris de sentir le goût sucré du sirop de fraise, mélangé à d'autre ingrédients pour donner l'allure du sang.

Je me relève et je croise le regard dubitatif de Shawn « Quoi ? J'étais médecin avant. Ce serait une honte si je ne savais pas distinguer le vrai sang du faux » Je parcours la chambre. Finalement, je crois de moins en moins à l'hypothèse d'un enlèvement. Je pense que ce Hari Crawford a encore beaucoup de ressources et qu'il essaye de nous berner. « Tu te souviens de ce que disait le dossier de Hari Crawford à propos de son pouvoir ? C'est un caméléon. Mon hypothèse, c'est qu'il a simplement fait croire à son enlèvement pour qu'on quitte son appartement et qu'il puisse organiser sa petite fuite tranquillement pendant qu'on serait occupé ailleurs. »

Le plancher craque dans la pièce d'à côté. Sans même se concerter, on se dirige avec Shawn, prêt à intercepter notre fuyard. « Mr Crawford ? On sait que vous êtes là ! Rendez-vous, on ne vous fera aucun mal ! »

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty
MessageSujet: Re: • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •   • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • EmptyMar 10 Jan - 19:27


❝ How does it feel to work with perfection ? … + ❞FT GordonDu sang, ouais c'est bien du sang que je viens de trouver. J'ai de suite prévenu mon collègue Gordon. Cette affaire à l'aire sérieuse finalement, même si au fond j'en ai rien à foutre. Si le type est déjà mort, ça m'emmerde, je me serais bien un peu bagarré. Alors, je soupir quand mes yeux glisse sur les petites gouttes rouges. Gordon arrive au pas de course, il touche le sang du doigt et me dit que ça n'en est pas. Je me retourne étonné, les yeux grands ouverts. Il se fou de moi ou quoi ? Puis ils vient goûter le liquide rouge. Je le regarde faire sans broncher. Je fais de même, trempe mon doigt dans le "sang" et le porte à mes lèvres. Étonnamment il a raison, ma première réaction est de trouvé ça super bon, je dis sur le ton de la rigolade ; "Bordel, c'est le meilleur sang que j'ai jamais goûté !" Un grand sourire vient décorer mon visage hilare. Ça n'a pas l'air de faire rire Gordon mais, je continue sur ma blague. "Si mon sang avait ce goût, je me couperai souvent les veines." Un peu d'humour noir ça fait pas de mal, nan ? Visiblement, notre très chère cible a voulut nous faire croire qu'il avait disparu. J'ai aussitôt compris et maintenant que c'est découvert, je me rends compte que l'appartement n'est pas véritablement en bordel. S'il y avait eu un vrai kidnapping, il y aurait au moins quelques objets cassés et des trous dans les murs. Or, ce n'est pas le cas. Les paroles de Gordon ne m'étonne donc pas. Il a même raison, Mr Crawford est sûrement en train de se cacher quelque part dans son appart. Si je m'étais souvenu de son pouvoir j'aurai sûrement réagi plus vite. Je réponds à mon collègue en disant ; "Ouais, il doit pas être très loin, maintenant faut retrouver l'homme invisible." Un bruit de plancher provient de la pièce d'à côté. Je jette un coup d'œil à mon acolyte et d'un signe de tête on se dirige dans l'autre pièce. Gordon annonce à Mr Crawford qu'on sait qu'il est présent avec nous. De mon côté je marche vers la cuisine et observe chaque recoins de la pièce, à l'affût du moindre bruit et mouvement. J'aurais jamais pensé que j'allais chasser du caméléon un jour mais bon, il faut une première fois à tout non ? Quelques mètres plus tard, il me semble repérer une masse. N'étant pas sûr de mon observation, j'attrape un cendrier posé sur un meuble et le lance d'un coup sec sur la soit-disante forme. Et là, comme par magie la cendre prends la forme sur laquelle elle est reposée. Je repère tout de suite le corps de Mr Crawford qui en un instant reprends ses couleurs et se précipite vers le bout de la pièce. D'un réflex j'utilise mon pouvoir en donnant une crampe à la cible, celle-ci s'arrête aussitôt en se tordant de douleur. Il n'y a rien de pire qu'une crampe, ça fait un mal de chien et c'est aussi très efficace pour handicaper un ennemi. Je di alors ; "Partez pas si vite Mr Crawford, c'est bientôt l'heure du goûter !" Une fois qu'il est suffisamment immobilisé je lâche prise et stop mon pouvoir, bon j'avoue j'en ai un peu profité pour le faire souffrir. Mais au moins, on l'a trouvé.

613 mots


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité


• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty
MessageSujet: Re: • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •   • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • EmptyDim 12 Fév - 15:58



How does it feel to work with perfection ?
Shawn ξ Gordon


Ça y est, on le tient, on le laissera pas s’enfuir aussi facilement. Il a de bons restes, le vieux, comme quoi, la survie, c’est comme le vélo, ça s’oublie pas. On sait qu’il est dans la pièce mais il est encore camouflé, impossible de dire où il est. Je tente de le localiser avec mon pouvoir mais, c’est plus compliqué que ce que je pensais. Je pourrais être en train de le faire léviter que je ne le saurais même pas. J’ai encore du mal à mesurer ma force et pire, dès fois, je ne sais même pas que j’utilise mes pouvoirs. Il y a des jours où je me dis que j’ai peut-être quitter le centre trop tôt…

Grâce à Shawn, Crawford apparaît enfin et il tente de nous filer entre les doigts. Shawn intervient avant moi et cloue notre homme à terre avec son pouvoir. Je grimace intérieurement, les crampes, même si c’est bénin, ça fait un mal de chien. Je tourne la tête vers mon collègue, le voyant s’amuser à le faire souffrir. C’est bon, je pense qu’il a compris là et puis, cet homme est un vétéran, un peu de respect. Il le relâche enfin tandis que je ferme le verrou de la porte, il ne faudrait pas que nos efforts se retrouvent anéantis par simple négligence. « On travaille pour ARES, si vous coopérez, on ne vous fera pas de mal. Je suppose que vous savez pourquoi on est là ? » Question rhétorique, bien sûr. Évidemment qu’il sait pourquoi on est là, c’est pour ça qu’il a tenté de faire croire à son enlèvement « C’était plutôt bien tenté le coup du faux sang, c’est ça qu’on vous apprend à l’armée ? » Il n’y a aucune animosité et condescendance dans ma voix, je suis simplement curieux. « Laissez moi partir ! Je me suis battu pour ce pays et voilà comment on me remercie ?! » Il marque un point sauf que malheureusement, les règles sont les mêmes pour tout le monde, ancien soldat ou pas.

Je coule un regard vers Shawn avant d’utiliser mon pouvoir pour faire asseoir Crawford sur une chaise. On n’est pas des monstres, on va pas le laisser par terre comme ça. « Dans votre dossier, ça dit que vous êtes un optimisé, vous pouvez nous en parler ou pas ? » Je sais, c’est pas notre job de poser ce genre de questions mais eh, c’est pas tous les jours qu’on peut discuter avec un ancien soldat optimisé. Optimisé par qui ? Quand ? Comment et pourquoi ? « Si vous ne voulez pas parler, c’est pas grave, on vous emmène directement au centre de recensement et on n’en parle plus mais ce serait mieux de discuter un peu avant ça, non ? Et puis, je suis sûr que vous avez des tas de choses à nous raconter »

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty
MessageSujet: Re: • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •   • How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon • Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
• How does it feel to work with perfection ? — feat Gordon •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Nooooooooooon!" (Feat. Hiryuu, Bakushô Kurei)
» Welcome to London! Feat. Aleera
» Rivale ▪▪ Flora Haskell ▪▪ Feat Mia Wasikowska
» Hasegawa Ryuhei feat. Lee Hyun Jae {terminé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel, No one is innocent ::  :: Archives RP-